La directrice la L’Amalgame MDJ Ouest, Audrey Blouin, Nathalie Pomerleau et le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde. Ce dernier appuie Mme Pomerleau dans ses démarches. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. Les proches aidants font face à de nombreux défis au quotidien. L’un d’eux est de trouver des organismes qui offrent des répits adaptés à leurs besoins. C’est ce que fait le projet l’Accalmie de l’Amalgame MDJ Ouest. Afin de le faire connaître à la population et d’amasser des fonds, l’une des bénéficiaires, Nathalie Pomerleau, tiendra un souper-conférence le 15 juin prochain, à la salle municipale de Saint-Gilles (1605, rue Principale).

Nathalie Pomerleau est proche aidante de son conjoint et mère d’une enfant aux besoins particuliers. Dans ces circonstances, trouver un service de répit à domicile devenait complexe. On pouvait s’occuper de son époux, mais pas de sa fille.

«Malheureusement pour moi, je tombais toujours dans les craques du plancher. […] Le projet l’Accalmie fait partie des rares organismes qui pouvaient combler mon besoin. Cependant, étant à faible revenu, il fallait passer par un processus administratif laborieux pour obtenir l’aide qui permettait de payer la facture. C’est à partir de ma propre expérience que m’est venue l’idée de faire une campagne de financement pour eux, afin de faciliter l’accès à ces services», a indiqué Mme Pomerleau.

Les profits amassés seront destinés à créer une banque d’heures afin de donner des répits gratuits aux familles de Lévis et de la MRC de Lotbinière qui bénéficient des services de l’Accalmie.

L’organisme «offre des services de jumelage personnalisé à domicile pour les personnes habitant sur les territoires de Bellechasse, Lévis et Lotbinière. Nous visons une clientèle de tout âge qui vit avec une déficience physique, intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme», a expliqué la directrice de L’Amalgame MDJ Ouest, Audrey Blouin.

Partage

Pendant la soirée, Nathalie Pomerleau donnera une conférence relatant son expérience personnelle et les difficultés qu’elle a traversées.

«Ça peut éventuellement aider d’autres personnes à éviter certaines craques dans le plancher que j’ai visité. Il y a différents outils à connaître. Juste de savoir que quelqu’un d’autre est passé par là, on se sent moins seul. Ça donne une certaine force et une certaine énergie.»

Cette dernière rappelle qu’actuellement, une personne sur quatre au Québec est proche aidante. D’ici quelques années, ce sera une personne sur deux. «Un jour ou l’autre, on sera tous proche aidant», a-t-elle constaté. De là l’importance d’avoir des ressources adéquates qui leur éviteront l’épuisement.

«Il faut mettre des choses en place parce qu’il y a des situations qui sont intenables. Si nous voulons continuer à prendre soin de nos proches, il faut être capable de prendre soin de soi. Prendre soin de soi, ça veut dire se reposer.»

Par ailleurs, afin de rendre hommage au travail des proches aidants, Mme Pomerleau s’est inspirée de son expérience pour créer une médaille qui sera remise à sept familles de la région.

 

 

 

Les plus lus

Nouvelle administration pour les Bilodeau

BILODEAU. Un nouveau conseil d’administration a été élu le 17 août dernier, à l’occasion de l’édition 2019 du congrès des Bilodeau. Parmi ces membres, Gilles Bilodeau, de Saint-Agapit, occupe désormais le poste de président.

Un symposium d’arts au profit du cancer du sein

ARTS. Le Domaine Small tenait, les 17 et 18 août derniers, la toute première édition d’un symposium d’arts qui rassemblait une dizaine d’artistes au profit de la Fondation du cancer du sein. Richard Small, l’un des organisateurs, se réjouit du succès de l’événement qui a attiré une foule qu’il estime à plus de 1 000 personnes, sur ses terres situées à Sainte-Agathe.

Toujours en pleine forme à 85 ans

ANNIVERSAIRE. À 85 ans, Jeannine Rousseau est toujours en pleine forme. Elle a soufflé ses 85 bougies récemment. L’événement a été souligné le 9 août dernier au Studio Action-Détente de Saint-Agapit où elle s’entraîne régulièrement.

Nouveaux diplômés

COMMUNAUTÉ. La Coopérative de solidarité de services à domicile de Lotbinière a souligné le travail des 32 finissants de son Programme de développement des compétences sur les services d’assistance personnelle à domicile à l’occasion d’une cérémonie qui s’est déroulée le 12 septembre dernier.