François-Noël Brault est satisfait de ses résultats. (Crédit photo : Archives - Alexandre Bellemare)

POLITIQUE. Le candidat du Bloc québécois dans Lévis-Lotbinière, François-Noël Brault, a pointé au deuxième rang lors de l’élection générale du 21 octobre en recueillant 25 % des voix. Un résultat plus que satisfaisant, selon lui.

«Je suis très satisfait, a-t-il déclaré dans un entretien téléphonique réalisé au lendemain de l’élection. On est très content, autant moi, que mon équipe, et que nos sympathisants. À la dernière élection, en 2015, on avait terminé quatrième avec seulement 11% du vote. […] Je considère que nous sommes à mi-chemin de ce qu’on veut réaliser, soit déloger Jacques Gourde et que ce soit un député bloquiste qui soit élu.»

Dans un contexte de gouvernement minoritaire, l'éventualité d’un nouveau scrutin dans moins de quatre ans n’est pas exclue. Même s’il est encore tôt, François-Noël Brault, ne ferme pas la porte à la possibilité de porter de nouveau les couleurs du Bloc québécois.

«C’est tout à fait possible, surtout qu’en ayant terminé en deuxième place et en ayant eu ces résultats, meilleurs qu’à la dernière élection, je pense que les gens à l’intérieur du Bloc vont constater que j’ai fait un bon travail.»

Le candidat se dit également très heureux de la performance de sa formation politique sur la scène nationale. Le Bloc québécois a fait élire 32 représentants, dont deux dans la région de Québec. «On a maintenant 32 députés qui vont défendre véritablement nos intérêts à la Chambre des communes, on est un parti reconnu, alors oui, je trouve ça très positif.»

Ce dernier a rappelé les propos qu’a tenus le chef de la formation politique, Yves-François Blanchet. «Si ce qui est proposé est dans l’intérêt du gouvernement du Québec et des Québécois, on va le soutenir et lorsque ça ira à l’encontre de nos intérêts, on va s’y opposer farouchement.»

Parmi ces dossiers sensibles, M. Brault évoque, entre autres, la question de la Loi sur la laïcité de l’État.

 

Les plus lus

Jacques Gourde réélu

POLITIQUE. Les citoyens de Lévis-Lotbinière ont parlé. Ils ont choisi de redonner leur confiance pour une cinquième fois au député sortant, le conservateur Jacques Gourde.

Les élections fédérales minute par minute

À l'issue d'une campagne de 40 jours, c'est aujourd'hui que les Canadiens sont appelés aux urnes pour choisir les 338 députés qui les représenteront à la Chambre des communes. Qui sera le représentant de Lévis-Lotbinière à la suite de ce jour de scrutin? Suivez avec nous minute par minute tous les développements de cette importante journée.

Les jeunes élisent Jacques Gourde

POLITIQUE. Parallèlement à l’élection générale qui a eu lieu le 21 octobre, les jeunes des écoles primaires et secondaires de la région ont eu l’opportunité de s’initier au processus démocratique. Du 15 au 18 octobre, 819 jeunes de Lévis-Lotbinière ont pris part au Vote étudiant et ils ont désigné le conservateur Jacques Gourde.

François-Noël Brault satisfait de ses résultats

POLITIQUE. Le candidat du Bloc québécois dans Lévis-Lotbinière, François-Noël Brault, a pointé au deuxième rang lors de l’élection générale du 21 octobre en recueillant 25 % des voix. Un résultat plus que satisfaisant, selon lui.

Marc Fontaine heureux de ses résultats

POLITIQUE. Le candidat du Parti populaire du Canada (PPC) dans Lévis-Lotbinière, Marc Fontaine, est heureux des résultats qu’il a obtenus à l’élection du 21 octobre dernier. Après le chef de la formation, Maxime Bernier, il est celui qui a reçu le plus important pourcentage de votes dans la région et au Québec.

Réforme de la taxation foncière agricole

AGRICULTURE. Le gouvernement a confirmé son intention, le 5 novembre, avec le dépôt du projet de loi 48, de contrôler le coût de la taxe foncière agricole et de simplifier l’accès au crédit de taxes foncières agricoles.

Élection partielle à Saint-Édouard

POLITIQUE. Les citoyens de Saint-Édouard sont convoqués aux urnes à l’occasion d’une élection partielle qui se tiendra le 24 novembre prochain. Les électeurs devront désigner un successeur au conseiller #6, Marco Leclerc, qui a quitté ses fonctions, le 26 août.