Crédit photo : Alexandre Bellemare

Devant une soixantaine de partisans, le Bloc québécois (BQ) a procédé à l’investiture de son candidat, François-Noël Brault, dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des élections fédérales de l’automne prochain, le 31 août dernier. Ses priorités : La Davie, le secteur agricole, la défense de la langue française, le transport collectif et l’environnement.

François-Noël Brault fait partie de la relève politique du BQ. Il a étudié en relation industrielle et réside à Lévis. Le trentenaire est impliqué auprès du Parti québécois et du BQ depuis près de 18 ans.

Selon lui, la Davie sera un enjeu régional et national important de la prochaine campagne électorale. «Les gouvernements Trudeau et Harper n’ont pas vraiment appuyé cette industrie-là (Chantier Davie). Elle peut avoir un impact important pour notre développement économique», a présenté M. Brault. Il estime que les gouvernements Trudeau et Harper ont ignoré trop longtemps la Davie au profit des autres constructeurs navals canadiens.

La question environnementale le préoccupe. «Dans Lotbinière, il y a certaines entreprises de gaz de schiste qui se sont réimplantées, il peut y avoir des risques pour l’environnement», a exposé le candidat. À ses yeux, le projet du Corridor énergétique national du Parti conservateur du Canada n’est pas une solution pour le futur. «L’avenir, ce sont les voitures électriques et non les voitures à essence. C’est donc dans ces nouvelles énergies propres qu’on doit investir et non dans le pétrole sale de l’Alberta», a-t-il déploré.

Ce dernier se fera le défenseur de la gestion de l’offre afin que les agriculteurs de sa circonscription et du Québec puissent compter sur le soutien du gouvernement, car il considère que ce secteur a été maltraité depuis que le BQ n’a plus autant de représentants à la Chambre des communes du Canada.

De plus, il souhaite que Lévis-Lotbinière soit mieux desservie au niveau du transport collectif, en utilisant de façon plus efficiente le pont de Québec aux heures de pointe, par exemple.

Une pointe envers Jacques Gourde

Bien au fait de la feuille de route du député conservateur déjà en place dans la circonscription, Jacques Gourde, François-Noël Brault croit qu’il peut faire un travail plus adéquat que son principal adversaire. «J’ai une approche sérieuse et je veux faire du travail constructif. Je pense que je peux faire mieux que M. Gourde à ce niveau-là», a conclu le candidat.

Les plus lus

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis le 8 janvier, à Leclercville, à l’occasion de leur rencontre mensuelle. Voici quelques points à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Fiscalité agricole: les maires s’opposent au projet de loi 48

AGRICULTURE. Le conseil des maires de la MRC de Lotbinière s’est prononcé, le 8 janvier dernier, contre le projet de loi 48, qui prévoit une réforme de la taxation foncière agricole.