En mars, des organisations officielles ont apporté des réponses par rapport à deux tristes événements survenus en 2018. On confirmait aussi la construction d’un CPE à Saint-Agapit après des années d’incertitude et le Club de golf Les boisés de Joly a été sauvé de la faillite.

Accident de travail à St-Flavien : la CNESST publie ses conclusions

3 mars

La Commission des normes de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) a rendu publiques les conclusions de son enquête portant sur le décès de Mathieu Mathieu-Pépin survenu le 22 octobre 2018 à Saint-Flavien chez Carrière Ray-Car. L’homme qui n’avait pas de harnais de sécurité a chuté de la plateforme élévatrice sur laquelle il prenait place après qu’elle ait été déstabilisée lors d’un déplacement. Ainsi, parmi les recommandations de la CNESST, on retrouve le port du harnais de sécurité lors de la conduite de pareil véhicule. De plus, l’organisme rappelle qu’il est de la responsabilité de l’employeur d’assurer la sécurité de ses travailleurs.

(Crédit photo : CNESST)

La construction d’un CPE à Saint-Agapit confirmée

4 mars

Après 11 ans d’attente, le CPE Jolibois a obtenu les fonds nécessaires à la construction d’une installation à Saint-Agapit. Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, a confirmé une subvention de 225 000 $ pour concrétiser le projet. Le CPE Jolibois travaillait sur ce projet depuis 2009 et avait reçu, en 2013, la confirmation des 52 places subventionnées. Le montage financier sera complété par l’apport d’un promoteur (700 000 $) et du CPE Jolibois (85 000 $).

(Crédit photo : Érick Deschênes)

Décès d’Anaïs Renaud la coroner rend son rapport

La coroner Géhane Kamel a rendu publiques les conclusions de son rapport sur le décès de la jeune Anaïs Renaud, 11 ans, survenu le 1er mars 2018 à Saint-Flavien. Rappelons que la fillette a tragiquement perdu la vie lorsqu’elle a été heurtée par un VUS sur le chemin de l’école. Afin d’éviter un drame semblable, Me Kamel a émis plusieurs recommandations à la municipalité de Saint-Flavien, à la Commission scolaire des Navigateurs, à la Sûreté du Québec, à la Société d’assurance automobile du Québec et au ministère des Transports. Parmi celles-ci, offrir le transport scolaire gratuitement aux enfants qui doivent utiliser la route principale pour se rendre à l’école, la réinstallation d’un trottoir retiré en 2002 et l’installation d’un feu clignotant à la hauteur de l’École de la Caravelle.

(Crédit photo : Guy Laroche – Archives)

Le club de golf Les Boisés de Joly sauvé

Un groupe d’hommes d’affaires de la MRC de Lotbinière a acquis les actifs de la coopérative qui gérait le Club de golf Les Boisés de Joly. L’organisation s’était placée sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité en juillet 2019 et officiellement en faillite depuis septembre 2019. Le groupe composé de Hamel Construction, l’un des créanciers garantis lors de la faillite avec Promutuel, ainsi que de Gino Demers et Rémi Chartrand, copropriétaires d’Automobiles Guy Beaudoin de Laurier Station, n’a pas voulu dévoiler le montant de la transaction.

(Crédit photo : Courtoisie)

 

Les plus lus

Fêter la Saint-Valentin de façon grandiose à Lotbinière

COMMUNAUTÉ. La municipalité de Lotbinière souhaite souligner la Saint-Valentin de façon originale cette année. Un cœur géant réalisé à partir de guirlandes lumineuses prêtées par les citoyens sera installé sur le terrain derrière l’ancien couvent. L’œuvre sera allumée lors de la fin de semaine de la Saint-Valentin.

Le Carnet d'Odina - Chronique du 17 février 2021

La semaine dernière, dans le cadre de la Saint-Valentin, nous avons lancé un appel aux couples qui ont célébré 50 ans de mariage, ou plus, afin de souligner cette période importante de leur union.

Une journée internationale des femmes virtuelle

COMMUNAUTÉ. Le Centre-Femmes de Lotbinière a confirmé, le 17 février, la programmation liée à la Journée internationale des femmes. Cette année, pandémie oblige, les activités se dérouleront de manière virtuelle sous la thématique Écoutons les femmes. Le 9 mars, le Centre-Femmes présentera un atelier-conférence, de 19h à 20h, sur le travail invisible et la charge mentale.

La pêche d’autrefois à Saint-Antoine-de-Tilly

PATRIMOINE. Lorsque l’on pense à la pêche aux petits poissons des chenaux, on l’associe souvent au village de Sainte-Anne-de-la-Pérade. Pourtant, jusqu’au début des années 1980, plusieurs pratiquaient cette activité dans la MRC de Lotbinière, notamment à Saint-Antoine-de-Tilly où le père de Frédéric Aubin, Léon, et plus tard son frère installaient leur cabane à pêche dans les fonds, entre le quai ...