(Crédit photo: Archives)

COMMUNAUTÉ. Malgré la COVID-19 et les nouvelles mesures de confinement, le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP) de Lotbinière tiendra tout de même sa traditionnelle soupe aux cailloux. Toutefois, l’événement prendra la forme d’une conférence virtuelle donnée par Virginie Larivière le 14 octobre prochain, à midi.

Cette activité annuelle est organisée dans le cadre de la Journée pour l’élimination de la pauvreté. La thématique de cette année proposera une réflexion sur la Marche mondiale des femmes 2020. La conférencière invitée est co-porte-parole de la Marche mondiale des femmes 2020 et du Collectif pour un Québec sans pauvreté. Elle pourra ainsi faire un survol de la situation dans son ensemble, rappelle l’intervenante au Centre femmes de Lotbinière, Marylin Shallow.

«Nous pourrons discuter de la thématique et provoquer des réflexions touchant les revendications de la marche mondiale des femmes, de la condition féminine, de la lutte à la pauvreté, des changements climatiques ou des femmes autochtones, etc.»

Portrait de la pauvreté

Chaque année, la soupe aux cailloux est l’occasion de sensibiliser les décideurs et les élus et de s’attarder à différents aspects de la pauvreté, à travers des conférences et des panels de discussion. Dans les dernières années, il a été question, entre autres, de sécurité alimentaire, d’itinérance et d’accès au logement.

La formule de cette année se veut un compromis. «Les mesures sanitaires font en sorte qu’on ne peut pas partager de salle, de soupe et qu’on ne peut pas se rassembler. On a choisi d’y aller virtuellement. Ce n’était pas facile. […] Mais c’était important pour nous de tenir une action afin de ne pas oublier l’importance de cette journée ainsi que son sens. Ce n’est pas la formule idéale, mais elle nous permettra de prendre un temps d’arrêt et de faire une réflexion sur la lutte à la pauvreté», a expliqué Marylin Shallow.

Pour obtenir plus d’information, il est possible de contacter Martine Turgeon au Centre femmes de Lotbinière, au 418 728-4402.

 

 

 

Les plus lus

Un nouveau logo pour le Centre-Femmes de Lotbinière

COMMUNAUTÉ. Le Centre-Femmes de Lotbinière a dévoilé sa nouvelle image le 30 juin dernier. Lors d’une présentation virtuelle qui a réuni une trentaine de personnes, on y a aussi présenté le nouveau logo de l’organisme.

La Saint-Jean en musique à Saint-Agapit

COMMUNAUTÉ. Le Club Lions de Saint-Agapit a permis aux Agapitois de célébrer la Fête nationale tout en musique. Ils ont organisé une parade dans les rues du village.

La Fondation de l’École l’Astrale reçoit un don de 2 000 $

COMMUNAUTÉ. L’équipe de cyclistes du Grand défi Pierre Lavoie Les Solidaires, de Sainte-Marie-de-Beauce, a fait un don important à la Fondation de l’École l’Astrale, de Saint-Sylvestre. Le 21 juin, les membres de la formation ont donné un chèque de 2 000 $.

Taktika s’adresse aux jeunes de Lotbinière

COMMUNAUTÉ. Le Regroupement des jeunes de Lotbinière a accueilli, le 9 juillet dernier, les membres du groupe Taktika. Cette rencontre entre les rappeurs lévisiens et les jeunes de Lotbinière s’est déroulée dans le cadre du projet Jeunes sans tabou et a permis les échanges sur des sujets qui touchent directement les jeunes.

Des kilomètres pour Mira : objectif atteint

COMMUNAUTÉ. Du mois de mai jusqu’au 10 juillet, les Apollinairoises Sandra Talbot et Julie Daigle ont couru ou marché 357 km au profit de la Fondation Mira. Le 22 juillet dernier, Mme Talbot a remis un chèque de 3 570 $ à l’organisation.