(Crédit photo : Fondation de l’Université du Québec à Trois-Rivières)

POLITIQUE. L’ancien député de Lotbinière à l’Assemblée nationale, Jean-Guy Paré, est décédé le 26 décembre dernier à l'âge de 73 ans. M. Paré avait représenté le Parti québécois de 1994 à 2003.

«J'offre mes plus sincères condoléances à la famille de Jean-Guy Paré, décédé des suites d'un combat contre le cancer. Jean-Guy fut député du PQ de 1994 à 2003, puis maire de Saint-Pierre-les-Becquets. Il était un grand amoureux du Québec et des Québécois», a exprimé le chef de la formation politique, Paul Saint-Pierre Plamondon, sur sa page Twitter.

«Un homme charmant et très engagé. Un militant exemplaire de la cause indépendantiste», a indiqué, également sur Twitter, le chef parlementaire du Parti québécois, Pascal Bérubé.

Lors de son passage à l’Assemblée nationale, M. Paré a occupé différentes fonctions. Il a été délégué régional de la région de la Chaudière-Appalaches du 26 septembre 1994 au 29 janvier 1996. Ensuite, il a été secrétaire régional et adjoint parlementaire au ministre responsable de la Chaudière-Appalaches du 29 janvier 1996 au 28 octobre 1998. Il a été adjoint parlementaire de la ministre de l’Éducation du 4 septembre 1996 au 28 octobre 1998. Il a également été adjoint parlementaire au ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du 28 janvier 1999 au 21 mars 2001 et à la vice-première ministre et ministre d'État à l'Économie et aux Finances du 21 mars 2001 au 12 mars 2002. Enfin, il a été président de la Commission des finances publiques du 12 mars 2002 au 12 mars 2003.

Jean-Guy Paré a été défait lors des élections générales de 2003.

Au niveau municipal, Jean-Guy Paré avait été conseiller municipal de la municipalité de Les Bécquets de 1979 à 1989 et maire de Saint-Pierre-les-Becquets de 2008 à 2013.

Avant de faire le saut en politique provinciale, M. Paré s’est impliqué de façon active dans différentes sphères de la société, dont les milieux du sport et de l’éducation.

Il a été, entre autres, professeurs d’activité physique de 1972 à 1984, entraîneur-chef de l’équipe de football, les Diablos du Cégep de Trois-Rivières de 1978 à 1983. Il a également été directeur exécutif de la Société de formation et de développement au Cégep de Trois Rivières et coordonnateur des services de formation aux entreprises des cégeps de Drummondville, de Shawinigan, de Trois-Rivières et de Victoriaville (1986 à 1994).

Après sa défaite, il a été conseiller-cadre pour les cégeps de Drummondville, de Shawinigan, de Trois-Rivières et de Victoriaville et président du conseil d’administration de la Fondation de l’Université du Québec à Trois-Rivières (de 2009 à 2016).

Aussi, il a été membre du conseil d'administration de l'Association des manufacturiers et exportateurs de la Mauricie et du Centre-du-Québec et du Centre de santé et de services sociaux de Bécancour–Nicolet-Yamaska. Il a également été Président du Fonds de soutien à la réflexion et à l'action en matière de développement social (FRDS) en 2012.

 

Les plus lus

Décès de l’ancien député Jean-Guy Paré

POLITIQUE. L’ancien député de Lotbinière à l’Assemblée nationale, Jean-Guy Paré, est décédé le 26 décembre dernier à l'âge de 73 ans. M. Paré avait représenté le Parti québécois de 1994 à 2003.

Jacques Gourde anticipe une année 2021 chargée

POLITIQUE. Le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde, n’a pas chômé au cours de la dernière année. La COVID-19 était au cœur des préoccupations des citoyens et entrepreneurs qui l’ont contacté. L’année 2021 ne risque pas d’être très différente. Cependant, la pandémie aura modelé les priorités des Canadiens et le tout se fera sous le spectre d’une élection fédérale.

D’importants défis en 2021 pour Isabelle Lecours

POLITIQUE. Tout comme l’année qui vient de se terminer, 2021 amènera son lot de défis pour la députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours. En entrevue avec Le Peuple Lotbinière, elle est revenue sur les moments marquants de la dernière année, mais aussi sur les défis qu’elle anticipe pour les 12 prochains mois.

De grands enjeux en 2021 pour la MRC

POLITIQUE. Alors que l’année 2021 en sera une électorale, les élus municipaux devront tout de même mener plusieurs dossiers régionaux à terme. Le transport, le développement économique et l’implantation de la collecte des matières putrescibles ne sont que quelques-uns des dossiers qui occuperont la MRC de Lotbinière dans les prochains mois.

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rassemblés de façon virtuelle, le 13 janvier, dans le cadre de leur rencontre mensuelle. Voici ce qui a retenu l’attention de cette première rencontre de l’année 2021.