(Crédit photo: Mélanie Labrecque)

CULTURE. Lorsqu’ils ont monté leur numéro pour Cégeps en spectacle, les frères Joakim et Pier-Olivier Julien ne croyaient pas qu’ils toucheraient autant le cœur du public. La chorégraphie que les Issoudunois ont créée en s’inspirant d’une épreuve que leur famille a traversée leur a permis d’atteindre la finale nationale du concours qui aura lieu le 27 avril, au Cégep de Sorel-Tracy.

«C’était le cancer de notre père. Quand nous l’avons appris, on l’a vécu à notre façon. Moi, j’ai été capable de faire sortir le méchant. Mon grand frère l’a plus gardé en dedans. De là est venue l’idée de faire un spectacle sur ça. On voulait donner de l’espoir aux gens. Notre père est passé à travers alors qu’il avait seulement 25% de chance de s’en sortir», a expliqué Pier-Olivier.

Lorsqu’ils ont présenté le numéro aux finales locales et régionales, leur père était là et il a apprécié l’hommage. «Il aime vraiment le numéro. Quand il est dans la salle, on est encore plus motivé», a lancé Joakim. D’ailleurs leur famille et des amis les accompagneront à Sorel-Tracy. «On va avoir notre petit fan-club», a-t-il ajouté.

S’il s’agit d’une première présence à la finale nationale pour Pier-Olivier, son frère était de l'édition de 2018. En compagnie de Guillaume Talbot, ils avaient présenté un numéro de danse plus rythmé et plus festif.

Avant de monter sur scène, les frères assisteront à des ateliers donnés par des professionnels. «L’année dernière, Guillaume et moi avions pu corriger plein de détails», a spécifié Joakim.

Message universel

Sans aucun mot, uniquement avec de la musique, des effets sonores et une chorégraphie, ils ont fait entrer le public dans leur univers et l’a atteint droit au cœur. Ce qui, ont-ils avoué, les a étonnés. Les témoignages de reconnaissance et de remerciement qu'ils ont reçu ont été nombreux.

«On pensait qu’on toucherait seulement ceux qui ont connu le même genre d’épreuve. On s’est rendu compte qu’on allait chercher tout le monde. Ils le rattachaient à ce qu’ils avaient vécu. C’est ce qui fait que ç’a été aussi fort», a constaté Pier-Olivier. «Nous, on avait notre message, mais les gens l’ont vu à leur manière. À la fin, on a mis une photo de notre famille pour faire un clin d’œil», a rajouté Joakim.

Défi technique

Au-delà de l’émotion, le numéro représentait un véritable défi. Joakim le danseur devait s’adapter à Pier-Olivier le gymnaste. «Ce n’était pas facile», a expliqué Joakim. «Il fallait entrecroiser nos disciplines pour avoir des transitions qui fonctionnent», a poursuivi Pier-Olivier.

Tout devait aller plus lentement pour permettre à Pier-Olivier d’exécuter, entre autres, ses figures au cheval d’arçon. Malgré tout, ils se sont imposé certaines limites. «Il y a la musique, le stress, le public dans la salle. C’est ce qui faisait qu’on ne pouvait pas trop augmenter le facteur de risque», a mentionné Joakim.

«En entraînement, ça m’arrive de tomber lorsque je fais des mouvements au cheval d’arçon, mais il est rembourré et recouvert de cuir. Il y a aussi des tapis au sol. Là, je n’avais rien, c’était une structure de métal», a illustré Pier-Olivier.

Le numéro des frères Julien est en lice pour le Prix coup de cœur Desjardins. Pour voter: https://www.facebook.com/LeRIASQ/app/36495350702/

 

Les plus lus

Projet de 2 M$ à Saint-Apollinaire

ÉCONOMIE. L’entrée de Saint-Apollinaire a connu de nombreuses transformations au cours des dernières années. Ce n’est pas terminé. L’édifice du 426-428, route 273 sera agrandi. Le projet évalué à 2 M$ permettra l’installation d’un magasin de la chaîne Dollarama.

Le corps retrouvé à Lévis a été identifié

FAITS DIVERS. L’homme retrouvé sur les berges du fleuve Saint-Laurent, à Lévis, le 10 juillet dernier a formellement été identifié. Il s’agit de Léopold Beaudoin, 84 ans, de Deschaillons. Il avait été porté disparu par sa famille depuis deux ans.

Un circuit pour boire local

TOURISME. Vins, cidres, bières, hydromels, alcools de petits fruits, alcools d’érable… La MRC de Lotbinière compte de nombreux producteurs d’alcools et de spiritueux. Cette richesse et cette diversité devenaient un atout touristique incontournable pour la région. Conscients de ce potentiel, les producteurs ont choisi de s’unir pour créer la Route des alcools d’ici. Son lancement officiel a eu lieu...

Grave accident sur le pont Pierre-Laporte

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec du poste autoroutier Québec Nord ont reçu un appel vers 11h45 concernant une collision impliquant trois véhicules dont un véhicule lourd à la sortie du pont Pierre-Laporte en direction nord.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Gaz naturel : les inquiétudes remontent à la surface

ENVIRONNEMENT. Une rencontre d’information tenue par Ressources Utica, le 6 juillet, a relancé le débat sur l’exploitation du gaz de schiste. L’entreprise, qui compte implanter un réservoir de gaz naturel conventionnel sur une terre agricole de Joly, a dû répondre aux critiques qui lui ont été adressées par les représentants de plusieurs groupes opposés à de tels projets.

Il y aurait peu d’abandon d’animaux dans la région

SOCIÉTÉ. À l’approche du 1er juillet, certains refuges pour animaux de la province font une offensive de sensibilisation à propos des abandons. Dans la MRC de Lotbinière, le responsable du service Facepatte, Mathieu Bélanger, appelle aussi à la vigilance, mais indique que les abandons ne sont pas chose courante sur le territoire.

Un succès pour Les Rendez-vous sur le parvis

CULTURE. Le beau temps et le public ont répondu présents pour la cinquième édition des Rendez-vous sur le parvis. Plus de 6 000 personnes se sont déplacées pour prendre part aux activités et spectacles proposés les 28, 29 et 30 juin.

Unis pour les enfants

COMMUNAUTÉ. Les séjours en camps de vacances peuvent rapidement devenir coûteux. Pour les familles à faible revenu, les offrir à leurs enfants peut alors devenir un véritable casse-tête financier. Cet été, quinze enfants provenant de milieux moins favorisés ou qui ont des problématiques particulières des MRC de Lotbinière et des Appalaches seront soutenus financièrement et auront la chance de part...

Des prix pour les clubs FADOQ de Joly et de Saint-Apollinaire

COMMUNAUTÉ. À l’occasion de son assemblée générale annuelle, le 3 juin, la FADOQ – Régions Québec et Chaudière-Appalaches a remis différents prix aux clubs régionaux. Ceux de Joly et de Saint-Apollinaire étaient de ceux qui se sont démarqués.