(Crédit photo: Courtoisie)

POLITIQUE. Conseiller municipal depuis quatre ans à Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur a confirmé ses intentions politiques en vue de la prochaine élection municipale du 7 novembre. Ce dernier a annoncé qu’il se portera candidat à la mairie de la municipalité de 1 655 habitants.

«Ce qui est bien important pour moi, c’est que je me présente pour les citoyens de Saint-Antoine-de-Tilly. Je ne me présente pas contre quelqu’un. Par ailleurs, je crois que j’ai réussi à faire la démonstration que je pourrais bien faire ce travail. Pendant mon mandat, j’ai mené plusieurs dossiers patrimoniaux à terme», a indiqué M. Lafleur. Parmi ceux-ci, il souligne l’aménagement de l’espace Raymond-Bergeron, les travaux au presbytère et la réalisation à venir des travaux au calvaire Aubin.

Au-delà de ses intérêts pour la mise en valeur du patrimoine de Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur souhaite également régler la problématique d’eau potable de la municipalité ainsi que le dossier de l’assainissement.

«Ce qu’il faut éviter, c’est de travailler en séquence, un petit morceau à la fois. Souvent, il y a plusieurs éléments qui peuvent se faire parallèlement. Actuellement, ce n’est pas fait. On travaille en séquence et on attend. En même temps, ne pas avoir d’eau potable, ne pas faire l’assainissement, ça bloque notre développement municipal», a-t-il expliqué, rappelant que la nouvelle source d’eau a été identifiée en 2016.

L’entretien du réseau routier local le préoccupe également. Il indique que plusieurs routes et rangs sont en «piteux état» et auront besoin de travaux de réfection dans un avenir rapproché.

Guy Lafleur souhaite aussi veiller à l’amélioration des communications avec la population. «On ne communique pas bien avec nos citoyens.» Ces derniers sont souvent laissés sans mise à jour de certains renseignements. Par exemple, illustre-t-il, il y a les avis de restrictions de la consommation de l’eau potable. «Ils reçoivent ces avis et ensuite, ils n’ont plus de nouvelles. Ils ne savent plus quoi faire. C’est la même chose dans plusieurs dossiers. Bien communiquer entre nous c’est important. Ça fait partie de mes préoccupations.»

La solution réside dans une meilleure utilisation du site Internet de la municipalité ainsi que des médias sociaux.

Par ailleurs, il est important pour l’aspirant maire que le conseil municipal ne soit pas divisé et travaille plutôt en équipe pour faire progresser les dossiers importants pour la municipalité. «Quelqu’un qui travaille bien avec son conseil est bien en selle pour mener ses dossiers de front. Avec six conseillers, tu peux en faire des affaires.»

Guy Lafleur est informaticien maintenant à la retraite. Le natif de Saint-Antoine-de-Tilly avait été élu conseiller par acclamation lors des élections générales de 2017.

 

 

 

Les plus lus

Le ministre André Lamontagne visite la région

POLITIQUE. Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, André Lamontagne, a visité la MRC de Lotbinière le 28 juin dernier. En compagnie de la députée, Isabelle Lecours, il a visité deux entreprises de la région.

Yves Gingras sollicitera un nouveau mandat

POLITIQUE. Le maire de Saint-Agapit, Yves Gingras, a confirmé le 1er juillet qu’il solliciterait un nouveau mandat lors des élections du 7 novembre prochain.

Stéphane Dion vise le poste de maire de Sainte-Croix

POLITIQUE. Établi à Sainte-Croix depuis 13 ans, le communicateur Stéphane Dion a décidé de faire le saut en politique. À la tête de l’équipe Pour Sainte-Croix, il sollicitera la confiance des électeurs le 7 novembre prochain en briguant le poste de maire de la municipalité.

Référendum à Saint-Flavien : la population souhaite s’exprimer

SÉCURITÉ. Après une signature de registre sans équivoque à propos du projet de trottoir à Saint-Flavien, la population sera convoquée à un référendum. La consultation aura lieu le 29 août prochain.

Programme de la taxe sur l’essence : bonification de 4,6 M$ pour la MRC de Lotbinière

POLITIQUE. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 6 juillet que les municipalités de la circonscription profiteraient de la bonification du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ). Elles recevront un total de 10 M$, dont 4,6 M$ qui seront partagés entre les municipalités de la MRC de Lotbinière.

Représenter la jeunesse et le Québec à Ottawa

POLITIQUE. C’est le 17 juin dernier que le Bloc québécois a tenu son assemblée d’investiture dans la circonscription de Lévis-Lotbinière. Samuel Lamarche, un jeune Lévisien de 23 ans, a alors été officiellement investi candidat de la formation dirigée par Yves-François Blanchet en vue des prochaines élections fédérales.

Guy Lafleur se présentera à la mairie de Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Conseiller municipal depuis quatre ans à Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur a confirmé ses intentions politiques en vue de la prochaine élection municipale du 7 novembre. Ce dernier a annoncé qu’il se portera candidat à la mairie de la municipalité de 1 655 habitants.

Une aide du gouvernement pour le Carrefour emploi Lotbinière

POLITIQUE. Le ministre du Travail, Jean Boulet, a confirmé le 16 juillet une aide financière importante au Carrefour emploi Lotbinière (CEL). L’organisation recevra un financement de 146 650 $ pour la période de juillet 2021 à mars 2022 qui supportera sa mission globale.

Pierrette Trépanier sollicitera un nouveau mandat

POLITIQUE. La mairesse de Laurier-Station, Pierrette Trépanier, a confirmé le 5 juillet qu’elle solliciterait un nouveau mandat lors des élections municipales du 7 novembre prochain.

De l’aide pour le réseau routier local

TRANSPORT. Le ministère des Transports a confirmé une aide financière de 6,5 M$ à 11 municipalités de Lotbinière-Frontenac pour l’entretien du réseau routier local. Parmi les municipalités soutenues dans le cadre du Programme d’aide à la voirie locale (PAVL), on en retrouve trois de la MRC de Lotbinière.