(Crédit photo : Courtoisie) ​

COMMUNAUTÉ. Le 19 décembre dernier, le père Noël a fait une visite à Sainte-Croix. Pendant son passage, il a distribué près de 250 sacs surprises aux enfants de la municipalité.

Catherine Daigle, enseignante à l’École Pamphile-Le May et Cynthia Morin, technicienne au service de garde de l’École La Mennais ainsi que l’Association des pompiers volontaires de Sainte-Croix sont derrière l’organisation de cette journée.

«Dans le contexte de la pandémie, les enfants n’ont pas pu aller voir le père Noël, aller prendre des photos. Nous souhaitions illuminer les yeux des enfants et des parents de même que mettre un peu de joie dans un contexte un peu spécial», a indiqué Catherine Daigle.

La distribution s’est déroulée de 16h à 19h20 dans le respect des normes sanitaires. Les parents avaient été invités à inscrire préalablement leurs enfants à l'activité. Le cortège du père Noël, de la mère Noël et de la fée des glaces, escorté par les pompiers, a suivi un trajet déterminé à l’avance. Pour la remise des cadeaux, chacun devait respecter sa bulle familiale et demeurer sur son terrain ou, pour ceux qui habitaient dans les rangs, au site qui avait été désigné.

La magie de Noël s’est également transportée au CHSLD de Sainte-Croix alors que le père Noël, les lutins et les mascottes ont pris le temps d’aller saluer les aînés qui y habitent. Un geste qui leur a grandement fait plaisir, d’après Mme Daigle.

Six semaines ont été nécessaires à la préparation et à la coordination de l’activité. Afin de s’assurer qu’elle puisse se dérouler en toute sécurité, les organisateurs ont dû obtenir des autorisations du ministère des Transports, de direction de la Santé publique et de la Municipalité de Sainte-Croix.

La collaboration de plusieurs commanditaires, des entreprises de Sainte-Croix, et de la Municipalité a permis aux organisateurs d'amasser 5 000$ qui ont servi à se procurer les cadeaux remis aux enfants pendant la journée. Une somme supplémentaire de 1 000$ en chèques cadeaux a été recueillie et leur a donné l’occasion de faire tirer au sort 15 cadeaux destinés aux enfants et 22 aux parents.

Heureuse du succès de l’activité et des commentaires positifs, Mme Daigle souhaite pouvoir répéter l’expérience en 2021, pandémie ou pas.

 

 

Les plus lus

Fêter la Saint-Valentin de façon grandiose à Lotbinière

COMMUNAUTÉ. La municipalité de Lotbinière souhaite souligner la Saint-Valentin de façon originale cette année. Un cœur géant réalisé à partir de guirlandes lumineuses prêtées par les citoyens sera installé sur le terrain derrière l’ancien couvent. L’œuvre sera allumée lors de la fin de semaine de la Saint-Valentin.

Le Carnet d'Odina - Chronique du 17 février 2021

La semaine dernière, dans le cadre de la Saint-Valentin, nous avons lancé un appel aux couples qui ont célébré 50 ans de mariage, ou plus, afin de souligner cette période importante de leur union.

Une journée internationale des femmes virtuelle

COMMUNAUTÉ. Le Centre-Femmes de Lotbinière a confirmé, le 17 février, la programmation liée à la Journée internationale des femmes. Cette année, pandémie oblige, les activités se dérouleront de manière virtuelle sous la thématique Écoutons les femmes. Le 9 mars, le Centre-Femmes présentera un atelier-conférence, de 19h à 20h, sur le travail invisible et la charge mentale.

La pêche d’autrefois à Saint-Antoine-de-Tilly

PATRIMOINE. Lorsque l’on pense à la pêche aux petits poissons des chenaux, on l’associe souvent au village de Sainte-Anne-de-la-Pérade. Pourtant, jusqu’au début des années 1980, plusieurs pratiquaient cette activité dans la MRC de Lotbinière, notamment à Saint-Antoine-de-Tilly où le père de Frédéric Aubin, Léon, et plus tard son frère installaient leur cabane à pêche dans les fonds, entre le quai ...