Stéphane Dion. (Crédit photo : Courtoisie)

POLITIQUE. Établi à Sainte-Croix depuis 13 ans, le communicateur Stéphane Dion a décidé de faire le saut en politique. À la tête de l’équipe Pour Sainte-Croix, il sollicitera la confiance des électeurs le 7 novembre prochain en briguant le poste de maire de la municipalité.

La pandémie a été la bougie d’allumage de sa réflexion. Il a constaté que les élus jouent un rôle de leader pour mobiliser et sont présents sur le terrain afin de répondre aux préoccupations des gens.

«J’ai invité les gens sur les médias sociaux à être solidaires des commerçants et des restaurateurs. Puis, ils ont commencé à m’interpeller sur la rue, dans les médias sociaux pour me demander si j’avais songé à la possibilité de me présenter aux prochaines élections. […] À force d’y penser et en discutant avec les autres, le tout a pris forme. Cependant, c’était très important pour moi, dès le début, d’y aller avec une équipe.»

D’ailleurs, ajoute-t-il, il y a actuellement une fenêtre d’opportunité avec le départ annoncé du maire actuel, Jacques Gauthier, qui a tenu les rênes de la municipalité pendant 16 ans. «Je crois que les gens sont prêts à saisir cette occasion et à faire confiance à une nouvelle équipe.»

Qualité de vie

Son programme misera, notamment, sur la qualité de vie. Il veut mobiliser la population, améliorer l’attractivité de la ville et en favoriser le développement. «Si nous voulons que des gens et des entreprises viennent s’établir à Sainte-Croix, cela doit être agréable de vivre ici. On veut que les gens soient fiers de vivre à Sainte-Croix.»

Cette attractivité passe, par exemple, par l’amélioration des communications avec la population, des projets qui faciliteront l’accès au fleuve ou valoriseront le patrimoine. «Ça commence par les rues, les trottoirs, les façades d’édifice. C’est quelque chose d’important pour nous.»

La venue de nouveaux citoyens aiderait les entreprises à résoudre leur problème de main-d’œuvre «Nous pourrons aller plus loin encore et en attirer d’autres [entreprises]. Nous créerons de la richesse et pourrons offrir de nouveaux services à la population.»

Il assure également que son équipe et lui seront à l’écoute des besoins de la population. «Je pense que les gens ont besoin de se sentir appuyés et encouragés. Quand quelqu’un arrive avec une idée, c’est important qu’il sache que les élus sont là pour le soutenir.»

La plateforme électorale sera dévoilée après la présentation des six candidats de Pour Sainte-Croix.

Travail d’équipe

Pour Sainte-Croix n’est pas l’œuvre d’un seul homme. Stéphane Dion se présentera entouré d’une équipe de six candidats; quatre femmes et deux hommes. Pour lui, le travail d’équipe est essentiel. «Ça incarnera le changement, le renouveau. Attention, on ne veut pas représenter uniquement les jeunes et les jeunes familles, mais l’ensemble de la population.»

Un nouveau candidat sera présenté chaque semaine. M. Dion souligne que ce sont des gens respectés, crédibles et déjà bien impliqués dans la communauté. «Je pense que la population va s’y retrouver.»

 

 

 

Les plus lus

Le ministre André Lamontagne visite la région

POLITIQUE. Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, André Lamontagne, a visité la MRC de Lotbinière le 28 juin dernier. En compagnie de la députée, Isabelle Lecours, il a visité deux entreprises de la région.

Yves Gingras sollicitera un nouveau mandat

POLITIQUE. Le maire de Saint-Agapit, Yves Gingras, a confirmé le 1er juillet qu’il solliciterait un nouveau mandat lors des élections du 7 novembre prochain.

Stéphane Dion vise le poste de maire de Sainte-Croix

POLITIQUE. Établi à Sainte-Croix depuis 13 ans, le communicateur Stéphane Dion a décidé de faire le saut en politique. À la tête de l’équipe Pour Sainte-Croix, il sollicitera la confiance des électeurs le 7 novembre prochain en briguant le poste de maire de la municipalité.

Référendum à Saint-Flavien : la population souhaite s’exprimer

SÉCURITÉ. Après une signature de registre sans équivoque à propos du projet de trottoir à Saint-Flavien, la population sera convoquée à un référendum. La consultation aura lieu le 29 août prochain.

Programme de la taxe sur l’essence : bonification de 4,6 M$ pour la MRC de Lotbinière

POLITIQUE. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 6 juillet que les municipalités de la circonscription profiteraient de la bonification du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ). Elles recevront un total de 10 M$, dont 4,6 M$ qui seront partagés entre les municipalités de la MRC de Lotbinière.

Représenter la jeunesse et le Québec à Ottawa

POLITIQUE. C’est le 17 juin dernier que le Bloc québécois a tenu son assemblée d’investiture dans la circonscription de Lévis-Lotbinière. Samuel Lamarche, un jeune Lévisien de 23 ans, a alors été officiellement investi candidat de la formation dirigée par Yves-François Blanchet en vue des prochaines élections fédérales.

Guy Lafleur se présentera à la mairie de Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Conseiller municipal depuis quatre ans à Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur a confirmé ses intentions politiques en vue de la prochaine élection municipale du 7 novembre. Ce dernier a annoncé qu’il se portera candidat à la mairie de la municipalité de 1 655 habitants.

Une aide du gouvernement pour le Carrefour emploi Lotbinière

POLITIQUE. Le ministre du Travail, Jean Boulet, a confirmé le 16 juillet une aide financière importante au Carrefour emploi Lotbinière (CEL). L’organisation recevra un financement de 146 650 $ pour la période de juillet 2021 à mars 2022 qui supportera sa mission globale.

Pierrette Trépanier sollicitera un nouveau mandat

POLITIQUE. La mairesse de Laurier-Station, Pierrette Trépanier, a confirmé le 5 juillet qu’elle solliciterait un nouveau mandat lors des élections municipales du 7 novembre prochain.

De l’aide pour le réseau routier local

TRANSPORT. Le ministère des Transports a confirmé une aide financière de 6,5 M$ à 11 municipalités de Lotbinière-Frontenac pour l’entretien du réseau routier local. Parmi les municipalités soutenues dans le cadre du Programme d’aide à la voirie locale (PAVL), on en retrouve trois de la MRC de Lotbinière.