Le conseil municipal de Saint-Agapit s’est réuni le 6 mai. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

POLITIQUE. Un groupe de citoyens de Saint-Agapit s’est présenté devant le conseil municipal, lors de son assemblée publique du 6 mai, pour avoir des explications à propos de frais d’avocats que la municipalité a payés pour répondre aux demandes d’une unique citoyenne. Pour l’année 2018 seulement, ces frais s’élèvent à 29 000 $.

Les chiffres obtenus par ces Agapitois et le Peuple Lotbinière l’ont été en vertu de la Loi d’accès à l’information. L’un de ces citoyens, Gilles Proulx, a interpellé les élus lors de la période de questions. «Selon la Loi d’accès à l’information, la municipalité, en frais d’avocat, a déboursé 152 434,77 $ en 2017 et en 2018, dont 63 252,62 $ qui sont liés aux demandes de l’ancienne mairesse. C’est-à-dire 42 %. Est-ce vrai?»

Le groupe de citoyens dénonce et déplore les frais engendrés par toutes ces procédures. «Ce n’est pas parce que ça arrête que ça n’a pas fait mal financièrement. Ce que je souhaite, c’est qu’il y ait beaucoup de monde qui sache combien cela a coûté. Je crois qu’il y a bien d’autres endroits où cet argent pourrait être investi.»

«Il y a effectivement quelqu’un qui nous a coûté 63 000 $ de frais d’avocats depuis 2017. Je ne peux pas en dire plus. Aussi, il y a quelqu’un qui a fait des poursuites contre nous qui ont été abandonnées. Je peux vous le dire, c’est officiel», lui a répondu le maire, Yves Gingras.

Selon les chiffres, la municipalité de Saint-Agapit a consacré 94 732,90 $ en honoraires professionnels d’avocats en 2017. De cette somme, 34 255,01 $ ont été dédiés aux demandes de la citoyenne. Pour les mois de novembre et de décembre 2017 seulement, ce montant s'élève à 4 778,90 $. En 2018, la facture totale s’élevait à 61 701,87 $, dont 29 001,71 $ pour répondre aux requêtes de cette personne.

Un autre citoyen s’est inquiété de ne pas avoir vu cet argent inscrit dans le budget de la municipalité. Lors de ses précédents exercices financiers, la municipalité avait dédié un peu plus de 33 000 $ aux frais juridiques alors qu’ils étaient, de toute évidence, beaucoup plus élevés. «Si l’on a dépensé plus de 63 000 $ pour cette dame depuis 2017, dans quel poste budgétaire c’est passé?», a-t-il questionné.

Le maire lui a indiqué qu’il lui reviendrait plus tard avec la réponse.

 

 

 

 

Les plus lus

Projet de 2 M$ à Saint-Apollinaire

ÉCONOMIE. L’entrée de Saint-Apollinaire a connu de nombreuses transformations au cours des dernières années. Ce n’est pas terminé. L’édifice du 426-428, route 273 sera agrandi. Le projet évalué à 2 M$ permettra l’installation d’un magasin de la chaîne Dollarama.

Le corps retrouvé à Lévis a été identifié

FAITS DIVERS. L’homme retrouvé sur les berges du fleuve Saint-Laurent, à Lévis, le 10 juillet dernier a formellement été identifié. Il s’agit de Léopold Beaudoin, 84 ans, de Deschaillons. Il avait été porté disparu par sa famille depuis deux ans.

Un succès malgré les embûches

FESTIVAL. Malgré la pluie et les changements de dernière minute à la programmation, les organisateurs du Festival country de Lotbinière sont contents de cette cinquième édition qui a eu lieu du 13 au 15 juin à Saint-Agapit.

Un circuit pour boire local

TOURISME. Vins, cidres, bières, hydromels, alcools de petits fruits, alcools d’érable… La MRC de Lotbinière compte de nombreux producteurs d’alcools et de spiritueux. Cette richesse et cette diversité devenaient un atout touristique incontournable pour la région. Conscients de ce potentiel, les producteurs ont choisi de s’unir pour créer la Route des alcools d’ici. Son lancement officiel a eu lieu...

Grave accident sur le pont Pierre-Laporte

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec du poste autoroutier Québec Nord ont reçu un appel vers 11h45 concernant une collision impliquant trois véhicules dont un véhicule lourd à la sortie du pont Pierre-Laporte en direction nord.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Gaz naturel : les inquiétudes remontent à la surface

ENVIRONNEMENT. Une rencontre d’information tenue par Ressources Utica, le 6 juillet, a relancé le débat sur l’exploitation du gaz de schiste. L’entreprise, qui compte implanter un réservoir de gaz naturel conventionnel sur une terre agricole de Joly, a dû répondre aux critiques qui lui ont été adressées par les représentants de plusieurs groupes opposés à de tels projets.

Il y aurait peu d’abandon d’animaux dans la région

SOCIÉTÉ. À l’approche du 1er juillet, certains refuges pour animaux de la province font une offensive de sensibilisation à propos des abandons. Dans la MRC de Lotbinière, le responsable du service Facepatte, Mathieu Bélanger, appelle aussi à la vigilance, mais indique que les abandons ne sont pas chose courante sur le territoire.

Les tout-petits se familiarisent avec l’école

COMMUNAUTÉ. Sept écoles de la Commission scolaire des Navigateurs ont accueilli les enfants qui fréquenteront les maternelles 4 et 5 ans ainsi que le programme passe-partout à la rentrée. Les Supers Fêtes se tenaient dans les écoles de l’Auberivière (Lévis), de la Caravelle, du Chêne, de l’Épervière, Sainte-Thérèse, La Mennais, Notre-Dame-d’Etchemin (Saint-Romuald) et de la Source. Plus de 300 fam...

Un succès pour Les Rendez-vous sur le parvis

CULTURE. Le beau temps et le public ont répondu présents pour la cinquième édition des Rendez-vous sur le parvis. Plus de 6 000 personnes se sont déplacées pour prendre part aux activités et spectacles proposés les 28, 29 et 30 juin.