Crédit photo : Capture d'écran

Le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné de Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, a annoncé le début de son plan de déconfinement du milieu culturel en annonçant des investissements de 400 M$ pour les différents secteurs du milieu, le 1er juin dernier lors de sa conférence de presse quasi quotidienne.

«On veut vous (les artistes) voir et vous remettre au travail, on veut que les Québécois voient leurs artistes», a lancé M. Legault. Les créateurs du milieu de la culture sont appelés à remplir les appels de projets qui sont lancés par le gouvernement. L’idée derrière ces investissements est de stimuler la création du milieu afin que ces acteurs puissent entrer en contact avec leur public de «façon originale» tout en gardant en tête les recommandations sanitaires et de distanciation de la Santé publique.

Nathalie Roy a rappelé que lors de la présentation du dernier budget du gouvernement provincial, on parlait «de contenus innovants» et de «penser en dehors de la boîte» pour le futur du secteur culturel. «Aujourd’hui, dans le contexte de pandémie, on se rend bien compte que notre vision est plus pertinente que jamais puisque les artistes doivent s’adapter à de nouvelles réalités et faire les choses différemment pour entrer en contact avec le public», a-t-elle souligné.

Voici comment sera disposée une partie des sommes annoncées :

91,5 M$ pour soutenir la production cinématographique et télévisuelle;

71,9 M$ pour soutenir les entreprises et les organismes culturels dans la reprise de leurs activités;

50,9 M$ pour soutenir l'innovation et la création dans le domaine des arts de la scène;

33,5 M$ afin de bonifier les enveloppes du secteur de la musique pour la réalisation de projets innovants;

14 M$ pour donner les moyens au milieu culturel de réaliser ses ambitions numériques;

13 M$ afin de promouvoir la culture québécoise et des projets de grande envergure;

6,5 M$ pour soutenir les artistes et les écrivains dans leur création;

5,9 M$ pour bonifier les aides financières existantes pour relancer les festivals et événements artistiques et culturels;

2,2 M$ afin de documenter les effets de la pandémie sur le milieu culturel et soutenir les projets immobiliers et d'acquisitions de matériel de moindre envergure.

Reprise des activités en audiovisuel et ouverture des lieux de diffusion avant le 24 juin

De concert avec la CNESST, la ministre de la Culture a annoncé la reprise des activités de la production audiovisuelle, de la préproduction à la postproduction, dès le 8 juin prochain. Par contre, l’industrie devra s’adapter aux recommandations mises en place par la Santé publique et la CNESST.

De plus, Mme Roy a laissé entendre que les lieux de diffusion pourraient rouvrir avant la fête nationale du Québec, le 24 juin prochain. Pour le moment, les scénarios sont à l’étude et plusieurs mesures seront à prendre par ces lieux.

«Tout ça fera l’objet d’une autre annonce, mais je peux vous dire qu’on est confiant de pouvoir rouvrir les lieux de diffusion avant la fête nationale, du moins, c’est ce qu’on espère. […] Vous comprenez qu’on attend le feu vert de la Santé publique et que le guide des consignes n’est pas encore complété, mais ça ne devrait tarder», a exposé Nathalie Roy.

Les plus lus

Un rendez-vous reporté à 2021

MUSIQUE. En raison des mesures prises pour freiner la propagation de la COVID-19, les organisateurs du Festival country de Lotbinière avaient annoncé, en avril dernier, le report de la sixième édition à 2021. Toutefois, le 19 juin, ils ont confirmé avoir réussi le tour de force de s'être assuré de la présence à Saint-Agapit de pratiquement tous les artistes qui étaient inscrits à la programmation ...