(Crédit photo : Archives)

SPORT. Les clubs de golf de la province ont repris officiellement du service aujourd'hui. Comme partout au Québec, cette ouverture était très attendue dans la MRC de Lotbinière. Autant au Club de golf de Lotbinière qu’au Club Les Boisés de Joly, les golfeurs étaient au rendez-vous pour frapper leurs premières balles de la saison.

Le 13 mai dernier, la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest, a annoncé que la pratique de certains sports était de nouveau permise, dont le golf. Depuis, le téléphone n’a pas dérougi. Les gens avaient hâte de retourner sur les verts, a assuré le directeur général du Club les Boisés de Joly, Daniel Lafrance.

«C’est plein, mercredi, jeudi, vendredi et samedi. Les gens sont au rendez-vous. […] On est en haut des objectifs qu’on s’était fixés. Les golfeurs ont été fidèles et la majorité des anciens membres sont de retour», s’est réjoui M. Lafrance. Rappelons qu’il y a quelques mois à peine, le club passait aux mains de nouveaux propriétaires après un long processus de restructuration. M. Lafrance mentionne qu’ils sont plus que satisfaits de la réponse de la population.

«Nous avons un terrain d’un beau niveau. Les gens l’aiment, nous ne sommes pas loin de la qualité de la Tempête», a-t-il rappelé.

Au Club de golf de Lotbinière, à Saint-Gilles, plus de 500 personnes s'étaient inscrites pour cette première, 100 de plus qu’en moyenne pour une bonne journée d’été, a indiqué le directeur général, Christian Vermette. La situation sera la même dans les jours à venir. À la veille du lancement de la saison, le membership était pratiquement au niveau de l’année dernière. 

Plusieurs directives

«De notre côté, nous sommes prêts à appliquer les différentes mesures proposées», a mentionné Christian Vermette.

Les règles à respecter seront nombreuses. Parmi elles, lavage des mains et distanciation physique sont évidemment de rigueur. De plus, les golfeurs doivent se présenter 30 minutes avant leur départ pour passer à travers le processus d’arrivée. Aucun casier ne sera mis à la disposition des joueurs et ils devront mettre leurs souliers dans leur voiture.

S’ils louent une voiturette, ils devront être seuls à l’intérieur à moins que les partenaires de jeu ne partagent la même adresse. À ce propos, tant à Joly qu’à Saint-Gilles, on indique travailler à trouver une solution afin d’utiliser les véhicules à leur pleine capacité. L’installation de séparateurs de plastique serait privilégiée.

«Oui, c’est un peu stressant parce qu’on ne sait pas dans quoi on s’embarque, mais on le prend comme un défi à relever et on sera l’un des clubs de golf qui le fera le mieux. C’est le message que j’ai passé à mon équipe. C’est sûr qu’il faudra faire des ajustements», a poursuivi M. Vermette.

Aussi, les joueurs ne pourront pas se réunir après la partie et devront quitter immédiatement à la fin de leur ronde. «C’est le plus gros irritant en ce moment. Les gens ne pourront pas se rassembler après pour fraterniser», a indiqué Daniel Lafrance. La terrasse et le restaurant seront fermés. À Saint-Gilles, un casse-croûte offrira un certain service, mais le restaurant sera également fermé. «Nous souhaiterions faire comme dans plusieurs établissements et offrir un menu en take out pour ceux qui terminent leur ronde», a ajouté M. Vermette.

 

Les plus lus

Les prochaines finales des Jeux du Québec reportées

SPORTS. Sports Québec a fait le point, le 2 novembre, sur les finales à venir des Jeux du Québec. La COVID-19 force le report de trois nouvelles finales des Jeux du Québec. Les 57e, 58e et 59e finales se dérouleront de 2023 à 2025.