(Crédit photo : Claire Gauthier)

CULTURE. Dans sa plus récente exposition, la photographe Claire Gauthier met le fleuve Saint-Laurent en vedette. La voix des eaux sera présentée jusqu’au 1er novembre à la Galerie Fernand-Auger du Centre Chartier-de-Lotbinière.

Originaire du Saguenay, Claire Gauthier est établie à Lotbinière depuis une quarantaine d’années. Elle s’est initiée à la photographie il y a quelques années et cet art est devenu une passion pour elle. Les clichés présentés laisseront parler la beauté et à richesse du fleuve.

«Pour moi, cette exposition c’est un peu comme redonner à Lotbinière tout ce que j’ai reçu d’elle, sa grande beauté», a illustré la photographe.

En captant les multiples facettes du fleuve, l’artiste met en lumière autant son amour pour l’environnement, les grands espaces, la faune, la flore et l’eau.

Faire sa marque

Le talent de Claire Gauthier s’affirme de plus en plus alors qu’elle a reçu le premier prix du concours photo de l’OBV du Chêne, Hommage aux paysages du bassin-versant, en 2018.

Elle a aussi collaboré au projet de la MRC sur la caractérisation des unités de paysages de Lotbinière en plus d’offrir des conférences publiques avec diaporama à la bibliothèque de Lotbinière.

En août 2019, elle présentait sa première exposition à la chapelle de procession de Lotbinière.

 

 

 

Les plus lus

Ça tourne au Moulin du Portage

CULTURE. Le site du Moulin du Portage sera mis en vedette dans la quatrième saison de la websérie jeunesse Ça fout la chienne : Les enfants perdus. L’équipe de tournage était de passage dans la région les 8 et 9 juillet derniers afin de capter les scènes qui seront présentées au public.

Festival de Manseau : l’histoire qui en cache une autre

CULTURE. Bien qu’il ait été un échec, le Festival pop de Manseau demeure gravé dans l’imaginaire collectif. Afin de souligner le 50e anniversaire de ce qui devait être le Woodstock québécois, la municipalité a mandaté l’historien Jacques Crochetière pour rédiger un livre souvenir relatant l’histoire du festival. À travers les pages du recueil qui sera lancé à l’automne, l’auteur reviendra aussi su...

Journée consacrée aux plantes alpines et de rocailles

TOURISME. Le Domaine Joly-De Lotbinière accueillera pour la première fois dimanche le Club des Alpinegiste. Cette activité se déroule dans le cadre de la journée Le premier dimanche du mois, je vais au musée! qui aura lieu le 2 août prochain.

Les petites histoires du pont de Québec

HISTOIRE. Pensez à ce pont vieux de 103 ans qui relie la rive sud et la rive nord du fleuve Saint-Laurent entre Québec et Lévis, ce dernier a été l’hôte d’une foule d’histoires anodines, macabres, mais surtout grandioses. C’est ce que dessine l’auteur lévisien Michel L’Hébreux dans son dernier ouvrage sur le pont de Québec, Curieuses histoires du pont de Québec.

Peindre sans peinture

CULTURE. L’artiste peintre originaire de Saint-Apollinaire, Étienne Rousseau, participera à une aventure hors du commun. Il devra créer une oeuvre sans peinture et sans ses outils d’artiste dans le cadre de l’Exposition d’art sauvage qui se déroulera le 23 août prochain, dans les Jardins de Victoria à Saint-Isidore-d’Auckland, en Estrie.

La tenue de festivals de nouveau permise

CULTURE. Depuis le 5 août, un maximum de 250 personnes peut se regrouper dans les lieux extérieurs publics. Une distance de deux mètres devra être maintenue entre les individus et ce, dans la mesure du possible. Du même coup, cela autorise la tenue de festivals.