François Legault a fait le point sur la crise sanitaire et a annoncé la création d'un groupe d'action contre le racisme. Crédit photo : Capture d'écran

POLITIQUE. En reprenant une analogie sportive, le premier ministre du Québec, François Legault, a dressé un premier bilan des actions du gouvernement provincial pour freiner la propagation de la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire, il y a trois mois.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

«Lors de notre bataille pour limiter la propagation du virus, nous avons subi une défaite et nous avons enregistré une victoire. Une défaite en raison de la situation que nous avons vécue dans les résidences pour aînés. Le principal problème a été le manque de personnel. Mais nous avons gagné une autre bataille, parce que si on exclut la situation dans les résidences pour aînés et même si un mort est un mort de trop, nous n'avons enregistré que 500 morts. S'il n'y avait pas eu la situation dans les CHSLD, cela aurait été une victoire sur toute la ligne», a d'emblée déclaré M. Legault.

Du même souffle, le premier ministre a tenu à remercier les Québécois pour avoir respecté les consignes de la Santé publique, ce qui a permis de limiter la propagation au sein de la population qui ne vit pas dans les résidences pour aînés.

Également, François Legault s'est réjoui de voir près de 10 000 personnes amorcer cette semaine leur formation accélérée pour devenir préposé aux bénéficiaires, des renforts attendus dans le réseau des résidences pour aînés.

Retour sur le projet de loi 61

Dans un autre ordre d'idées, le premier ministre du Québec est aussi revenu sur l'échec de l'adoption du projet de loi 61 la semaine dernière, qui vise à réduire les délais pour accélérer la réalisation de 202 projets d'infrastructures à l'échelle de la province.

Déplorant une nouvelle fois que la réalisation des projets d'infrastructures prenne plusieurs années, François Legault a indiqué son souhait de travailler au cours des prochains mois avec les autres partis à l'Assemblée nationale. Il espère que ces efforts permettront d'adopter le projet de loi pour que «les travaux puissent se faire dans des délais raisonnables sans retomber dans la corruption et sans diminuer les études d'impact environnemental».

Un comité pour s'attaquer au racisme

Enfin, le premier ministre a annoncé la création d'un groupe d'action sur le racisme. Ce dernier est composé de sept membres élus du caucus de la Coalition avenir Québec (CAQ), soit trois ministres et quatre députés. La députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, est l'une des élus caquistes qui oeuvront au sein de ce comité.

Le groupe effectuera au cours des prochaines semaines des consultations afin de remettre, cet automne, des recommandations d'actions pour lutter contre le racisme à François Legault.

Les plus lus

Gel et baisse de taxes à Saint-Apollinaire

POLITIQUE. Les citoyens de Saint-Apollinaire, selon le secteur où ils habitent (urbain ou rural), auront droit à un gel ou une baisse de leur compte de taxes en 2021. C’est l’un des principaux points qui ressort du budget adopté par le conseil municipal le 14 décembre dernier à l’occasion d’une séance extraordinaire.

Décès de l’ancien député Jean-Guy Paré

POLITIQUE. L’ancien député de Lotbinière à l’Assemblée nationale, Jean-Guy Paré, est décédé le 26 décembre dernier à l'âge de 73 ans. M. Paré avait représenté le Parti québécois de 1994 à 2003.

Jacques Gourde anticipe une année 2021 chargée

POLITIQUE. Le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde, n’a pas chômé au cours de la dernière année. La COVID-19 était au cœur des préoccupations des citoyens et entrepreneurs qui l’ont contacté. L’année 2021 ne risque pas d’être très différente. Cependant, la pandémie aura modelé les priorités des Canadiens et le tout se fera sous le spectre d’une élection fédérale.

D’importants défis en 2021 pour Isabelle Lecours

POLITIQUE. Tout comme l’année qui vient de se terminer, 2021 amènera son lot de défis pour la députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours. En entrevue avec Le Peuple Lotbinière, elle est revenue sur les moments marquants de la dernière année, mais aussi sur les défis qu’elle anticipe pour les 12 prochains mois.

De grands enjeux en 2021 pour la MRC

POLITIQUE. Alors que l’année 2021 en sera une électorale, les élus municipaux devront tout de même mener plusieurs dossiers régionaux à terme. Le transport, le développement économique et l’implantation de la collecte des matières putrescibles ne sont que quelques-uns des dossiers qui occuperont la MRC de Lotbinière dans les prochains mois.

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rassemblés de façon virtuelle, le 13 janvier, dans le cadre de leur rencontre mensuelle. Voici ce qui a retenu l’attention de cette première rencontre de l’année 2021.