(Crédit photo : Mélanie Labrecque)

SPORT. Le ciel menaçant et le temps frisquet de ce matin n'ont pas arrêté les quelque 1 700 jeunes participants du 4 km de la santé. L’épreuve, qui en est à sa 32e édition, s’est déroulée dans les rues de Saint-Agapit.

Chaque année, les jeunes de la 6e année de toutes les écoles de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) se donnent rendez-vous, en mai, pour participer à cette course amicale, non chronométrée.

L’ambiance, quelques minutes avant le coup d’envoi, était fébrile. Les premiers coureurs se sont rapidement élancés sur le parcours après que le directeur général adjoint de la CSDN, Benoît Langlois, ait donné le coup de départ.

«C’est de favoriser l’activité physique chez les jeunes et de faire en sorte qu’ils prennent de saines habitudes de vie. Cela fait partie du rôle d’une commission scolaire, au niveau éducatif, de voir à ce que les jeunes prennent leur condition physique en main», a-t-il indiqué. L’ancien professeur d’éducation physique était heureux de voir la motivation des enfants.

Pour certains, la course a été facile et ils ont complété le parcours en moins de 15 minutes. C’est Loïc, un élève de l’École du Grand-Fleuve de Saint-Romuald, qui est arrivé premier. D’autres ont eu plus de difficulté et mis plus de temps à rallier la ligne d’arrivée, mais le sentiment de fierté était tout aussi présent.

Épuisée après avoir franchi la ligne d’arrivée, la jeune Marie-Maude avait tout de même le sourire aux lèvres. Même si elle a pensé abandonner pendant le parcours, elle a finalement décidé de persévérer. Elle a complété sa course avec une amie.

«Ça devient une réussite et souvent les derniers qui vont arriver, sont ceux qui sont les plus heureux d’avoir réussi à le faire. Ça complète bien leur primaire», a confirmé l’enseignant d’éducation physique à l’École de Taniata, Jean Boily.

«Ils sont contents de venir ici. C’est un bel événement pour eux et on espère qu’ils gardent le goût de faire de l’activité physique», a rajouté le directeur de l’École Beaurivage, Bernard Demers.

En une heure, les enfants avaient pratiquement tous complété la course.

Préparation

Un défi comme celui-là demande beaucoup de travail en amont. Les jeunes s’entraînaient depuis le début du mois de mai.

«À partir de la fin avril, ils reçoivent chacun un carnet d’entraînement. Pendant les cours d’éducation physique, on fait de l’entraînement de course. Ils le font aussi à la maison, soit en minutes ou en kilométrage. […] Au début, il y en a qui sont plus réticents, des moins sportifs, mais avec l’entraînement, ils sont capables de réussir», a expliqué M. Boily.

«À l’école, j’ai trois enseignants en éducation physique qui travaillent beaucoup ensemble, les cours sont en même temps et ils se pratiquent depuis le mois d’avril», a poursuivi Bernard Demers.

Faire bouger les jeunes

Le 4 km de la santé est une initiative de Robert Bégin, qui travaillait à l'école Belleau, et de Gerry Fassett. Ils ont eu l’idée d’organiser un tel événement après avoir participé, avec une trentaine de jeunes, à une course de 5 km, à Québec. «Pour nous, le cinquième kilomètre était peut-être de trop si on voulait faire une course plus accessible à l’ensemble des jeunes qui souvent n’ont aucune expérience en course à pied», a expliqué M. Bégin.

Le tout s’inscrivait déjà à l’époque dans une démarche pour inculquer de saines habitudes de vie aux jeunes. «L’un des objectifs était de parler nutrition, d’initiation à la course. C’était un mélange de plusieurs choses. Chaque élève avait un petit cahier d’entraînement personnel qu’il faisait à l’école et à la maison. On demandait aux parents de contrôler et on s’est aperçu que certains s’entraînaient avec leur jeune et venaient faire la course. C’était tout un cadeau», a-t-il ajouté, heureux de voir le succès que remporte l’événement aujourd’hui.

 

 

Les plus lus

Collision mortelle à Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Une femme de 75 ans de Québec a perdu la vie, hier, lorsque le VUS dans lequel elle se trouvait a été percuté par un poids lourd. Le triste événement qui a coûté la vie à Denise Grenier est survenu à Saint-Agapit, à l’intersection des routes 116 et 273.

Près de 500 amateurs de VR se réuniront à Sainte-Croix

SOCIÉTÉ. Sainte-Croix sera l’hôte d’un grand rassemblement d’amateurs de véhicules récréatif (VR) les 31 mai, 1er et 2 juin prochains. Plus de 500 personnes et 250 VR sont attendus au parc Jean-Guy-Fournier et au Centre sportif et culturel dans le cadre d’une activité organisée par le groupe Facebook En VR pour pas cher.

Les jeunes courent pour la santé

SPORT. Le ciel menaçant et le temps frisquet de ce matin n'ont pas arrêté les quelque 1 700 jeunes participants du 4 km de la santé. L’épreuve, qui en est à sa 32e édition, s’est déroulée dans les rues de Saint-Agapit.

Laurier-Station prête à faire face aux urgences

SÉCURITÉ. Laurier-Station s’est dotée d’une application lui permettant d’alerter rapidement sa population en cas de désastres ou de situation d’urgence. La municipalité, qui est la première au Québec à avoir déployé la version citoyenne de la plateforme IDSIDE-Écho, l’a présentée officiellement le 22 mai.

Soirée pour les proches aidants

COMMUNAUTÉ. Les proches aidants font face à de nombreux défis au quotidien. L’un d’eux est de trouver des organismes qui offrent des répits adaptés à leurs besoins. C’est ce que fait le projet l’Accalmie de l’Amalgame MDJ Ouest. Afin de le faire connaître à la population et d’amasser des fonds, l’une des bénéficiaires, Nathalie Pomerleau, tiendra un souper-conférence le 15 juin prochain, à la sall...

​La Recyclerie ouvre ses portes à Saint-Agapit

ENVIRONNEMENT. L’entreprise Recyc.Lav a ouvert officiellement sa première recyclerie à Saint-Agapit, le 25 mai dernier.

Feu vert attendu bientôt pour le CPE Jolibois

COMMUNAUTÉ. Le projet de construction d’un centre de la petite enfance (CPE) de 52 places à Saint-Agapit progresse. La direction du CPE Jolibois a certifié, le 30 mai dernier à l’occasion d’un atelier-conférence, que le ministère de la Famille devrait prochainement donner le feu vert pour le début des travaux d’aménagement.

Programmation variée pour le Moulin du Portage

SPECTACLES. Le Moulin du Portage a dévoilé aujourd'hui la programmation de sa 34e année de spectacle. La saison débutera le 19 juin avec la performance d’Andréanne A. Mallet et se conclura le 12 octobre.

Jack Dupuis au Mondial des métiers

SOCIÉTÉ. Après un long processus de sélection qui a débuté il y a trois ans, Jack Dupuis de Val-Alain a eu la confirmation, le 30 mai dernier, qu'il ira représenter le Canada lors du 45e Mondial des métiers. La compétition se aura lieu à Kazan, en Russie, du 22 au 27 août.

Un succès malgré les embûches

FESTIVAL. Malgré la pluie et les changements de dernière minute à la programmation, les organisateurs du Festival country de Lotbinière sont contents de cette cinquième édition qui a eu lieu du 13 au 15 juin à Saint-Agapit.