Les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis le 27 novembre. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis le 27 novembre à Lotbinière, à l’occasion de leur rencontre mensuelle. Voici quelques-uns des éléments à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Quotes-parts et rémunération des élus

Les quotes-parts que devront payer les 18 municipalités à la MRC de Lotbinière pour les différents services qu’elles reçoivent ont été majorées de 2,2 %. Le nouveau règlement des quotes-parts prévoit qu’elles devront débourser un peu plus de 4 M$. Le montant est déterminé selon un calcul qui prend en considération, dans certains cas, la richesse foncière uniformisée, dans d’autres, ce sont différents paramètres comme le tonnage ou le niveau de risque. Les quotes-parts concernent, entre autres, les services d’administration et d’aménagement (793 169 $), de développement (592 912 $), d’évaluation foncière (872 515 $) et d’enfouissement (1,1 M$).

Les maires ont également adopté le règlement établissant leur rémunération. Ce dernier prend en compte une nouvelle variable : l’allocation de dépenses des élus est maintenant imposable. Les augmentations visent à compenser cette perte financière. Le salaire du préfet a été fixé à 49 651 $. Par ailleurs, la rémunération est modulée selon le poste qu’occupe le membre du conseil, le type de rencontres auxquelles il est convoqué et les comités sur lesquels il est assigné.

Fonds de développement des territoires

Chaque mois, le conseil des maires fait le point sur les projets qui ont eu une aide financière provenant du Fonds de développement des territoires (FDT). Ce mois-ci, la MRC a donné son aval à six projets.

Saint-Narcisse recevra une somme de 24 000 $ pour la mise en place de deux radars pédagogiques aux entrées du village, faire l’installation de numéros civiques dans le secteur rural pour faciliter l’identification des lieux par les services d’urgence et pour la rénovation de la toiture du Café jeunesse. Le budget total s’élève à un peu plus de 77 000 $.

Saint-Édouard obtiendra aussi 24 000 $ pour la mise à jour des différents moyens de communication, le remplacement du matériel désuet de la salle municipale et pour l’achat d’un écran numérique. Le budget total prévu s’élève à plus de 53 300 $.

Saint-Antoine-de-Tilly a demandé 14 600 $ pour l’aider dans l’aménagement d’une nouvelle aire de jeu à l’est du village, sur le site où a été déménagée la chapelle de procession. Le projet de plus de 29 300 $ demande notamment l’installation de bancs, de poubelles, d’un module de jeux, d’un abreuvoir. La municipalité devra aussi couler des dalles de béton.

La MRC a approuvé deux projets émanant de la municipalité de Saint-Gilles. Dans un premier temps, elle a accordé 9 692 $ pour l’achat de deux radars pédagogiques et de 10 silhouettes de types brigadiers statiques, un projet de près de 20 000 $.

Ensuite, Saint-Gilles obtiendra plus de 10 400 $ pour l’acquisition et l’installation de 500 panneaux de numéros civiques de types 911 réfléchissants qui permettront d’améliorer le temps de réponse des services d’urgences, un projet d’un peu moins de 21 000 $.

Enfin, Laurier-Station obtiendra 8 317 $ pour la revitalisation des panneaux d’accueil et de bienvenue situés aux entrées nord et sud de la municipalité. Il en coûtera un total de 22 325 $.

Transport collectif et adapté

La MRC de Lotbinière a bonifié de 15 000 $ le financement qu’elle accorde à Express Lotbinière. Pour la prochaine année, l’organisme de transport collectif et adapté recevra 45 000 $. Cette augmentation du financement était rendue nécessaire puisque depuis quelques années, Express Lotbinière a enregistré des déficits budgétaires. Cette majoration permettra à l’organisme de boucler son budget. Parallèlement, l’aide de la MRC lui permet d’aller chercher un financement récurent au ministère des Transports.

Les Amis du Marais de Saint-Antoine

La MRC de Lotbinière a octroyé une aide financière de 6 882 $ aux Amis du Marais de Saint-Antoine pour leur projet qui cherche à préserver l’intégrité écologique du marais de Saint-Antoine. «Le plan de protection vise à contribuer à l’amélioration de la qualité de l’eau, contribuer à rendre le littoral et les berges plus vert et plus naturel, accroître les connaissances et le sentiment d’appartenance envers le marais et les berges et maintenir et augmenter la mise en valeur du site», a indiqué le maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Christian Richard. Le coût total du projet est évalué à plus de 34 877 $.

 

Les plus lus

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis le 27 novembre à Lotbinière, à l’occasion de leur rencontre mensuelle. Voici quelques-uns des éléments à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Mylène Bernier élue conseillère à Saint-Édouard

POLITIQUE. Appelés aux urnes afin d’élire un successeur au conseiller #6, Marco Leclerc, les électeurs de Saint-Édouard se sont prononcés le 24 novembre dernier. Ils ont élu Mylène Bernier avec une majorité de plus de 100 voix.

La MRC adopte son budget

POLITIQUE. La MRC de Lotbinière a adopté ses prévisions budgétaires 2020 lors de la séance du conseil des maires du 27 novembre. La MRC bénéficiera d’un budget équilibré d’un peu plus de 7 M$ en hausse de 4,4 % par rapport à l’exercice précédent.

Jacques Gourde nommé président du caucus du Québec des conservateurs

POLITIQUE. Le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde, a été élu, le 5 décembre, président du caucus du Québec du Parti conservateur du Canada.