Ben Côté a publié Le POOL - La Romaine 24, son premier roman qui raconte une histoire sportive dans le Nord canadien. Crédit photo : Alexandre Bellemare

LITTÉRATURE. Le POOL - La Romaine 24 est la première publication de l’auteur Ben Côté, originaire de l’Outaouais qui habitait Saint-Antoine-de-Tilly et maintenant Saint-Romuald en passant par la Baie-James et la Basse-Côte-Nord. Cette autofiction est le reflet des expériences de l’écrivain qui a enseigné près de 20 ans dans le nord du Canada.

Alexandre Bellemare – Collaboration spéciale

«Il n’y a personne qui écrit sur le hockey à part pour les jeunes et je parle du Nord en plus, c’est un peu déjanté dans le Nord», lance d’emblée Ben Côté. Celui qui a entraîné des joueurs de hockey et enseigné l’histoire aux peuples autochtones du Nord canadien raconte son dernier passage dans la Basse-Côte-Nord où il résidait dans une communauté innue.

L’auteur a toujours été un grand passionné de hockey et plus particulièrement des fameux pools annuels, lui qui a été initié à cette «sous-culture du hockey» lors de son adolescence n’a jamais décroché.

En 2017, Ben Côté a une opportunité d’aller enseigner dans la Basse-Côte-Nord. Une chance sur laquelle il a rapidement sauté. «Je me suis retrouvé à la Romaine seul. J’étais là pour être seul avec moi-même, enseigner et coacher le hockey. J’avais du temps, je me suis assis et j’ai écrit tous les jours», explique l’auteur.

C’est au bout de trois ans de travail que Ben Côté a finalement publié son histoire. Ce grand raconteur d’histoires sans fin s’est fait lancer le défi par sa fille d’écrire un livre sur les pools de hockey. Puis, l’idée et le rêve ont germé.

La réalité du Nord

Le POOL - La Romaine 24 est bien plus qu’une histoire sportive, le roman raconte la vie dans le Nord canadien au travers des yeux d’un Québécois, une réalité que bien peu on la chance d’expérimenter et pour laquelle bien peu sont sensibles, selon l’auteur. «Les jeunes aujourd’hui s’éveillent de plus en plus sur les réalités autochtones. Ils se rendent compte que ce sont des gens comme eux, mais avec une autre histoire et un passé différent. Sans faire d’appropriation culturelle, je décris mes expériences avec ces peuples-là», explique le Lévisien.

C’est en 2001 que Ben Côté a vécu sa première expérience dans le Nord alors que sa conjointe de l’époque a accepté une opportunité d’emploi dans une communauté crie de la Baie-James. Une nouvelle expérience qui l’a à jamais marqué.

«Je me suis intéressé à coacher les jeunes hockeyeurs autochtones. Je trouve que dans la conjoncture des choses, on oublie les peuples du Nord. Les jeunes joueurs de hockey auraient besoin d’avoir plus d’attention des organisations juniors canadiennes. Il y a beaucoup de talent là-bas et c’est souvent du talent perdu […] À travers le hockey, c’est comme ça que plusieurs peuvent rêver de s’en sortir en devenant une vedette, être apprécié et aimé. C’est dur le Nord», déplore l’auteur.

Bien qu’il cible «les gars qui aiment le hockey et qui ne sont pas initiés à la lecture», Le POOL - La Romaine 24 s’adresse à tous ceux qui aiment le hockey, mais aussi à ceux qui désirent découvrir la réalité et les coutumes des peuples nordiques. «Ça a été important pour moi de démontrer les interactions que j’ai avec ces peuples-là, des interactions différentes culturellement, mais très ordinaires», souligne l’auteur.

Pour plus d’information ou se procurer Le POOL - La Romaine 24, l’auteur invite les intéressés à le contacter au benzen1969@gmail.com.

 

Les plus lus

Québec octroie une aide de 50 M$ aux salles de spectacle

Le gouvernement du Québec a annoncé qu’il viendra en aide aux salles de spectacle qui ont dû fermer dans les zones où le palier d’alerte est rouge concernant la COVID-19, ce 2 octobre. Une aide totalisant 50 M$ sera investie afin de rembourser 75 % des billets qui auraient été vendus dans les six prochains mois.