L’entraîneur, Mathieu Baillargeon et Alexandre Fiset (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

PORTRAIT. Bien qu’il soit un nouveau dans les compétitions de culturisme, l’Agapitois Alexandre Fiset s’est déjà fait remarquer. Le Canadian National Pro Qualifier qui se déroulait le 19 octobre dernier, à Toronto était sa deuxième compétition en carrière et il est reparti champion de sa catégorie en bodybuilding classique et deuxième en bodybuilding mi-moyen.

Ces résultats s’ajoutent à ceux qu’il a eus en avril, lors la Fitlog Classic. Alexandre avait tout raflé en ramenant les trois médailles d’or des trois catégories dans lesquelles il concourait.

«C’est quelque chose que je ne pensais jamais être capable de faire. J’y avais déjà songé, mais la discipline, la nourriture, je ne croyais pas que je pourrais y arriver, mais finalement, j’ai réussi. […] J’ai eu la piqûre», s’est-il exclamé.

Il faut dire qu’Alexandre revient de loin. Sportif depuis toujours, un grave accident de moto, en 2012, a failli le clouer à un fauteuil roulant, mais il ne s’est pas laissé abattre et a commencé à s’entraîner en salle.

«J’ai passé près de ne plus être capable de faire du sport. J’ai eu des plaques, une reconstruction de la cheville. Je ne peux plus courir et sauter comme avant. […] J’ai été trois mois en fauteuil roulant. J’ai fait huit mois de réadaptation. Pendant que j’étais en fauteuil roulant, je ne lâchais pas et j’allais au gym quand même.»

L’année dernière, une nouvelle blessure a mis à mal sa détermination et c’est à ce moment qu’il a rencontré son entraîneur, Mathieu Baillargeon. Au fil des séances, il a réussi à développer le potentiel d’Alexandre et à le mener à ce niveau. «C’est le premier de mes athlètes qui gagne un aussi gros titre. […] C’est celui qui m’a le plus surpris par ses résultats. Il m’a fait confiance jusqu’au bout», a-t-il expliqué.

Travail

Derrière ce succès, on retrouve un travail colossal. L’athlète s’entraîne de cinq à six jours par semaine à raison de séances qui peuvent durer jusqu’à deux heures. «Quand j’ai le temps, je viens deux fois par jour.» L’alimentation joue également un rôle important dans le développement de la masse musculaire. Trois à quatre mois avant une compétition, il commence à surveiller ce qu’il mange. Les jours précédents, la discipline est encore plus stricte. Tout est calculé au gramme et au millilitre près afin d'atteindre le poids ciblé.

Le travail n’est pas que physique, mais il est aussi mental. «Cela prend de la constance, de la discipline, de bonnes habitudes de vie. Quand on fait du fitness, on ne peut pas y aller à 80%. Il faut que cette discipline soit ancrée dans le mode de vie. Il faut faire des sacrifices», a précisé, Mathieu Baillargeon. Ce dernier ajoute que la relation entraîneur-athlète est également très importante dans la réussite. «L’athlète participe au processus. S’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas, c’est important de communiquer pour s’ajuster.»

À la maison, ce n’est pas toujours facile. La discipline qu’impose la préparation a certains impacts les humeurs et la vie familiale d’Alexandre. Cependant, il trouve tout le support nécessaire auprès de sa conjointe, Sandrine Lévesque. 

«La clé, c’est de ne pas le prendre personnel. C’est de lâcher prise et de se dire qu’il doit penser à lui. Je crois qu’il ferait la même chose pour moi. Je l’encourage à 100%, je voulais qu’il gagne. […] J’aime ça voir mon chum qui a une passion et qui fait quelque chose qu’il aime et tant mieux si je peux l’encourager là-dedans.»

Avenir

Alexandre Fiset ne s’arrêtera pas là. Il compte poursuivre dans son sport afin de mettre la mains sur ses cartes professionnelles. «C’est difficile à avoir», a-t-il avoué. «Alex sort de nulle part et il gagne tout. Ça vaut la peine de continuer, c’est motivant», a ajouté sa conjointe.

Si tout va bien, sa prochaine compétition aura lieu dans un an. Pour l’instant, il doit se consacrer à sa récupération physique et mentale.

Pendant cette période, il ne sera pas inactif, au contraire, il poursuivra son travail en salle pour, entre autres, prendre du poids. «C’est de lui donner de petits objectifs mensuels à atteindre, de s’entraîner par phases et de travailler sur des points plus faibles», a expliqué Mathieu Baillargeon.

 

 

Les plus lus

Championnat provincial de dekhockey : des équipes de Lotbinière font bonne figure

SPORTS. Trois équipes de Dekhockey Lotbinière représentaient la MRC de Lotbinière à l’occasion du Championnat provincial de dekhockey qui s’est déroulé dans Charlevoix, en septembre dernier.

Une victoire pour le Model

HOCKEY. Le Model de Lotbinière avait un seul match à l’agenda pendant la fin de semaine du 19 octobre. L’équipe recevait le Lévy Honda, à Saint-Agapit et a remporté l’affrontement par la marque de 8-5.

Champion de culturisme

PORTRAIT. Bien qu’il soit un nouveau dans les compétitions de culturisme, l’Agapitois Alexandre Fiset s’est déjà fait remarquer. Le Canadian National Pro Qualifier qui se déroulait le 19 octobre dernier, à Toronto était sa deuxième compétition en carrière et il est reparti champion de sa catégorie en bodybuilding classique et deuxième en bodybuilding mi-moyen.

Fin de semaine partagée pour le Model

HOCKEY. Le Model de Lotbinière a encaissé une défaite et obtenu une victoire lors de la fin de semaine du 25 au 27 octobre. L’équipe s’est d’abord inclinée contre le Lafontaine de Bellechasse (7-5), le 25 octobre et a vaincu, le lendemain, l’Assurancia de Saint-Georges, 6-5, en fusillade.

Une défaite et une victoire pour les Mercenaires

HOCKEY. Les Mercenaires de Lotbinière étaient en action les 18 et 19 octobre. L’équipe a reçu le Fondations. B.A. de Trois-Pistoles ainsi que le Plastiques Moore de Saint-Damien. Les locaux ont perdu la première rencontre (7-5) avant de rebondir et de remporter la seconde (3-2).

Joanik Masse joueur de la semaine RSEQ

SPORTS. Le porteur de ballon du Rouge et Or de l’Université Laval, Joanik Masse, a été choisi joueur offensif de la semaine de la ligue de football universitaire du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) pour la période se terminant le 27 octobre.

Victoire pour le Model

HOCKEY. Malgré les vents violents, les pannes d’électricité et les conditions météorologiques défavorables, le Cité construction de Disraeli a maintenu sa visite à Saint-Agapit. Dans cette rencontre à fort caractère offensif, c’est le Model qui a eu le meilleur de ce duel en remportant le match 8-5.

Un 40e marathon pour Robert Laflamme

SPORTS. Robert Laflamme, originaire de Sainte-Agathe, a participé, le 20 octobre dernier, au Marathon du P’tit Train du Nord de Saint-Jérôme. Le sportif amateur célébrait, par le fait même, sa 40e course d’endurance.

Le match des Mercenaires reporté

HOCKEY. Le match qui devait opposer les Mercenaires de Lotbinière au Familiprix de Saint-Joseph, le 1er novembre dernier, a été annulé. La rencontre a été reportée au samedi 23 novembre, à l’aréna de Saint-Gilles.

Junior AA : un bon week-end pour le Model

En action à deux reprises lors de la dernière fin de semaine d'activités dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches, le Model de Lotbinière a finalement terminé le week-end avec une fiche de 0,500 malgré de belles performances.