(Crédit photo : Mélanie Labrecque)

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rassemblés de façon virtuelle le 10 février dernier dans le cadre de leur rencontre mensuelle. Voici quelques points inscrits à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Politique PFM-MADA

La chargée de projet pour le renouvellement de la Politique familiale municipale et Municipalité amie des aînés (PFM-MADA), France Nadeau, est venue faire le point sur l’avancement des travaux et des étapes à venir. Actuellement, le travail se concentre sur la préparation des consultations et l’élaboration du questionnaire qui sera distribué dans la population. Au tronc commun de questions, chaque municipalité pourra intégrer des questions sur ses propres enjeux. «Les résultats permettront d’alimenter le plan d’action régional», a fait savoir Mme Nadeau. Le lancement de cette nouvelle étape devrait avoir lieu à la mi-mars. La dernière mise à jour de la politique PFM-MADA remonte à 2015. Cet exercice permet d’établir une planification du développement en tenant compte des enjeux qui touchent les familles et les aînés afin de favoriser leur participation dans la communauté.

Plan de communication

Le bilan 2020 de la campagne de communication régionale de la MRC a été présenté aux maires. Malgré le contexte lié à la COVID-19, la MRC a pu mettre de l’avant la majorité des actions prévues pour faire la promotion des attraits du territoire. Si certaines actions ont été mises de côté, d’autres ont été adaptées et d’autres, ajoutées. En 2021, cette campagne se poursuivra dans la même ligne de pensée et visera, entre autres, à accroître la notoriété de la MRC de Lotbinière, faire découvrir les secrets de Lotbinière, et développer le sentiment d’appartenance des entreprises et des citoyens. Parallèlement, la MRC travaillera au développement de sa prochaine campagne. «Nous voulons faire une consultation pour voir ce qui définit Lotbinière. Cette année, nous voulons donner le mandat et réaliser la démarche pour que l’année prochaine on puisse développer le plan et les outils. Le lancement aurait lieu en 2023 et cette campagne s’arrimerait avec la planification stratégique de la MRC», a expliqué la conseillère aux communications à la MRC, Karine Thomassin.

Aide aux PME

Le Service aux entreprises de la MRC de Lotbinière a recommandé d’accorder des prêts totalisant 79 566 $ à six entreprises de la région dans le cadre du Programme d’aide d’urgence aux PME. À la suite de ces prêts, la MRC dispose d’une enveloppe d’un peu plus de 29 000 $ qu’elle peut accorder en prêts. À ce résiduel, s’ajoute une somme supplémentaire de 500 000 $ récemment confirmée par le gouvernement.

Cour municipale

Les surplus de la cour municipale représentent cette année une somme de 58 055 $. Cet argent sera distribué entre les municipalités du territoire proportionnellement aux constats émis. Il s’agit d’une baisse de 27 499 $ par rapport à l’année dernière. «Ce n’est pas parce que la MRC a pris plus d’argent pour la gestion de la cour. Ce qui a probablement fait une différence c’est la mise sur pause du Québec de mars à juin ainsi que le télétravail. Les policiers ont donné beaucoup moins de contraventions sur les routes numérotées ainsi que pour des infractions au code de la sécurité routière», a expliqué le directeur général de la MRC de Lotbinière, Stéphane Bergeron. En 2019, les policiers avaient remis 400 336 $ en constats d’infraction alors qu’en 2020, ils en ont distribué pour une valeur de 323 964 $.

Environnement

Alors que la collecte des matières compostables débutera au mois de mai, la plateforme de compostage que la MRC doit aménager au lieu d’enfouissement technique de Saint-Flavien ne sera pas encore en service. Afin de ne pas retarder le début de la collecte, la MRC de Lotbinière a pris une entente avec la compagnie Englobe afin de pouvoir disposer des matières putrescibles à son site de Saint-Henri-de-Lévis. L’entente est valide du 1er mai au 30 septembre et le coût pour la MRC représente 65 $ la tonne métrique. La quantité de résidus qui seront traités pendant cette période de transition est estimée à 800 tonnes.

Par ailleurs, la MRC de Lotbinière a acquiescé à la demande de la municipalité de Villeroy. Cette dernière a manifesté le désir d’être exclue du plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) de la MRC de L’Érable et de joindre celui de la MRC de Lotbinière.

 

 

Les plus lus

Chaudière-Appalaches restera en zone rouge

POLITIQUE. Même si la propagation de la COVID-19 ralentit en Chaudière-Appalaches, la région demeurera en zone rouge au moins jusqu’à la fin de la semaine de relâche. C’est ce qu’a confirmé le premier ministre du Québec, François Legault, à l’occasion de son point de presse du 16 février sur l’état de la situation au Québec.

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rassemblés de façon virtuelle le 10 février dernier dans le cadre de leur rencontre mensuelle. Voici quelques points inscrits à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Nouvel exécutif pour le PQ de Lotbinière-Frontenac

POLITIQUE. Les membres du Parti québécois (PQ) de Lotbinière-Frontenac se sont rassemblés récemment, de façon virtuelle, à l’occasion de leur assemblée générale annuelle. Lors de cette rencontre, l'association locale a élu son nouvel exécutif.

Les élus municipaux de la Chaudière-Appalaches veulent que la région passe en zone orange

RESTRICTIONS. Par voie de communiqué, les maires et préfets membres de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA) ont demandé au gouvernement provincial d'alléger les mesures sanitaires en vigueur dans la région afin de freiner la propagation du coronavirus.

Lotbinière accueille avec joie le changement de zone

PANDÉMIE. Le préfet de la MRC de Lotbinière et maire de Saint-Flavien, Normand Côté, est heureux de la décision du gouvernement provincial de faire passer la Chaudière-Appalaches, dont faire partie Lotbinière, en zone orange dès le 8 mars.