(Crédit photo : Archives)

POLITIQUE. Les délais rencontrés dans le déploiement du programme Emploi d’été Canada causeront du tort autant aux jeunes qu’aux employeurs. C’est ce qu’estime le député conservateur de Lévis-Lotbinière à la Chambre des Communes, Jacques Gourde. Ce dernier a déploré, le 2 juin, que le programme accusait deux mois de retard dans la circonscription.

Par rapport à 2019, selon l’élu, toutes les demandes déposées avaient été approuvées, et ce, depuis deux mois.

«Dans Lévis-Lotbinière, nous avons 120 emplois confirmés comparativement à 190 à pareille date l’an passé. Nous sommes toujours en attente de la confirmation d’une vingtaine d’emplois. On dirait que plus le gouvernement se mêle des programmes, pire que c’est. Alors que tout fonctionnait bien l’an dernier, le chaos est en train de prendre, cette année», a-t-il dénoncé.

Du même souffle, il ajoute que face aux retards de cette année, certains employeurs remettent en question leur adhésion au programme.

Dans un contexte où l’économie a été mise à mal par les mesures imposées par les gouvernements pour freiner la propagation de la COVID-19, ce programme pourrait jouer un rôle clé dans sa relance, croit le député.

Emploi d’été Canada vise à offrir aux jeunes des expériences de travail de qualité, leur faciliter l’accès au marché du travail et à leur donner des possibilités de développer et d’améliorer leurs compétences.

 

Les plus lus

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rassemblés hier à Saint-Agapit, au Complexe des Seigneuries, à l’occasion de leur rencontre mensuelle. Voici quelques points à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Le déficit fédéral atteint un niveau record de 343 G$

Après quatre mois de pandémie et des dépenses importantes réalisées par le gouvernement fédéral pour mettre en place des mesures d'aide d'urgence, le ministre des Finances Bill Morneau a fait le point sur la situation des finances au Canada et présenté un bilan économique.