Le premier ministre du Québec est revenu à la charge pour partager son souhait de voir adopter le projet de loi 61. Crédit photo : Capture d'écran - Radio-Canada

ÉCONOMIE. Lors de sa rencontre avec les journalistes de la colline parlementaire jeudi, le premier ministre du Québec, François Legault, a profité de l'occasion pour vanter une nouvelle fois la pertinence du projet de loi 61. Il a encore tendu la main aux partis d'opposition à l'Assemblée nationale pour qu'ils travaillent ensemble pour que la pièce législative devienne une loi.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Rappelons d'emblée que le projet de loi 61 vise principalement à réduire les délais avant la concrétisation de projets d'infrastructure, notamment en ce qui a trait à l'évaluation environnementale ou l'expropriation. Avec cette loi, le gouvernement caquiste veut accélérer la réalisation de 202 projets à travers la province.

Toutefois, les partis d'opposition demandent plusieurs changements puisqu'ils craignent que la future loi permette un retour de la collusion ainsi que de réduire les balises d'évaluation environnementale en place.

«Tous les économistes sont d'accord. Quand le secteur privé n'est pas au rendez-vous pour la relance économique à la suite d'une crise économique, le gouvernement doit en faire plus. Ce n'est pas normal que ça prenne quatre ans pour construire un CHSLD ou une école au Québec. On veut l'adoption de ce projet de loi pour le bien de tous les Québécois», a déclaré M. Legault, lors de la conférence de presse.

Concrètement, le premier ministre demande que les partis d'opposition donnent leur accord pour le principe du projet de loi 61 soit adopté d'ici demain. Si le gouvernement obtient ce feu vert, les parlementaires pourront ensuite étudier la pièce législative en commission parlementaire.

Du même souffle, le premier ministre du Québec a indiqué qu'il était prêt à faire des compromis, comme le démontre selon lui les amendements proposés par la Coalition avenir Québec. Si les partis d'opposition refusent d'adopter le projet de loi 61, François Legault a fait savoir qu'il était déjà résigné à faire adopter la pièce législative cet automne.

Attaques contre Trudeau

Dans un autre ordre d'idées, le premier ministre du Québec a aussi lancé des pointes envers son homonyme du Canada, Justin Trudeau. À cette occasion, François Legault a demandé à Ottawa de redéployer 1 000 soldats dans les CHSLD jusqu'en septembre, le temps que les 10 000 nouveaux préposés aux bénéficiaires que Québec formera lors des trois prochains mois arrivent au travail. Actuellement, environ 400 soldats sont toujours présents selon Québec, un nombre insuffisant selon M. Legault.

Également, le premier ministre du Québec a rappelé qu'il n'acceptera pas d'empiètement sur ses champs de compétence alors que le gouvernement fédéral veut octroyer 14 G$ aux provinces pour les aider. Ces subventions seraient accordées sous conditions.

Pas d'obligation pour le port du masque

Enfin, François Legault et le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, ont été interrogés par les journalistes sur la possibilité que le port du masque dans les espaces publics devienne obligatoire. Des médecins en santé publique ont recommandé au gouvernement provincial d'adopter cette mesure et la Ville de Toronto a récemment mis en place cette obligation pour les utilisateurs de transport en commun.

S'il n'exclut pas cette possibilité, le Dr Arruda a affirmé qu'il attendait des avis supplémentaires d'experts avant de statuer sur la question. Il a toutefois rappelé que les autorités provinciales recommandaient fortement le port du masque lorsque les Québécois utilisent le transport en commun ou effectuent des emplettes dans des commerces.

Les plus lus

Les rassemblements intérieurs bientôt permis

RASSEMBLEMENT. Lors d'une nouvelle conférence de presse portant sur l'évolution de la pandémie, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé que les rassemblements intérieurs seront bientôt de nouveau permis dans la province. Également, comme dévoilé par certains médias la semaine dernière, les restaurants pourront prochainement rouvrir leurs portes.

Mesures de confinement : un groupe d'opposants se tourne vers les tribunaux

DROIT. Quatre personnes, dont le président de la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple (FDDLP), le Lévisien Stéphane Blais, chef du parti provincial Citoyens au pouvoir du Québec, ont déposé, ce matin, une demande introductive d'instance au gouvernement du Québec et à la Direction nationale de la santé publique. Le groupe allègue «que le confinement du Québec tout entier était...

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Pour la première fois depuis le mois de mars, les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis le 11 juin en personne, à deux mètres de distance et à huis clos, à l’occasion de leur assemblée mensuelle. Voici quelques points inscrits à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

COVID-19 : Legault demande le soutien de l’opposition pour le projet de loi 61

Le Québec a franchi le cap des 5 000 décès causés par la COVID-19, le premier ministre du Québec, François Legault, en a fait le constat lors de son point de presse quasi quotidien, ce 9 juin. Il a également demandé aux partis d’opposition de trouver un terrain d’entente afin d’adopter le projet de loi 61 qui vise à relancer l’économie en allégeant les procédures nécessaires afin d’accélérer les p...

Nouveau plaidoyer de Legault pour le projet de loi 61

ÉCONOMIE. Lors de sa rencontre avec les journalistes de la colline parlementaire jeudi, le premier ministre du Québec, François Legault, a profité de l'occasion pour vanter une nouvelle fois la pertinence du projet de loi 61. Il a encore tendu la main aux partis d'opposition à l'Assemblée nationale pour qu'ils travaillent ensemble pour que la pièce législative devienne une loi.

COVID-19 : le Canada prolonge la présence des militaires dans les CHSLD

Lors de son point de presse quotidien, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé le prolongement des services des soldats des Forces armées canadiennes dans les CHSLD du Québec jusqu’au 26 juin, ce 12 juin.

COVID-19 : Legault dresse un premier bilan

POLITIQUE. En reprenant une analogie sportive, le premier ministre du Québec, François Legault, a dressé un premier bilan des actions du gouvernement provincial pour freiner la propagation de la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire, il y a trois mois.

Trudeau n'exclut pas de prolonger la PCU

ÉCONOMIE. Lors de sa rencontre quotidienne avec les journalistes, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a ouvert la porte à une forme de prolongation de la Prestation canadienne d'urgence (PCU).

Trudeau fustige l’opposition

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a manifesté sa colère face au comportement des partis d’opposition, notamment le Parti conservateur, qui ont refusé, hier, de débattre d’un projet de loi. La pièce législative aurait, entre autres, permis d’élargir les critères d’admissibilité à la subvention salariale d’urgence et approuvé une aide destinée aux personnes handicapées, a-t-i...

Ottawa prolonge la PCU de huit semaines

La Prestation canadienne d’urgence (PCU) est prolongée de huit semaines, a annoncé ce mardi 16 juin le premier ministre Justin Trudeau.