Les comédiens de la pièce Comme dans le temps… la suite se préparent à monter sur scène. (Crédit photo : Courtoisie)

SPECTACLE. Fort du succès qu’elle a remporté avec son spectacle Comme dans le temps, la troupe Dans le temps revient cette année avec Comme dans le temps… la suite. Les nouvelles aventures des familles Lecours et Maloney seront présentées les 6, 7, 10 et 13 juillet à l’aréna de Saint-Gilles.

«Les gens ont aimé la première pièce et demandaient à savoir ce qui arriverait par la suite. De là l’idée d’en faire une deuxième. […] J’ai hâte de voir la réaction du public», a indiqué la conceptrice et metteuse en scène, Josée Nappert.

L’histoire de Comme dans le temps… la suite, prend place six ans après la fin de la première pièce. L’harmonie entre les Canadiens français et les Irlandais est revenue dans le village. Kate et Thomas filent des jours heureux depuis leur mariage. Le couple a eu un enfant qui se retrouvera au centre des tribulations des deux clans. Les élections municipales perturberont le climat qui régnait dans la communauté, les patriarches des familles Lecours et Maloney visant tous les deux la plus haute fonction.

«Les deux qui étaient en chicane depuis des années et qui s’étaient finalement réconciliés repartent en guerre. Ils sont en élection et ça touchera tout le monde dans le village parce qu’ils se retrouvent encore en compétition», a relaté Josée Nappert. De nouveaux arrivants, un médecin et un quêteux, viendront aussi pimenter le quotidien des protagonistes.

La revue historique Comme dans le temps avait été préparée pour souligner le 150e anniversaire du Canada, en 2017. L’action se déroulait en 1867, dans un petit village de Lévis-Lotbinière. Elle racontait la vie de l’époque à travers l’histoire de deux familles voisines, l’une française, l’autre irlandaise.

Comme dans le temps avait demandé beaucoup de travail de recherche pour la conceptrice du spectacle. «Je m’étais appuyée sur des faits historiques de la MRC de Lotbinière et je m’étais fait corriger par la Société d’histoire et par Steven Cameron de l’organisme Celtic Corner de Sainte-Agathe. Ils ont vérifié mes faits pour que je raconte les bonnes choses. Cette année, je n’ai pas senti le besoin de le faire puisque je ne suis pas autant collée sur les faits, mais plus sur les façons de vivre et les façons d’être.»

Josée Nappert indique par le fait même que le député de Lévis-Lotbinière à la Chambre des communes, Jacques Gourde, reprend son rôle du curé du village. «Les gens aiment ça le voir sur la scène, il est drôle aussi, ils ont hâte d'entendre ce qu’il va dire.»

Œuvres marquantes

Lorsqu’elle prépare ses spectacles, Josée Nappert garde en tête qu’elle veut créer quelque chose de qualité, qui sera durable dans le temps et qui gardera le public en haleine.

«En 2017, de 1 200 à 1 300 personnes nous avaient vus. L’année dernière, on avait fait des représentations supplémentaires en plus d’une nouvelle pièce pour ceux qui avaient assisté au spectacle de 2017. Je souhaite qu’il y ait quelque chose de nouveau chaque été à l’aréna de Saint-Gilles.»

 

 

Les plus lus

Projet de 2 M$ à Saint-Apollinaire

ÉCONOMIE. L’entrée de Saint-Apollinaire a connu de nombreuses transformations au cours des dernières années. Ce n’est pas terminé. L’édifice du 426-428, route 273 sera agrandi. Le projet évalué à 2 M$ permettra l’installation d’un magasin de la chaîne Dollarama.

Le corps retrouvé à Lévis a été identifié

FAITS DIVERS. L’homme retrouvé sur les berges du fleuve Saint-Laurent, à Lévis, le 10 juillet dernier a formellement été identifié. Il s’agit de Léopold Beaudoin, 84 ans, de Deschaillons. Il avait été porté disparu par sa famille depuis deux ans.

Un circuit pour boire local

TOURISME. Vins, cidres, bières, hydromels, alcools de petits fruits, alcools d’érable… La MRC de Lotbinière compte de nombreux producteurs d’alcools et de spiritueux. Cette richesse et cette diversité devenaient un atout touristique incontournable pour la région. Conscients de ce potentiel, les producteurs ont choisi de s’unir pour créer la Route des alcools d’ici. Son lancement officiel a eu lieu...

Grave accident sur le pont Pierre-Laporte

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec du poste autoroutier Québec Nord ont reçu un appel vers 11h45 concernant une collision impliquant trois véhicules dont un véhicule lourd à la sortie du pont Pierre-Laporte en direction nord.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Gaz naturel : les inquiétudes remontent à la surface

ENVIRONNEMENT. Une rencontre d’information tenue par Ressources Utica, le 6 juillet, a relancé le débat sur l’exploitation du gaz de schiste. L’entreprise, qui compte implanter un réservoir de gaz naturel conventionnel sur une terre agricole de Joly, a dû répondre aux critiques qui lui ont été adressées par les représentants de plusieurs groupes opposés à de tels projets.

Il y aurait peu d’abandon d’animaux dans la région

SOCIÉTÉ. À l’approche du 1er juillet, certains refuges pour animaux de la province font une offensive de sensibilisation à propos des abandons. Dans la MRC de Lotbinière, le responsable du service Facepatte, Mathieu Bélanger, appelle aussi à la vigilance, mais indique que les abandons ne sont pas chose courante sur le territoire.

Un succès pour Les Rendez-vous sur le parvis

CULTURE. Le beau temps et le public ont répondu présents pour la cinquième édition des Rendez-vous sur le parvis. Plus de 6 000 personnes se sont déplacées pour prendre part aux activités et spectacles proposés les 28, 29 et 30 juin.

Unis pour les enfants

COMMUNAUTÉ. Les séjours en camps de vacances peuvent rapidement devenir coûteux. Pour les familles à faible revenu, les offrir à leurs enfants peut alors devenir un véritable casse-tête financier. Cet été, quinze enfants provenant de milieux moins favorisés ou qui ont des problématiques particulières des MRC de Lotbinière et des Appalaches seront soutenus financièrement et auront la chance de part...

Des prix pour les clubs FADOQ de Joly et de Saint-Apollinaire

COMMUNAUTÉ. À l’occasion de son assemblée générale annuelle, le 3 juin, la FADOQ – Régions Québec et Chaudière-Appalaches a remis différents prix aux clubs régionaux. Ceux de Joly et de Saint-Apollinaire étaient de ceux qui se sont démarqués.