(Crédit photo: Alexandre Bellemare)

COMMUNAUTÉ. La plateforme de financement participatif La Ruche propulsée par le Mouvement Desjardins a inauguré sa présence dans la région de la Chaudière-Appalaches, le 9 septembre dernier. La Ruche s’est alliée à 41 entrepreneurs ambassadeurs de la région pour l’occasion.

Alexandre Bellemare – Collaboration spéciale

«La Ruche, c’est une plateforme de financement participatif qui vise à faire rayonner sa région, dynamiser l’économie locale, valoriser l’initiative individuelle et l’implication citoyenne ainsi qu’à démocratiser l’entrepreneuriat local et la mobilisation citoyenne» a lancé d’emblée Stéphane Thériault, qui occupe le poste de directeur de La Ruche Chaudière-Appalaches.

Le satellite en Chaudière-Appalaches est donc la septième Ruche qui voit le jour au Québec après celles de Québec, Montréal, l’Estrie, la Mauricie, le Bas-Saint-Laurent et Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Ce projet fait partie d’un programme avec la collaboration du ministère de l’Économie et de l’Innovation qui a offert un appui de 2 M$ sur trois ans à la plateforme qui souhaite s’implanter dans toutes les régions administratives du Québec d’ici 2023. «Plusieurs entrepreneurs nous ont dit qu’ils n’avaient pas accès à tous les services, dont le financement, l’accompagnement spécialisé entre autres pour les start-up. Plusieurs se faisaient dire d’aller à Montréal sinon pas de services, comme ministre déléguée au développement économique régional, je ne veux plus entendre ça», a souligné Marie-Eve Proulx, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre déléguée au développement économique régional.

Pour les représentants de La Ruche, l’implication des 41 ambassadeurs de la région est essentielle pour le succès de la plateforme. «(Les projets sur la plateforme de la Ruche ont) un taux de succès de 72 %, pourquoi? À cause de l’accompagnement humain, des spécialistes de projet, des directeurs régionaux, des gens qui supportent les prometteurs qui font campagne sur notre plateforme et des ambassadeurs», a mis en lumière Nicolas Bouchard, président directeur général de La Ruche.

Une plateforme qui veut s’investir dans la région

Pour Gilles Lehouillier, maire de Lévis, une plateforme comme celle-ci témoigne du succès entrepreneurial de la Chaudière-Appalaches. «La Ruche symbolise qu’il y a une communauté dynamique derrière ces projets. Pour qu’on ait une Ville et une région prospèrent, il faut cette communauté dynamique. Les gens qui réussissent s’investissent dans leur communauté.»

Bien que le satellite de la Chaudière-Appalaches soit le septième en place dans la province, il a toujours été dans la tête du président directeur général de La Ruche qui est originaire de la région. «C’est un naturel puisque c’est la région qui se situe tout juste l’autre côté du fleuve de celle d’origine. La fibre entrepreneuriale est très forte également dans la région, c’est un terreau fertile pour la mise en place de La Ruche», a-t-il partagé.

Également, un nouveau projet pilote entre La Ruche et le Mouvement Desjardins dans les régions de la Capitale-Nationale et la Chaudière-Appalaches devrait également voir le jour dans les prochaines semaines. «La Ruche servira à différents promoteurs de projets soient par le Fonds d’aide au milieu ou des entrepreneurs qui vont faire des prêts au Centre d’affaires en ligne ou le Centre Desjardins aux entreprises. Il y aura du référencement et un travail d’équipe entre La Ruche, les campagnes et Desjardins, avec ses prêts et ses subventions via le Fonds d’aide au milieu», a expliqué Nicolas Bouchard.

Les plus lus

Noces de palissandre

COMMUNAUTÉ. Célébrer un 65e anniversaire ce n’est pas rien! Le 15 octobre 1955, Gabrielle Rousseau et Philippe Côté s’unissaient sous le sacrement du mariage «pour le meilleur et pour le pire».

La tournée Jamais sans mon casque s’arrête à Dosquet

COMMUNAUTÉ. Une quinzaine de jeunes de la MRC de Lotbinière ont participé à une activité de sensibilisation au port du casque le 25 septembre dernier, au pumptrack de Dosquet.

Une journée pour remercier les aînés

COMMUNAUTÉ. Le Carrefour des aînés de Lotbinière (CPAL) souhaite souligner la Journée internationale des personnes aînées qui aura lieu le 1er octobre. Cette année, la journée se déroulera sous le thème Les aînés, moteur de nos communautés.

Noces de diamant

COMMUNAUTÉ. Yvette Hamel et Robert Faucher de Sainte-Croix-de-Lotbinière célèbreront, en octobre, leur 60e anniversaire de mariage.

Une soupe aux cailloux virtuelle

COMMUNAUTÉ. Malgré la COVID-19 et les nouvelles mesures de confinement, le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP) de Lotbinière tiendra tout de même sa traditionnelle soupe aux cailloux. Toutefois, l’événement prendra la forme d’une conférence virtuelle donnée par Virginie Larivière le 14 octobre prochain, à midi.

Un concours photo payant

COMMUNAUTÉ. Les organismes d’habitation en logement social et communautaire qui se sont investis dans le projet Jardinons nos balcons ont reçu un cadeau de la part des partenaires régionaux du projet.