(Crédit photo : Gilles Boutin – Archives)

SOCIÉTÉ. Georges Massicotte, qui a représenté la circonscription de Lotbinière de 1973 à 1976 à l’Assemblée nationale, est décédé le 3 novembre dernier, à l’âge de 90 ans.

Avant de faire le saut en politique, Georges Massicotte, a travaillé pour le ministère fédéral de la Citoyenneté et de l’Immigration en 1953.

De mars 1954 à octobre 1976, il a occupé différentes fonctions pour la Compagnie d’électricité Shawinigan dans plusieurs municipalités du Québec. Pendant cette période, il a été directeur national et représentant du Québec au Conseil national de l’Institut agricole du Canada (1967 à 1969). D’octobre 1976 jusqu’en 1973, il a travaillé pour Hydro-Québec à Saint-Agapit.

Implication politique

À l’élection provinciale de 1970, Georges Massicotte s’était présenté une première fois comme candidat du Parti libéral dans la circonscription de Lotbinière. Défait, il a de nouveau tenté sa chance à l’élection générale de 1973 où il a été élu dans le gouvernement de Robert Bourassa.

Lors de l’élection de 1976, Georges Massicotte a perdu son siège. C'est le candidat de l’Union nationale, Rodrigue Biron qui avait obtenu la faveur des électeurs.

Sur la scène municipale, il a occupé le poste de maire de Saint-Agapitville de 1975 à 1979 et a été préfet du comté de Lotbinière de 1975 à 1978.

La contribution de Georges Massicotte au développement de la MRC de Lotbinière et de la Ville de Saint-Agapit a été soulignée en 2004 alors que Saint-Agapit lui a remis le Certificat du mérite municipal. En 2006, la MRC de Lotbinière lui a décerné le trophée du Bâtisseur.

Fondateur de l’Expo de Lotbinière

C’est à Georges Massicotte qu’on doit la tenue de l’Expo de Lotbinière. Il en a été le fondateur et le président de 1971 à 1973.

Celui qui était président du Club Lions de Saint-Agapit avait fait une visite aux États-Unis et pendant son séjour, il a visité un festival de la citrouille qui connaissait beaucoup de succès, malgré le fait qu’il soit organisé dans un petit village. À son retour, il a eu l’idée d’organiser un événement de ce genre à Saint-Agapit.

Parallèlement, les directeurs de la Société d’agriculture du comté de Lotbinière avaient désigné Saint-Agapit comme lieu unique de la tenue de leur exposition. La Société s’est alors alliée avec le Club Lions pour organiser l’Expo de Saint-Agapit en 1971.

Au cours de sa vie, Georges Massicotte s’est impliqué auprès de différentes associations et organismes dont  l’Institut agricole du Canada, la Jeune Chambre de commerce de Montréal et de Valleyfield, la Corporation des agronomes de la province de Québec, la Société d’agriculture du comté de Lotbinière, l’Association Hereford du Québec, l’Illuminating Engineering Society, la Graduate Society of McGill University, les Chevaliers de Colomb, le Club Lions de Saint-Agapit, le comité des bénévoles du Centre François-Charron et l’OMH de Saint-Agapit.

 

 

Les plus lus

Décès de l’ancien député Jean-Guy Paré

POLITIQUE. L’ancien député de Lotbinière à l’Assemblée nationale, Jean-Guy Paré, est décédé le 26 décembre dernier à l'âge de 73 ans. M. Paré avait représenté le Parti québécois de 1994 à 2003.

Jacques Gourde anticipe une année 2021 chargée

POLITIQUE. Le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde, n’a pas chômé au cours de la dernière année. La COVID-19 était au cœur des préoccupations des citoyens et entrepreneurs qui l’ont contacté. L’année 2021 ne risque pas d’être très différente. Cependant, la pandémie aura modelé les priorités des Canadiens et le tout se fera sous le spectre d’une élection fédérale.

D’importants défis en 2021 pour Isabelle Lecours

POLITIQUE. Tout comme l’année qui vient de se terminer, 2021 amènera son lot de défis pour la députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours. En entrevue avec Le Peuple Lotbinière, elle est revenue sur les moments marquants de la dernière année, mais aussi sur les défis qu’elle anticipe pour les 12 prochains mois.

De grands enjeux en 2021 pour la MRC

POLITIQUE. Alors que l’année 2021 en sera une électorale, les élus municipaux devront tout de même mener plusieurs dossiers régionaux à terme. Le transport, le développement économique et l’implantation de la collecte des matières putrescibles ne sont que quelques-uns des dossiers qui occuperont la MRC de Lotbinière dans les prochains mois.

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rassemblés de façon virtuelle, le 13 janvier, dans le cadre de leur rencontre mensuelle. Voici ce qui a retenu l’attention de cette première rencontre de l’année 2021.