Crédit photo : Archives

JUSTICE. Le député fédéral de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a fait savoir le 9 novembre qu’il appuyait la recommandation de la coroner Stéphanie Gamache sur le port du bracelet électronique. Elle estime que tout délinquant «qui est remis en liberté après une peine de prison pour homicide dans un contexte de violence conjugale» devrait se voir imposer le port de cet instrument.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale

Rappelons que la coroner a fait cette recommandation dans son rapport sur le décès de Marylène Lévesque, cette jeune femme qui a été assassinée par Eustachio Gallese en 2020. Ce denier était alors en semi-liberté dans une maison de transition à la suite de son passage au pénitencier pour le meurtre non prémédité de son ex-conjointe, en 2004.

Dans son rapport, Stéphanie Gamache estime que si Eustachio Gallese avait porté un bracelet électronique, les autorités auraient pu mieux surveiller les allées et venues de ce dernier. La coroner estime que cet outil aurait pu empêcher l’assassinat de Marylène Lévesque. Stéphanie Gamache conclut qu’Eustachio Gallese a menti à plusieurs reprises et utilisé des subterfuges pour se rendre plusieurs fois par semaine dans des salons de massage érotique, alors que son agente de libération conditionnelle ne lui avait autorisé une sortie de ce type qu’une fois par mois.

«Le port du bracelet électronique ne devrait non seulement s’appliquer aux récidivistes comme Eustachio Gallese, mais aussi à tous les prévenus en attente d’un procès relativement à des affaires de violence familiale. C’est d’ailleurs l’essentiel du projet de loi C-293 que j’ai déposé le 6 mai dernier à la Chambre des communes et qui venait appuyer le projet de loi S-231 déposé le 30 mars au Sénat du Canada par le sénateur Pierre-Hughes Boisvenu. Non seulement un juge pourra imposer un bracelet électronique, mais aussi exiger que le prévenu suive une thérapie en violence conjugale», a conclu Jacques Gourde.

Les plus lus

Laurier-Station a une nouvelle mairesse

POLITIQUE. Il y aura du changement à la mairie de Laurier-Station. Les citoyens ont une nouvelle mairesse. Huguette Charest a été élue avec 65,5 % des voix lors du scrutin de dimanche dernier.

Stéphane Dion est le nouveau maire de Sainte-Croix

ÉLECTIONS. Après plusieurs heures d’attente, le chef de l’équipe Pour Sainte-Croix, Stéphane Dion, a officiellement été élu maire de Sainte-Croix, dans la nuit du 7 au 8 novembre. Cinq des six conseillers de la prochaine administration municipale sont également des membres du parti du nouveau premier magistrat de la municipalité lotbiniéroise.

Jean Lecours satisfait de sa campagne électorale

POLITIQUE. Le candidat à la mairie de Sainte-Croix et conseiller municipal sortant, Jean Lecours, a tracé le bilan de la campagne électorale actuelle. À moins d’une semaine du vote, il est positif et satisfait de la campagne qu’il a menée.

Vision Laurier-Station fait le bilan de sa campagne électorale

POLITIQUE. L’Équipe Vision Laurier-Station et sa candidate à la mairie, Huguette Charest, tracent un bilan positif de la campagne électorale qui se terminera dans quelques jours. Ils ont confiance que les électeurs leur accorderont leur confiance lors du vote du 7 novembre.

Pour Sainte-Croix trace un bilan positif de sa campagne

POLITIQUE. En cette fin de campagne électorale, l’équipe de Pour Sainte-Croix fait un retour positif sur les semaines précédentes et estime avoir attiré l’attention des électeurs de la municipalité sur sa vision du développement municipal.

Le nouveau conseil de Sainte-Croix assermenté

POLITIQUE. Le nouveau conseil municipal de Sainte-Croix a été assermenté le 16 novembre, tout juste avant la séance régulière du conseil municipal. Le maire Stéphane Dion ainsi que les six conseillers ont prêté serment de servir les citoyens pour les quatre prochaines années.

Pierrette Trépanier dresse le bilan de ses engagements

POLITIQUE. À moins d’une semaine de l’élection municipale, la candidate à la mairie de Laurier-Station et mairesse sortante, Pierrette Trépanier, a fait le point sur l’ensemble de ses engagements électoraux.

Féminicides : Gourde appuie une recommandation d’une coroner

JUSTICE. Le député fédéral de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a fait savoir le 9 novembre qu’il appuyait la recommandation de la coroner Stéphanie Gamache sur le port du bracelet électronique. Elle estime que tout délinquant «qui est remis en liberté après une peine de prison pour homicide dans un contexte de violence conjugale» devrait se voir imposer le port de cet instrument.

Jacques Gourde renouvelle son appui au troisième lien

POLITIQUE. Le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des Communes, Jacques Gourde, a réaffirmé, le 3 novembre, son appui au projet de troisième lien entre Québec et Lévis.

Création de nouvelles places en Centres de la petite enfance

FAMILLE. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé au nom du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, la création de 248 places en services de garde éducatifs dans la circonscription. Selon l’annonce faite le 3 novembre, elles devraient être développées d’ici 2025.