(Crédit photo : Archives)

SPECTACLES. Le Moulin du Portage a lancé, le 21 juin, sa programmation estivale de spectacles. Ce sont 10 spectacles qui seront présentés du 31 juillet au 24 septembre.

«Je suis très satisfaite. On a réussi à avoir des artistes qui sont vraiment appréciés de notre public. C’est diversifié. On est allé dans tous les styles. Tous ceux qui regarderont le choix des artistes pourront en trouver au moins un qui est dans ses goûts», a indiqué la directrice du Moulin du Portage, Christine Marceau.

Kaïn (31 juillet), Sam Tucker (7 août) Élage Diouf (9 août), Laurence Jalbert (20 août), Michel Faubert (22 août), Vincent Vallières (26 août), Phil G. Smith (29 août), Raconte-moi (4 septembre), Maude Landry (17 septembre) et Brigitte Boisjoli (24 septembre) complètent le volet spectacle. Par ailleurs, tous les spectacles débuteront à 20h.

À l’automne, les soirées cinémas seront de retour tous les jeudis, du 2 septembre au 7 octobre.

«La prévente avec les membres va bien. Ça va vite. Je sens que les gens embarquent, c’est merveilleux», s’est exclamée Mme Marceau.

Ces présentations se feront dans le respect de règles sanitaires, ce qui veut dire que les spectacles seront présentés sans entracte, mais aussi que le nombre de billets mis en vente a été réduit de façon importante. La salle a une capacité d’accueil de 170 personnes. Cependant, en raison des contraintes imposées par la Santé publique, seulement 60 billets par spectacle seront mis en circulation.

En retardant le début de la saison à la fin du mois de juillet, Mme Marceau espère que le changement de zone et l’assouplissement de certaines règles sanitaires lui permettront d’ajouter quelques sièges supplémentaires dans la salle.

«Avec ces 10 spectacles, je pense que nous serons capables d’équilibrer notre budget. D’après la réponse que je vois avec la prévente, je crois que toutes nos présentations seront complètes. C’est une bonne nouvelle.»

L’an dernier, le Moulin du Portage a été forcé d’annuler sa programmation estivale. Des aides du Conseil des arts et des lettres du Québec et de Patrimoine Canada, entre autres, ont permis à l’organisation de payer ses factures.

 

 

 

 

Les plus lus

Un pôle culturel à l’étude

CULTURE. La MRC de Lotbinière a confirmé avoir donné un mandat à la firme GID pour réaliser une étude qui évaluera la possibilité d’implanter un pôle culturel régional. D’ici le mois d’octobre, la MRC devrait avoir en main les outils nécessaires pour amorcer une réflexion sérieuse sur la question.