L’église de Val-Alain est devenue le St-Edmond. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. La Fabrique Notre-Dame-des-Érables a conclu une entente avec un nouvel organisme à but non lucratif (OBNL) pour l’exploitation de l’église de Val-Alain. La création du St-Edmond a été officialisée le 17 décembre.

Un premier comité de citoyens avait tenté de redonner vie à l’édifice qui avait été fermé en juillet 2016. Les démarches avec la Fabrique n’avaient pas donné les résultats espérés. Un nouveau groupe a, par la suite, pris le relais et présenté une autre offre à la Fabrique.

«On voulait vraiment que l’église reste ouverte. On s’est revirée de bord et nous avons enclenché le processus pour réussir à la garder ouverte», a expliqué l’une des membres du nouvel OBNL, Cindy Morel.

Pendant deux ans, le St-Edmond devra s'occuper de certaines dépenses : assurances, électricité, chauffage, etc. Par la suite, la Fabrique cédera le bâtiment à l'OBNL pour un montant symbolique de 1 $.

Le financement sera assuré par la tenue d’événements. «Depuis le 17 décembre, il y a eu la messe de minuit. Sinon on a travaillé à l’élaboration de notre planification pour l’année. [Jusqu'à maintenant], ce que nous avons surtout eu, ce sont des locations pour l’église», a indiqué Mme Morel.

Cette dernière ajoute que l’acoustique «exceptionnelle» leur donnera l’occasion de présenter des spectacles musicaux de qualité. La vie à l’intérieur des murs sera aussi maintenue par l'organisation de conférences, de réceptions, d’événements familiaux et de services religieux.

«On veut que les gens la perçoivent davantage comme une salle de réception et de spectacles. […] Les plus vieux voient encore l’église comme un lieu religieux, mais on souhaite les amener à la regarder autrement. […] On tenait à garder quand même les funérailles, les mariages et les baptêmes à l’église parce que c’est important.»

Un espace lounge, où seront servies différentes boissons, alcoolisées ou non, devrait être également aménagé. D’abord, il sera ouvert pendant les spectacles, mais Mme Morel indique que l’objectif est de l’ouvrir plus régulièrement. «Notre but, c’est de rassembler la population dans un lieu commun.»

Programmation

Déjà, quelques spectacles ont été inscrits à l’horaire, dont un hommage à Elvis, le 25 mai. La salle accueillera une soirée country, le 21 septembre, une pièce de théâtre, le 28 septembre, et une soirée dansante sur le thème des années 1980, le 2 novembre.

D’autres événements s’ajouteront, a confirmé Mme Morel. Les annonces viendront plus tard. «Pour l’instant, on essaie de redonner l’église à la population afin qu’elle ait le goût d’y revenir.»

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Aide de 1,6 M$ pour la caserne de Joly

INFRASTRUCTURE. La construction de la nouvelle caserne d’incendie de Joly débutera le 6 mai. C’est ce qu’a confirmé le maire, Bernard Fortier, le 26 avril à l’occasion d’une conférence de presse annonçant une aide gouvernementale de 1,6 M$ à la localité.

Mobilisation pour les sinistrés de la Beauce

COMMUNAUTÉ. Les gestes de générosité face à l’ampleur des dégâts causés par les inondations en Beauce se multiplient. Certaines municipalités voisines ont aussi décidé de contribuer pour venir en aide aux sinistrés.

Victoire des Seigneurs à la Coupe Ledor

HOCKEY. Les Seigneurs 2 de Lotbinière Bantam B ont remporté les honneurs de la Coupe Ledor qui a pris fin le 21 avril dernier. Dans le match ultime disputé à l’Arpidrome de Charlesbourg, les Seigneurs ont blanchi les Alliés de Montmagny 3-0.

Générosité bien sentie

FAITS DIVERS. Malgré les mauvaises conditions climatiques qui se sont abattues sur la région les 26 et 27 avril derniers, les citoyens de Saint-Narcisse-de-Beaurivage et de Saint-Patrice-de-Beaurivage ont été nombreux à répondre à l’appel à la solidarité lancé par les pompiers de leurs municipalités. Ils collectaient des biens et denrées pour les sinistrés de la Beauce.

Le pôle agroalimentaire prend forme

SOCIÉTÉ. La municipalité de Lotbinière sait maintenant où elle va dans son projet de pôle de développement agroalimentaire. D’ici la fin de l’été, une cuisine commerciale devrait avoir été aménagée à même les locaux de l’ancienne quincaillerie et station-service.

À la recherche des pires routes du Québec

TRANSPORT. Pour une cinquième année consécutive, CAA-Québec est à la recherche des pires routes du Québec. Pour souligner cet anniversaire, l’organisme rebaptise son palmarès Pires routes Académie et à l'image des téléréalités, les usagers de la route auront jusqu’au 24 mai prochain pour soumettre la candidature de celles qui, à leur avis, ont la plus «belle énergie de pire route».

L’implication bénévole d’Andrée Laroche honorée

COMMUNAUTÉ. Andrée Laroche, de Sainte-Croix a reçu, l’un des cinq Prix hommage aînés 2019. La cérémonie, organisée par la Table de concertation des aînés de Chaudière-Appalaches (TCA-CA), a eu lieu à Lévis le 18 avril, à la Maison des aînés.

Aide financière pour deux projets de plein air

SOCIÉTÉ. Le gouvernement a confirmé, le 13 mai, une aide financière de près de 130 000 $ à la MRC de Lotbinière et à la municipalité de Saint-Flavien pour l’amélioration de sites de pratique d’activités de plein air.

Travaux routiers à Saint-Gilles et Saint-Apollinaire

TRANSPORTS. La saison des travaux routiers est officiellement débutée. Le ministère des Transports a confirmé les deux premiers chantiers de l'année à Saint-Gilles et Saint-Apollinaire entre le 5 et le 10 mai.

Le Festival Country primé aux Grands prix du tourisme

SOCIÉTÉ. Le Festival Country de Lotbinière est au nombre des 15 lauréats de la 34e édition des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches. Le gala qui s’est déroulé devant plus de 240 personnes a eu lieu le 2 mai au Centre des congrès de Thetford Mines.