(Crédit photo : Facebook Gérald Cyprien Lacroix)

COMMUNAUTÉ. L’archevêque de Québec, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, a fait part de sa grande déception face à l’attitude de la Santé publique et du gouvernement envers les communautés religieuses dans le cadre de la pandémie de COVID-19.

Dans une allocution prononcée le 26 juillet à l'occasion de la fête de Sainte-Anne, le cardinal Lacroix est revenu sur les actions posées par l’Église depuis le début de la pandémie. Il a, entre autres, déploré les difficultés rencontrées pour entrer en contact avec les autorités compétentes, qualifiant même le travail de «laborieux».

«Malheureusement, nous devons constater qu’il y a eu peu ou pas de reconnaissance de tous ces efforts. Les communautés de foi, quelles qu’elles soient, ne semblent pas retenir l’attention de nos élus ni des autorités de la Santé publique. Cela me laisse l’impression que les autorités gouvernementales ne nous prennent pas au sérieux et qu’ils veulent ignorer notre existence.»

Rappelons que dans les dernières semaines l’Église avait convié les leaders des autres communautés religieuses à un exercice de réflexion sur les façons de permettre la pratique du culte de façon sécuritaire. De même, elles avaient aussi laissé savoir au gouvernement et à la Santé publique qu’elles étaient prêtes à collaborer en transmettant les consignes émises par les autorités.

L’Église ne demande pas de traitement de faveur, a averti Gérald Cyprien Lacroix, mais le respect des droits des croyants qui sont des «citoyens à part entière» de la société. «Nous avons le droit d’être considérés avec respect et non ignorés ou relégués à l’item VARIA. À ce jour, nous devons encore négocier de semaine en semaine avec les autorités; celles-ci tentent de nous imposer des restrictions qui dépassent le raisonnable.»

Deux poids, deux mesures

Le cardinal Lacroix a également déploré le fait que la réouverture des lieux de cultes ait été reléguée dans les «phases ultérieures» du déconfinement au même titre que les bars et les croisières. «C’est nettement décevant.»

Du même souffle, il a fait part de son étonnement face à certaines décisions. «Que nous soyons empêchés de célébrer les funérailles chrétiennes dans nos grandes églises, alors que les entreprises funéraires ont pu rapidement offrir des rites funéraires dans leurs petits salons, a semé beaucoup d’incompréhension.»

L’archevêque de Québec s’est également questionné sur l’interprétation qu’a faite le gouvernement de la notion de «service essentiel» alors que la vente d’alcool et de cannabis a été permise pendant toute la durée du confinement.

«Les communautés de foi, que nous pouvons certainement considérer un service essentiel à la communauté, ont été pratiquement ignorées. Même les casinos ont obtenu avant nous le droit d’accueillir 250 personnes dans des lieux pourtant bien plus petits que nos églises.»

Il rappelle que les besoins spirituels sont aussi importants que les besoins physiques. Les communautés religieuses peuvent également offrir soutien, entraide et réconfort dans différents aspects de la vie quotidienne.

 

 

Les plus lus

Noces de palissandre

COMMUNAUTÉ. Célébrer un 65e anniversaire ce n’est pas rien! Le 15 octobre 1955, Gabrielle Rousseau et Philippe Côté s’unissaient sous le sacrement du mariage «pour le meilleur et pour le pire».

La tournée Jamais sans mon casque s’arrête à Dosquet

COMMUNAUTÉ. Une quinzaine de jeunes de la MRC de Lotbinière ont participé à une activité de sensibilisation au port du casque le 25 septembre dernier, au pumptrack de Dosquet.

Une journée pour remercier les aînés

COMMUNAUTÉ. Le Carrefour des aînés de Lotbinière (CPAL) souhaite souligner la Journée internationale des personnes aînées qui aura lieu le 1er octobre. Cette année, la journée se déroulera sous le thème Les aînés, moteur de nos communautés.

Une soupe aux cailloux virtuelle

COMMUNAUTÉ. Malgré la COVID-19 et les nouvelles mesures de confinement, le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP) de Lotbinière tiendra tout de même sa traditionnelle soupe aux cailloux. Toutefois, l’événement prendra la forme d’une conférence virtuelle donnée par Virginie Larivière le 14 octobre prochain, à midi.

Noces de diamant

COMMUNAUTÉ. Yvette Hamel et Robert Faucher de Sainte-Croix-de-Lotbinière célèbreront, en octobre, leur 60e anniversaire de mariage.

Un concours photo payant

COMMUNAUTÉ. Les organismes d’habitation en logement social et communautaire qui se sont investis dans le projet Jardinons nos balcons ont reçu un cadeau de la part des partenaires régionaux du projet.

Le RJL souligne la semaine des maisons de jeunes

COMMUNAUTÉ. Le Regroupement des jeunes de Lotbinière (RJL) a souligné la 23e édition de la semaine des maisons de jeunes. Pour l’occasion, les jeunes de la MRC de Lotbinière ont pu participer à différentes activités adaptées aux normes sanitaires actuelles du 12 au 18 octobre dernier.