(Crédit photo: Courtoisie)

PEINTURE. Depuis qu’elle a terminé ses études et qu’elle affirme l’artiste en elle, Alexandra Demers, originaire de Sainte-Croix, expose ses toiles un peu partout, tant en galerie que dans les symposiums. En laissant libre cours à son imagination, la peintre se distingue par sa démarche créative.

Par Émilie Pelletier – Collaboration spéciale

C’est après le secondaire que la jeune femme a décidé que les arts feraient partie de sa vie professionnelle, en plus de ses passe-temps favoris. S’ensuivirent donc des études en design de présentation et en design graphique, à des fins d’exploration. Elle entrevoit d’ailleurs ses changements de plans de carrière comme «un tournant dans ma vie et un élément central de ma démarche artistique».

Toujours à la recherche de nouvelles techniques, Alexandra expérimente le monde de la peinture en utilisant des objets du quotidien pour créer ses œuvres. Du balai au rouleau à pâte, «il n’y a pas de limites pour développer mon style», estime-t-elle. 

La visibilité

Même si elle expose en permanence à la Galerie Zen, dans le Vieux-Québec, depuis 2018, Alexandra ne ménage pas les efforts pour se faire connaître du public. Elle s’est d’ailleurs inscrite au concours automnal d’arts visuels «Chaudière-Appalaches en œuvres – Deuxième vie» tenu par le Musée Marius-Barbeau. Il s’agissait, pour les artistes, de présenter une œuvre sous le concept des 3R environnementaux, soit réduire, réutiliser et recycler. Cet aspect a plu à la peintre de Sainte-Croix qui a été retenue parmi six finalistes de la MRC de Lotbinière.

«J’ai créé un portrait de Jonh Lennon sur un bouchon de bière géant que j’ai fabriqué en bois et moulé en plastique, en intégrant de vraies capsules de bière et de vieux vinyles», illustre-t-elle. J’ai choisi ce personnage parce que, de son époque, il représentait bien les idées écologiques et les causes sociales. La chanson Imagine représente bien aussi la toile, pour le message de paix.» 

Les plus lus

Alexandra Demers, la peintre qui innove

PEINTURE. Depuis qu’elle a terminé ses études et qu’elle affirme l’artiste en elle, Alexandra Demers, originaire de Sainte-Croix, expose ses toiles un peu partout, tant en galerie que dans les symposiums. En laissant libre cours à son imagination, la peintre se distingue par sa démarche créative.

De nouveaux locaux pour le studio Hypnose

DANSE. Le studio Hypnose, ouvert depuis un peu plus d’un an, a procédé le 18 août dernier à l’ouverture d’un tout nouveau local au-dessus de celui déjà établi à Saint-Apollinaire. Victime de sa popularité, l’école qui offre des cours multistyles a doublé sa superficie afin d’accueillir un nombre encore plus grand de danseurs.

Joni Mitchell vue par Karen Young et Marianne Trudel

CULTURE. Les chansons de l’auteure-compositrice-interprète Joni Mitchell prennent une toute nouvelle couleur lorsqu’elles sont reprises par Marianne Trudel et Karen Young. Elles partageront leur vision jazzée de l’œuvre de la musicienne dans un spectacle intimiste qu’elles présenteront au Moulin du portage le 25 août.

Une cinquième édition festive de Contabadour

CULTURE. Bien que la pluie ait miné quelques activités prévues, le festival Contabadour, qui regroupe les univers du conte, du cirque et de la musique, dresse un bilan somme toute positif de sa cinquième édition, qui s’est tenue du 16 au 18 août derniers au parc de la Chute de Sainte-Agathe.

La belle vie avec Michel Louvain

SPECTACLE. Véritable icône de la musique québécoise, Michel Louvain n’est pas près d’accrocher son micro. L’interprète de La dame en bleu sera de passage au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit, le 4 octobre prochain, pour donner le tout premier spectacle de sa nouvelle tournée, La Belle Vie.