(Crédit photo: Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. La COVID-19 et les mesures prises pour freiner sa propagation ont obligé le Centre-Femmes de Lotbinière à innover pour la 19e campagne des rubans blancs. Cette année, la brigade agira de façon virtuelle dans le cadre des 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes (25 novembre au 6 décembre).

«Nous invitons les gens à nous suivre pendant 12 jours. Nous utiliserons notre page Facebook pour y publier des outils de sensibilisation, des vidéos qui montrent quelles sont les ressources, quelle forme peut prendre la violence ainsi que des témoignages», a expliqué l’intervenante au Centre-Femmes de Lotbinière, Audrey Gingras.

Le contexte sanitaire actuel n’a pas permis à l’organisme de tenir l’activité annuelle de fabrication des rubans blancs et ne permettra pas sa distribution. Habituellement, la Brigade des rubans blancs se déploie dans certains commerces de la MRC ainsi que dans les écoles secondaires. De plus, plusieurs entreprises de la région distribuent les rubans à leurs employés.

Cette année, afin de poursuivre l’effort de sensibilisation, une centaine de municipalités, organismes communautaires et entreprises ont été contactés et ont été invités à rappeler aux membres de leurs équipes l’importance de briser le silence entourant toute forme de violence, a poursuivi Mme Gingras. Des outils virtuels leur ont également été proposés afin de sensibiliser les membres de leur équipe.

Sensibilisation

Des activités de sensibilisations auront aussi lieu de façon virtuelle. Le 26 novembre, à 13h30, il sera possible d’assister à la conférence en ligne de Claudine Thibodeau de SOS violence conjugale.

«Ce genre d’activité est très populaire chaque année. Beaucoup souhaitent écouter les témoignages. La conférence de Mme Thibodeau parlera de la violence conjugale et de la pandémie. Elle aura certainement beaucoup de choses à dire», a ajouté Audrey Gingras.

Les détails concernant l’événement sont disponibles sur la page Facebook du Centre-Femmes. Il est aussi possible de les obtenir en contactant l’organisme au 418 728-4402.

De plus, les intéressées pourront également en apprendre plus sur les façons de reconnaître la violence dans les relations amoureuses lors des rencontres Gardons le contact des 19 novembre et 3 décembre. Elles auront lieu sur la plateforme Zoom de 9h30 à 10h.

 

 

 

 

Les plus lus

Un village de Noël au pied de six sapins

COMMUNAUTÉ. La période des Fêtes est toujours attendue avec impatience par Bernard Breton. Chaque année, depuis près de 25 ans, son cœur d’enfant s’exprime par la création d’un village de Noël dans sa résidence de Saint-Agapit. Avec le temps, il y a ajouté de plus en plus de maisonnettes, dont certaines pièces faites à la main. Tant et si bien qu’aujourd’hui, le village ne se trouve plus sous le s...

Le père Noël en visite à Sainte-Croix

COMMUNAUTÉ. Le 19 décembre dernier, le père Noël a fait une visite à Sainte-Croix. Pendant son passage, il a distribué près de 250 sacs surprises aux enfants de la municipalité.

Entraide Sainte-Croix a distribué ses paniers de Noël

COMMUNAUTÉ. Entraide Sainte-Croix a procédé, le 18 décembre, à la distribution des paniers de Noël. En tout, 64 ménages étaient inscrits à cette distribution.

La COVID-19 marque l’année 2020

SANTÉ. L’événement qui aura retenu le plus l’attention en 2020, autant par sa durée dans le temps que par l’impact qu’il a eu dans la vie des Québécois, est la pandémie de COVID-19. L’année avait déjà commencé sous le spectre encore lointain de cette mystérieuse maladie pulmonaire originaire de la Chine. Ce n’est qu’au retour de la semaine de relâche, en mars, que le Québec allait prendre la mesur...

Revue 2020 – Rétrospective du mois d’août

Une certaine normalité s’est installée au mois d’août alors que l’on apprend que les terrains de golf connaissent une augmentation de leur fréquentation et que les sautes d’humeur de dame nature ont encore une fois affecté les agriculteurs.

Revue 2020 – Rétrospective du mois de mars

En mars, des organisations officielles ont apporté des réponses par rapport à deux tristes événements survenus en 2018. On confirmait aussi la construction d’un CPE à Saint-Agapit après des années d’incertitude et le Club de golf Les boisés de Joly a été sauvé de la faillite.