(Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. Entraide Sainte-Croix a procédé, le 18 décembre, à la distribution des paniers de Noël. En tout, 64 ménages étaient inscrits à cette distribution.

Chaque famille repartait avec deux boîtes de denrées préparées par Moisson Québec contenant, entre autres, des produits non périssables auxquelles Entraide Sainte-Croix a ajouté un sac de légumes frais, des produits d’hygiène ainsi qu’une boîte de produits froids comme de la viande et du lait. Pour les familles plus nombreuses, l’organisme a joint une boîte de produits supplémentaires.

«Nous avons sensiblement les mêmes chiffres que l’année dernière. Cependant, il y a des familles qu’on ne connaît pas du tout, que nous n’avions jamais vues à l’organisme. Ce que j’ai remarqué, c’est que nous avons eu plus de demandes pour les moissons régulières», a indiqué la directrice d’Entraide Sainte-Croix, Sophie Guimond.

Lors de la distribution précédente, environ 40 familles avaient déposé une demande pour avoir droit à une boîte de denrées, c’est de sept à huit ménages de plus que l’année dernière. Il faut dire que les critères d’admissibilité au dépannage alimentaire ont été légèrement assouplis cette année en raison du contexte économique créé par la pandémie de COVID-19, a spécifié Mme Guimond.

La générosité de la population pendant la récolte des denrées ainsi que l’aide de Moisson Québec permettront à Entraide Sainte-Croix de bien traverser les mois à venir et de subvenir aux besoins de ceux qui en feront la demande.

Toutefois, la directrice redoute la période des impôts. Elle croit qu’il y aura une augmentation des demandes d’aide. «Certains devront rembourser la PCU et vont peut-être se rendre compte qu’ils n’arrivent plus et auront besoin d’aide.»

Rappelons qu’Entraide Sainte-Croix dessert uniquement la population de Sainte-Croix. La municipalité compte plus de 2 500 habitants.

 

 

 

Les plus lus

Fêter la Saint-Valentin de façon grandiose à Lotbinière

COMMUNAUTÉ. La municipalité de Lotbinière souhaite souligner la Saint-Valentin de façon originale cette année. Un cœur géant réalisé à partir de guirlandes lumineuses prêtées par les citoyens sera installé sur le terrain derrière l’ancien couvent. L’œuvre sera allumée lors de la fin de semaine de la Saint-Valentin.

Le Carnet d'Odina - Chronique du 17 février 2021

La semaine dernière, dans le cadre de la Saint-Valentin, nous avons lancé un appel aux couples qui ont célébré 50 ans de mariage, ou plus, afin de souligner cette période importante de leur union.

Une journée internationale des femmes virtuelle

COMMUNAUTÉ. Le Centre-Femmes de Lotbinière a confirmé, le 17 février, la programmation liée à la Journée internationale des femmes. Cette année, pandémie oblige, les activités se dérouleront de manière virtuelle sous la thématique Écoutons les femmes. Le 9 mars, le Centre-Femmes présentera un atelier-conférence, de 19h à 20h, sur le travail invisible et la charge mentale.

La pêche d’autrefois à Saint-Antoine-de-Tilly

PATRIMOINE. Lorsque l’on pense à la pêche aux petits poissons des chenaux, on l’associe souvent au village de Sainte-Anne-de-la-Pérade. Pourtant, jusqu’au début des années 1980, plusieurs pratiquaient cette activité dans la MRC de Lotbinière, notamment à Saint-Antoine-de-Tilly où le père de Frédéric Aubin, Léon, et plus tard son frère installaient leur cabane à pêche dans les fonds, entre le quai ...