(Crédit photo : Gilles Boutin)

SPORTS. La ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, a mis fin au climat d’incertitude qui entourait la pratique des activités sportives en zone rouge. Ainsi, dès le 8 octobre et jusqu’au moins au 28 octobre, les sports d’équipes et les activités associatives sont suspendus et les salles d’entraînement devront fermer leurs portes.

«Je suis tout à fait consciente qu’il s’agit de mauvaises nouvelles qui vont en décevoir plusieurs. Je vous assure que ce n’est pas de gaité de cœur. Je sais à quel point le sport est important pour la réussite scolaire, pour la santé mentale, pour la motivation et pour la forme physique», a mentionné la ministre Charest.

Elle a confirmé que les activités de loisirs et les sports organisés en dehors du contexte scolaire sont suspendus. S’ajoutent les cours de groupe et la pratique de sports encadrée.

Par contre, les entraînements sous forme individuelle en pratique libre et les activités pratiquées avec les membres de la cellule familiale demeureront permis. Les activités en duo avec quelqu’un qui ne fait pas partie de la cellule familiale devront se faire dans le respect des règles sanitaires et de la distanciation de deux mètres. «Au cours des prochaines semaines, je vous invite à bouger, mais à le faire autrement.»

De plus, les installations sportives intérieures pourront demeurer ouvertes pour la pratique libre. Leur capacité devra être modulée pour respecter la distanciation physique et l’accès aux vestiaires sera interdit.

 

 

 

 

Les plus lus

Une année à oublier pour Sébastien Fortier

SPORTS. L’athlète paralympique originaire de Joly, Sébastien Fortier, espérait retrouver sa place parmi l’équipe canadienne de ski paranordique cette année. Cependant, les compétitions qui lui auraient permis d’atteindre son but ont toutes été annulées en raison de la crise sanitaire. Malgré tout, il reste optimiste et garde en tête son objectif de participer aux Jeux paralympiques de Beijing, en ...