Développement économique Canada a accordé pour près de 2 M$ de prêt à quatre entreprises de la région. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

ÉCONOMIE. Développement économique Canada (DEC) a confirmé une aide de 1,9 M$, sous forme de prêt remboursable, à quatre entreprises de la Chaudière-Appalaches. L’argent accordé par Ottawa permettra à DK-Spec, Fromagerie Bergeron, Miroir Laurier et ValConcept de poursuivre leur croissance.

Cette somme génèrera des investissements totaux de 7,5 M$ dans les quatre sociétés et favorisera, du même coup, la création de 23 emplois.

DK-Spec

L’entreprise, qui a pignon sur rue dans le quartier Saint-Nicolas, doit investir 1,3 M$ pour acquérir et installer des équipements de production et d’automatisation numériques. L’aide du gouvernement se chiffre à 500 000 $.

Cette modernisation est nécessaire, estime le président de DK-Spec, Clermont Levasseur. Les coûts de production souffrent actuellement de la surtaxe sur l’acier et l’aluminium «On a réussi à les améliorer avec l’automatisation. Le nerf de la guerre, c’est l’automatisation et la main-d’œuvre afin de répondre aux critères des clients.»

L’entreprise est spécialisée dans la commercialisation d’outils de coupe industriels pour les entreprises manufacturières de l’industrie forestière et du bois d’œuvre. Elle doit aussi offrir des produits à valeur ajoutée pour se démarquer de la concurrence chinoise.

Fromagerie Bergeron

Les frères Bergeron poursuivent la modernisation de leur usine de Saint-Antoine-de-Tilly. Ils investiront 4,4 M$ pour l’acquisition et l’installation d’une nouvelle ligne de production, un système de lavage, des bassins, une écrémeuse et un progiciel de gestion intégrée

«Connaître [l’état] de la production à la fin de la journée pour être capable de corriger le tir si le rendement n’est pas à point. Avec le système actuel, il y a un délai de deux à trois semaines», a expliqué le président de l’entreprise, Roger Bergeron. Ces équipements permettront également de limiter les pertes de lait dans le processus de production de fromage.

Le prêt du fédéral se chiffre à 700 000 $. Il s’ajoute à une contribution de 3,9 M$ accordée en mars 2018. L’entreprise avait alors annoncé un investissement de 20 M$ pour améliorer sa productivité et son efficacité.

Miroir Laurier

Le gouvernement alloue deux prêts à l’entreprise de Laurier-Station. Le premier, de 240 000 $, permettra l’achat et l’installation d’équipements stratégiques comme une machine de façonnage et une laveuse pour le four de trempe. DEC accorde également une contribution de 290 000 $. L’argent sera utilisé à la modernisation de la ligne de fabrication des unités de verre scellées et à acquérir un système de traitement des eaux.

«C’est notre expertise technique et notre parc de machines qui nous permet de réaliser des produits de plus en plus spécialisés. Notre capacité à nous démarquer de la compétition, c’est d’anticiper les besoins de l’industrie et les tendances du marché», a soutenu la vice-présidente exécutive de l’entreprise, Mélanie Mercier.

Pour concrétiser ses deux projets, Miroir Laurier investira une somme d’un peu plus de 1,3 M$.

ValConcept

Spécialisé dans la fabrication de moustiquaires, ValConcept prévoit des investissements de 400 000 $ pour automatiser sa production.

«Les usines de portes et fenêtres ne font plus ce genre de production [moustiquaires]. Elles vont en sous-traitance. On ne réussit pas à répondre à la demande. On refuse des contrats parce que toute l’opération est manuelle, c’est complexe», a expliqué le président de Val-Concept, Daniel Roy.

L’aide fédérale de 250 000 $ permettra à la compagnie, qui a des usines à Saint-Apollinaire et à Val-Alain, de faire l’acquisition de deux robots qui feront passer la production quotidienne de 2 500 à 3 000 moustiquaires.

 

 

Les plus lus

Projet de 2 M$ à Saint-Apollinaire

ÉCONOMIE. L’entrée de Saint-Apollinaire a connu de nombreuses transformations au cours des dernières années. Ce n’est pas terminé. L’édifice du 426-428, route 273 sera agrandi. Le projet évalué à 2 M$ permettra l’installation d’un magasin de la chaîne Dollarama.

Le corps retrouvé à Lévis a été identifié

FAITS DIVERS. L’homme retrouvé sur les berges du fleuve Saint-Laurent, à Lévis, le 10 juillet dernier a formellement été identifié. Il s’agit de Léopold Beaudoin, 84 ans, de Deschaillons. Il avait été porté disparu par sa famille depuis deux ans.

Un succès malgré les embûches

FESTIVAL. Malgré la pluie et les changements de dernière minute à la programmation, les organisateurs du Festival country de Lotbinière sont contents de cette cinquième édition qui a eu lieu du 13 au 15 juin à Saint-Agapit.

Un circuit pour boire local

TOURISME. Vins, cidres, bières, hydromels, alcools de petits fruits, alcools d’érable… La MRC de Lotbinière compte de nombreux producteurs d’alcools et de spiritueux. Cette richesse et cette diversité devenaient un atout touristique incontournable pour la région. Conscients de ce potentiel, les producteurs ont choisi de s’unir pour créer la Route des alcools d’ici. Son lancement officiel a eu lieu...

Grave accident sur le pont Pierre-Laporte

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec du poste autoroutier Québec Nord ont reçu un appel vers 11h45 concernant une collision impliquant trois véhicules dont un véhicule lourd à la sortie du pont Pierre-Laporte en direction nord.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Gaz naturel : les inquiétudes remontent à la surface

ENVIRONNEMENT. Une rencontre d’information tenue par Ressources Utica, le 6 juillet, a relancé le débat sur l’exploitation du gaz de schiste. L’entreprise, qui compte implanter un réservoir de gaz naturel conventionnel sur une terre agricole de Joly, a dû répondre aux critiques qui lui ont été adressées par les représentants de plusieurs groupes opposés à de tels projets.

Il y aurait peu d’abandon d’animaux dans la région

SOCIÉTÉ. À l’approche du 1er juillet, certains refuges pour animaux de la province font une offensive de sensibilisation à propos des abandons. Dans la MRC de Lotbinière, le responsable du service Facepatte, Mathieu Bélanger, appelle aussi à la vigilance, mais indique que les abandons ne sont pas chose courante sur le territoire.

Les tout-petits se familiarisent avec l’école

COMMUNAUTÉ. Sept écoles de la Commission scolaire des Navigateurs ont accueilli les enfants qui fréquenteront les maternelles 4 et 5 ans ainsi que le programme passe-partout à la rentrée. Les Supers Fêtes se tenaient dans les écoles de l’Auberivière (Lévis), de la Caravelle, du Chêne, de l’Épervière, Sainte-Thérèse, La Mennais, Notre-Dame-d’Etchemin (Saint-Romuald) et de la Source. Plus de 300 fam...

Un succès pour Les Rendez-vous sur le parvis

CULTURE. Le beau temps et le public ont répondu présents pour la cinquième édition des Rendez-vous sur le parvis. Plus de 6 000 personnes se sont déplacées pour prendre part aux activités et spectacles proposés les 28, 29 et 30 juin.