Les 3 capitaines seront en spectacle au Moulin du Portage le 5 octobre. Crédit photo : Courtoisie

SPECTACLE. La musique traditionnelle rencontrera la musique folk, rock et country le 5 octobre prochain au Moulin du Portage. Les 3 Capitaines proposent, avec leur spectacle Dans les Caveaux, de redécouvrir sous un nouvel angle une musique qui est déjà familière aux oreilles de plusieurs.

L’un des capitaines, Paul Marchand, promet un beau voyage à ceux qui assisteront à ce spectacle. «Les 3 capitaines, c’est la réunion de trois guitaristes et chanteurs qui sont issus de trois milieux musicaux différents. J’amène la musique traditionnelle avec moi. Un autre des capitaines provient du milieu folk (Yves Blais) et l’autre (Patrick Arsenault) du rock progressif et du country. On fait un mélange de ces trois influences à travers la chanson traditionnelle», a-t-il décrit.

Ce mélange de trois influences aussi contrastées offrira des arrangements qui ne se sont jamais faits dans la musique traditionnelle, a poursuivi M. Marchand. Ce dernier indique que cette démarche artistique permet de viser un public beaucoup plus large.

Dans les Caveaux sera le point de départ d’une belle aventure, affirme M. Marchand. Le groupe sera en résidence au Moulin du Portage les 3, 4 et 5 octobre afin de peaufiner le spectacle qui sera le premier d’une longue série, lance-t-il. Les musiciens travailleront sur le spectacle avec Michel Bordeleau pour que «ce soit le meilleur des voyages que le public peut faire», a assuré Paul Marchand.

Puisqu’il habite Laurier-Station depuis près de 30 ans, M. Marchand est d’autant plus fier de commencer cette aventure au Moulin du Portage.

Trois capitaines

L’aventure des 3 capitaines s'est amorcée il y a environ deux ans, se souvient Paul Marchand. Yves Blais et lui sont amis depuis le début des années 1980 alors qu’ils étudiaient en musique au Cégep de Joliette. Ils se sont perdus de vue avec le temps avant de se retrouver il y a un peu plus de 20 ans. «Chaque fois qu’on se voyait, on jouait de la musique ensemble, mais ça s’arrêtait là. Ça m’a toujours trotté dans la tête qu’un jour nous allions faire un projet ensemble.»

La rencontre du troisième capitaine, Patrick Arsenault a eu lieu il y a environ quatre ans dans un camp musical à Saint-Alexandre-de-Kamouraska. «Ç’a tout de suite cliqué. C’est là que je me suis dit : je pense que j’ai attrapé le lien. Ensuite, j’ai provoqué une première rencontre et rapidement on s’est découvert beaucoup d’affinités.»

Par la suite, ils se sont vite mis au travail sur un premier album qui a été lancé au printemps dernier. Dans les caveaux est le fruit d’un travail dont le cœur est né dans un genre de huis clos.

«On a fait deux résidences, enfermé dans un chalet pour faire les arrangements et monter nos morceaux. C’est comme si on avait été enfermé dans un caveau à préparer quelque chose à l’abri des oreilles et des regards des autres. […] Il n’y a rien de dépaysant, tout ça est fait avec la volonté que ce soit beau», a illustré Paul Marchand.  

 

 

 

 

Les plus lus

Sandrine Hébert finaliste à Propulse ta voix!

CHANSON. La septième édition du concours de chant Propulse ta voix ! a eu lieu les 9 et 10 novembre au Camp musical de Saint-Alexandre-de-Kamouraska, dans le Bas-Saint-Laurent. L’Apollinairoise Sandrine Hébert, s’est hissée parmi les finalistes.

Un vidéoclip pour sensibiliser

​CHANSON. Originaire de Saint-Agapit, l’auteure-compositrice-interprète Alica Deschênes a récemment décidé de mettre l’une de ses œuvres au service d’une cause qui lui tient à cœur. Grâce au vidéoclip de sa chanson Les pieds dans le vide, la jeune artiste veut sensibiliser petits et grands au fait que naître prématurément ne signifie pas être affligé de lourdes séquelles plus tard.