Photo : Mélanie Labrecque

COMMUNAUTÉ. Afin de soutenir une partie plus vulnérable de la population, Aide alimentaire Lotbinière (AAL) souhaite implanter des frigos communautaires sur le territoire de la MRC de Lotbinière. L’organisation espère pouvoir en installer de quatre à cinq d’ici la fin de l’été.

Cette initiative permettra à la population de déposer des aliments frais, comme des fruits, des légumes, du lait ou de la viande dans un réfrigérateur installé dans un endroit public. Ceux qui sont en situation de précarité alimentaire pourront venir y chercher de la nourriture. S’ajoutera aussi au projet un espace garde-manger pour des aliments non périssables.

Cette initiative s’inscrit dans la lignée de celles déjà entreprises par AAL et les autres organisations qui offrent une aide alimentaire sur le territoire, a expliqué la directrice générale d’AAL, Andréanne Leblanc.

«Il y a eu les Incroyables comestibles (qui se poursuivent cette année), le portrait de l’offre alimentaire présenté le 27 avril. […] Ils s’ajoutent afin de répondre à un besoin qui n’est pas comblé pour une partie de la population.»

De plus, poursuit Mme Leblanc, la présence de frigos communautaire pourrait aussi aider certaines personnes qui pourraient être «gênées» par le fait de devoir demander de l’aide.

«Personne n’est à l’abri d’une situation de précarité. On ne connait pas nécessairement la situation de tous. Généralement, ceux qui vont aller prendre des aliments, c’est parce qu’ils en ont besoin. Ça évite la gêne, d’avoir l’impression qu’il faut s’expliquer. S’ils sentent qu’ils en ont besoin, ils peuvent aller prendre quelque chose et plus tard, quand ça ira mieux, ce sera à peut-être à leur tour de redonner.»

Actuellement, AAL est à la recherche de partenaires, municipalités ou entreprises, afin de trouver des lieux où seront situés les réfrigérateurs. Ils devront être à l’extérieur et accessible à l’année. De plus, l’organisation offrira un accompagnement ainsi que de la formation à ceux qui proposeront le service.

Par ailleurs, AAL espère pouvoir implanter ces frigos communautaires dans les communautés un peu plus éloignées qui ont un accès limité aux aliments de base. Toutefois, il devra y avoir une volonté du milieu afin que le projet soit viable dans le temps.

Aide Alimentaire Lotbinière est actuellement en période de démarchage auprès des municipalités et des entreprises afin d’identifier les milieux où il y a un intérêt.

 

 

 

 

 

Les plus lus