Image 1: proposition de la Commission. Image 2: limites actuelles de la circonscription. Photos : Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour le Québec

POLITIQUE. Le 29 juillet dernier, la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour le Québec a rendu publique sa proposition de refonte de la carte électorale. Dans cet exercice, la circonscription de Lévis-Lotbinière, occupée par le conservateur Jacques Gourde, a été redessinée et amputée d’une partie de la MRC de Lotbinière.

Ainsi, les frontières suggérées pour Lévis-Lotbinière engloberaient le secteur actuel de Chutes-de-la-Chaudière, Saint-Lambert-de-Lauzon, les municipalités de Leclercville, Lotbinière, Saint-Antoine-de-Tilly, Saint-Apollinaire, Sainte-Croix, Saint-Flavien, Saint-Janvier-de-Joly, Val-Alain, Saint-Édouard-de-Lotbinière et Issoudun. S’ajouterait Saint-Henri.

Cette circonscription redessinée compterait 111 721 habitants.

Quant à Mégantic-L’Érable, elle préserverait l’intégrité des MRC du Granit, de l’Érable et des Appalaches auxquelles seraient annexées les municipalités du sud de la MRC de Lotbinière : Dosquet, Saint-Agapit, Saint-Gilles, Saint-Patrice-de-Beaurivage, Saint-Sylvestre, Sainte-Agathe-de-Lotbinière et Saint-Narcisse-de-Beaurivage ainsi qu’une partie de la MRC d’Arthabaska, soit Daveluyville, Maddington Falls et Saint-Louis-de-Blandford.

Cette circonscription redessinée compterait 105 458 habitants.

Pour le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, cette proposition ne fait aucun sens. «Les commissaires ne connaissent pas la réalité des régions, pour eux c’est mathématique. À chaque découpage, il y a des humains, des réalités régionales où les gens vivent, dont des affaires, ont des enfants à l’école. […] Je suis déçu de perdre la moitié de Lotbinière.»

Si la Commission va de l’avant, il n’habiterait même son comté puisque Saint-Narcisse-de-Beaurivage serait jointe à Mégantic-L’Érable, a-t-il soulevé.

Son prédécesseur à la Chambre des communes, Odina Desrochers, abonde dans le même sens.

«Les gens de Lotbinière seraient encore confrontés à une division. […] Ceux qui prennent les décisions connaissent-ils véritablement le territoire où se basent-ils uniquement sur des statistiques en ne tenant pas compte des réalités et en oubliant complètement l’histoire de ces territoires?»

Exercice décennal

La carte électorale fédérale est redessinée tous les 10 ans afin de s’assurer que chaque circonscription a sensiblement le même poids démographique.

Dans cette mouture, le Québec ne perdrait aucun de ses 78 sièges à la Chambre des communes. Cependant, la circonscription d’Avignon—La Mitis—Matane—Matapédia serait rayée de la carte au profit d’une nouvelle dans la région de Montréal. C’est ce «jeu de domino», explique Jacques Gourde, qui entraîne le scénario présenté le 29 juillet.

Par ailleurs, le poids du Québec à la Chambre des communes serait moins important. Au lendemain de l’élection générale de 2025, le parlement canadien comptera 343 sièges. La législature actuelle regroupe 338 députés.

2012

Cette nouvelle proposition n’est pas sans rappeler celle de 2012, à la différence que l’intégrité de la MRC de Lotbinière était préservée. La Commission avait alors recommandé de joindre la partie Chutes-de-la-Chaudière à la circonscription qui se serait nommée Lévis et de fusionner Lotbinière à une partie de la circonscription de Mégantic-L’Érable. Ce découpage était similaire à celui de la nouvelle circonscription provinciale de Lotbinière-Frontenac.

À ce moment, les différents intervenants de la région s’étaient positionnés contre cette nouvelle carte électorale. L’un des principaux arguments évoqués par les élus de l’époque était les affinités naturelles qu’il y a entre Lévis et Lotbinière, alors que plusieurs citoyens vont chercher et reçoivent des services du côté de la ville de Lévis.

La Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour le Québec tiendra des audiences publiques dans différentes municipalités du Québec pour les citoyens et organisation qui souhaitent se faire entendre. Elle s’arrêtera à Lévis, le 20 septembre, au Centre des congrès.

Jacques Gourde compte bien y être. «Je vais m’enregistrer pour faire une contreproposition. En fait, le caucus conservateur de la région va certainement se parler afin de faire une contreproposition qui serait acceptée par tous les membres.»

 

 

 

 

Les plus lus

Christine Gilbert portera les couleurs de QS dans Lotbinière-Frontenac

POLITIQUE. Le 17 juin dernier, Québec solidaire a procédé à l’investiture de sa candidate dans Lotbinière-Frontenac. Christine Gilbert a été choisie pour porter les couleurs de la formation politique en prévision des prochaines élections provinciales, le 3 octobre.

Carte électorale fédérale : la MRC de Lotbinière scindée en deux

POLITIQUE. Le 29 juillet dernier, la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour le Québec a rendu publique sa proposition de refonte de la carte électorale. Dans cet exercice, la circonscription de Lévis-Lotbinière, occupée par le conservateur Jacques Gourde, a été redessinée et amputée d’une partie de la MRC de Lotbinière.

Christian Gauthier défendra les couleurs conservatrices

POLITIQUE. Le Parti conservateur du Québec a présenté, le 26 juillet, le candidat qui sollicitera l’appui des électeurs pour le poste de député de la circonscription de Lotbinière-Frontenac le 3 octobre prochain. Il s’agit de Christian Gauthier, l’actuel président et fondateur de l’association de circonscription du parti.

La cheffe du PLQ en visite dans la MRC de Lotbinière

POLITIQUE. La cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ), Dominique Anglade, était en visite dans la MRC de Lotbinière le 28 juillet dernier. Accompagnée de son candidat pour les prochaines élections dans Lotbinière-Frontenac, Normand Côté, elle est allée à la rencontre de citoyens et d’entreprises de la région.