(Crédit photo : Archives)

POLITIQUE. Le gouvernement de Justin Trudeau a présenté, le 19 mars, son tout dernier budget avant l’élection de cet automne. L’exercice financier prévoit notamment une aide de 3,9 G$ pour compenser les pertes subies par les producteurs soumis à la gestion de l’offre, à la suite de la signature des différents traités de libre-échange.

L’argent mis à la disposition des producteurs laitiers, de volailles et d’œufs permettra de pallier une partie des pertes encourues à la suite de la signature des Partenariats Transpacifique et de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne. Cette aide ne couvre pas celles qui seront provoquées par l’Accord de libre-échange États-Unis–Mexique-Canada puisqu’elle n’a pas encore été signée.

Une somme de 1,5 G$ sera également consacrée à la protection de la valeur des investissements des producteurs par un programme de garantie de la valeur des quotas. Il offrira une protection contre la diminution de la valeur des quotas à la vente.

Insatisfaisant

S’ils accueillent favorablement ces mesures, l’Union des producteurs agricoles (UPA) et les Producteurs de lait du Québec les trouvent insuffisantes.

Les Producteurs ont rappelé, par voie de communiqué, qu’environ 8,4 % de la production canadienne de lait a été cédée à la suite de la ratification des ententes avec l’Europe et l’Asie. Cela représente des pertes annuelles estimées à 450 M$. «Dans ce contexte, il est clair que malgré les sommes annoncées, les producteurs auront quand même à assumer une part des effets à long terme des concessions», a indiqué le président des Producteurs de lait du Québec, Bruno Letendre.

«Les budgets fédéraux consacrés au secteur agricole ont diminué de moitié ces quinze dernières années. Pendant ce temps, le gouvernement canadien multiplie les ententes internationales et cède des parts toujours plus importantes de nos marchés. Cette situation précarise les agriculteurs québécois et canadiens», a ajouté le président de l’UPA, Marcel Groleau.

Ailleurs dans le budget

Dans son discours, le ministre des Finances, Bill Morneau a également confirmé la poursuite de l’aide pour brancher la totalité du pays à Internet haute vitesse. Le gouvernement propose un plan de 5 à 6 G$ sur une période de 10 ans.

L’argent permettra, entre autres, de garantir la capacité de pointe des satellites en orbite basse afin de desservir les régions les plus rurales du Canada. Aussi, le programme Brancher pour innover bénéficiera de nouveaux investissements.

Pour les municipalités, le gouvernement a également confirmé une augmentation de ses transferts en octroyant une somme ponctuelle de 2,2 G$ par la taxe d’accise sur l’essence. Ce financement aidera les localités dans la réalisation de travaux majeurs d’infrastructures.

Aînés

Le gouvernement a également confirmé, pour les aînés à faible revenu, une bonification de l’exemption complète ou partielle des gains du Supplément de revenu garanti (SRG) sur les premiers 15 000 $ de revenu d’emploi.

Ainsi, le gouvernement fera passer de 3 500 $ à 5 000 $ le revenu que les aînés peuvent déclarer sans être pénalisés dans le versement des prestations du SRG. Pour les 10 000 $ suivants, une exemption partielle de 50 % sera accordée.

 

Les plus lus

Le candidat des Verts dans Lévis-Lotbinière doit se retirer

Luc St-Hilaire n’est plus le candidat du Parti vert du Canada (PVC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des prochaines élections fédérales. Alors que la campagne sera bientôt déclenchée, le PVC a demandé, à la mi-août, au stratège et créateur publicitaire de retirer sa candidature en raison d’une controverse dont il était l’objet sur les médias sociaux.

François-Noël Brault, candidat bloquiste pour Lévis-Lotbinière

Devant une soixantaine de partisans, le Bloc québécois (BQ) a procédé à l’investiture de son candidat, François-Noël Brault, dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des élections fédérales de l’automne prochain, le 31 août dernier. Ses priorités : La Davie, le secteur agricole, la défense de la langue française, le transport collectif et l’environnement.

Ottawa rend publique son intention d'acheter le pont de Québec

De passage à Québec le 23 août, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, et le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, ont annoncé, en compagnie du ministre fédéral et député de Québec Jean-Yves Duclos, du député de Louis-Hébert Joël Lightbound ainsi que du maire de Québec Régis Labeaume, que le gouvernement fédéral est prêt à acquérir le pont de Québ...

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rassemblés le 11 septembre à Saint-Antoine-de-Tilly à l’occasion de leur rencontre mensuelle. Voici quelques points à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Le coup d’envoi des élections bientôt donné

POLITIQUE. À la suite d’une longue précampagne, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a officiellement demandé à la gouverneure générale, Julie Payette, de déclencher les élections fédérales 2019, le 11 septembre. Le 21 octobre prochain, les Canadiens choisiront donc les 338 députés, dont 78 au Québec, qui les représenteront à la Chambre des communes. Dans la région, plusieurs candidats s...

Jacques Gourde lance sa campagne

ÉLECTIONS. Le candidat conservateur de Lévis-Lotbinière aux prochaines élections et député sortant, Jacques Gourde, a officiellement lancé sa campagne. Dans une première communication aux médias, il a rappelé les engagements phares de sa formation politique.

Un nouveau candidat vert pour Lévis-Lotbinière

POLITIQUE. Le Parti vert du Canada a désigné le candidat qui portera les couleurs du parti dans Lévis-Lotbinière. Il s’agit de Patrick Kerr.