Le conseil des maires de la MRC de Lotbinière a adopté les prévisions budgétaires pour l’année 2020. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

POLITIQUE. La MRC de Lotbinière a adopté ses prévisions budgétaires 2020 lors de la séance du conseil des maires du 27 novembre. La MRC bénéficiera d’un budget équilibré d’un peu plus de 7 M$ en hausse de 4,4 % par rapport à l’exercice précédent.

«C’est principalement dû aux nouveaux transferts. Nous sommes allés chercher plusieurs subventions que nous mettrons en œuvre cette année. Cela fait monter les prévisions budgétaires pour 2020. L’autre fait saillant c’est qu’on souhaitait maintenir les quotes-parts à 2,2 % d’augmentation, en harmonie avec l’indice des prix à la consommation, c’est chose faite», a expliqué le directeur général de la MRC de Lotbinière, Stéphane Bergeron.

Concrètement, la majeure partie des revenus, soit un peu plus de 4,2 M$ provient des quotes-parts versées par les municipalités à la MRC. Ces montants permettent à la MRC d’offrir différents services aux municipalités comme la gestion des boues de fosses septiques et l’enfouissement des déchets.

Les revenus provenant des organismes municipaux sont également en hausse de 23,19% par rapport aux évaluations du précédent exercice pour se chiffrer à 482 463 $. Ces projections sont assez conservatrices puisque la MRC estime terminer l’année 2019 avec un revenu de 720 308 $ alors que les prévisions s’établissaient à 389 360 $.

Les entrées d’argent estimées pour les transferts provenant des ententes de partage de frais sont en augmentation de 49 % par rapport à 2019. La MRC prévoit recevoir 429 000 $ en 2020.

Dépenses

La fermeture du CLD de Lotbinière et la création d’un département de développement économique n’engendreront aucuns frais supplémentaires en 2020. «Dans les faits, cela ne change rien. Nous gardons les transferts qui étaient destinés au CLD dans l’organisation pour payer les activités du développement économique. Il n’y aura aucun impact budgétaire pour cette première année», a indiqué Stéphane Bergeron.

Ainsi, la MRC de Lotbinière prévoit un montant de 1 127 666 M$ pour la promotion, le développement économique et le Fonds de développement des territoires, une hausse de 3,1 % par rapport au budget de 2019. L’organisation consacrera 584 587 $ à la gestion financière et administrative, soit une hausse de 11,1 %.

Parmi les autres dépenses, notons que l’opération du site d’enfouissement devrait coûter 1 491 985 % en 2020, une baisse de 0,5% par rapport aux sommes prévues pour cette année. Celles liées au service d’évaluation foncière se chiffreront à 958 745 %, en diminution de 6,1% par rapport à 2019.

Quant aux subsides dédiés à la culture et au patrimoine, ils seront bonifiés de 103 % passant de 102 899 $ en 2019 à 209 168 $. Ceux allant aux pistes cyclables, aux sentiers et aux loisirs passeront de 4 600 $ à 8 583 $ en progression de 86,6 %.

 

Les plus lus

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis le 27 novembre à Lotbinière, à l’occasion de leur rencontre mensuelle. Voici quelques-uns des éléments à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Mylène Bernier élue conseillère à Saint-Édouard

POLITIQUE. Appelés aux urnes afin d’élire un successeur au conseiller #6, Marco Leclerc, les électeurs de Saint-Édouard se sont prononcés le 24 novembre dernier. Ils ont élu Mylène Bernier avec une majorité de plus de 100 voix.

La MRC adopte son budget

POLITIQUE. La MRC de Lotbinière a adopté ses prévisions budgétaires 2020 lors de la séance du conseil des maires du 27 novembre. La MRC bénéficiera d’un budget équilibré d’un peu plus de 7 M$ en hausse de 4,4 % par rapport à l’exercice précédent.

Jacques Gourde nommé président du caucus du Québec des conservateurs

POLITIQUE. Le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde, a été élu, le 5 décembre, président du caucus du Québec du Parti conservateur du Canada.