(Crédit photo: Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. L’Oasis de Lotbinière a distribué pas moins de 205 nichoirs dans 17 municipalités de la MRC de Lotbinière. C’est ce qui ressort du bilan de l’an un du Projet nichoirs, lancé en 2018 par l’organisme.

La participation des municipalités a dépassé les attentes de la directrice générale de l’organisme communautaire qui accueille des personnes qui vivent ou ont vécu avec une problématique de santé mentale, Édith Lambert. «Ç'a été une super belle réponse de leur part. On était très content de la façon dont ça s’est déroulé. […] Notre problème, c’est qu’on a de la misère à avoir une grosse production. C’est étonnant le nombre d’appels et les commentaires qu'on a reçus par rapport à ce projet. On a refusé plusieurs demandes. On s’était concentré à fournir les municipalités.»

Les participants fabriquent à la main ces "cabanes à oiseaux". Pendant une bonne journée de travail, ils peuvent en réaliser une douzaine. Leur construction est adaptée aux besoins de deux espèces d’oiseaux en déclin, soit les hirondelles bicolores et les merlebleus de l’est. «Nous travaillons en collaboration avec le Regroupement QuébecOiseau. Le biologiste, qui a soutenu et validé notre démarche, a été impressionné de constater la quantité de nichoirs qui ont été mis en place», a-t-elle ajouté.

À elle seule, Saint-Apollinaire s’en est procuré 60, qui ont été installés un peu partout sur son territoire. «Il y en a partout. Quand je fais une marche et que je les vois, je me dis que c’est moi qui les ai peinturés. Je suis fière de mon équipe», s’est réjouie l’une des participantes au projet, Julie Asselin.

Rebâtir la confiance

Le Projet nichoirs s’inscrit dans le programme d’intégration sociale de l’Oasis. Il vise le développement des compétences des participants et la mise en valeur de leurs talents. Ils ont pu aussi s’impliquer dans un projet à caractère environnemental et contribuer au maintien de populations d’oiseaux dans la région. «C’est intéressant de voir qu’on fait ça pour la nature, pour l'avenir», a constaté René Roy-Rousseau.

«C’est le fun de voir ces gens grandir, s’épanouir et se réaliser», a remarqué Édith Lambert. René Roy-Rousseau va réintégrer le marché du travail dans quelques semaines. «Je retrouve une routine. Quand je vais retourner travailler, je me sentirai plus confiant. C’est une belle transition pour mon futur emploi.»

«Je veux retourner en emploi. Cela m'a permis de connaître mes capacités, mes forces, mes faiblesses et de travailler sur mon caractère. J’ai aussi repris confiance en moi. Je me trouve bonne dans ce que je fais», a ajouté Julie Asselin.

En s’impliquant dans les activités de l'Oasis, Émile Patry affirme avoir retrouvé un équilibre dans sa vie. «Ça nous montre à bien travailler, à bien faire, à parler aux gens. C’est social et familial. Ça fait une place d’amitié, une maison de bonheur. Quand je suis arrivé ici je n’étais pas parlable. À force de jaser avec le monde, j’ai changé.»

An deux

L’Oasis poursuit l’initiative cette année avec la collaboration de la MRC qui finance la moitié du coût des nichoirs. Cette année, la population pourra s’en procurer directement à l’Oasis de Lotbinière. Édith Lambert prévoit que les participants au projet pourraient en construire entre 200 et 300. Déjà, il y en a une soixantaine de prêts.

 

 

Les plus lus

Projet de 2 M$ à Saint-Apollinaire

ÉCONOMIE. L’entrée de Saint-Apollinaire a connu de nombreuses transformations au cours des dernières années. Ce n’est pas terminé. L’édifice du 426-428, route 273 sera agrandi. Le projet évalué à 2 M$ permettra l’installation d’un magasin de la chaîne Dollarama.

Le corps retrouvé à Lévis a été identifié

FAITS DIVERS. L’homme retrouvé sur les berges du fleuve Saint-Laurent, à Lévis, le 10 juillet dernier a formellement été identifié. Il s’agit de Léopold Beaudoin, 84 ans, de Deschaillons. Il avait été porté disparu par sa famille depuis deux ans.

Un circuit pour boire local

TOURISME. Vins, cidres, bières, hydromels, alcools de petits fruits, alcools d’érable… La MRC de Lotbinière compte de nombreux producteurs d’alcools et de spiritueux. Cette richesse et cette diversité devenaient un atout touristique incontournable pour la région. Conscients de ce potentiel, les producteurs ont choisi de s’unir pour créer la Route des alcools d’ici. Son lancement officiel a eu lieu...

Grave accident sur le pont Pierre-Laporte

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec du poste autoroutier Québec Nord ont reçu un appel vers 11h45 concernant une collision impliquant trois véhicules dont un véhicule lourd à la sortie du pont Pierre-Laporte en direction nord.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Gaz naturel : les inquiétudes remontent à la surface

ENVIRONNEMENT. Une rencontre d’information tenue par Ressources Utica, le 6 juillet, a relancé le débat sur l’exploitation du gaz de schiste. L’entreprise, qui compte implanter un réservoir de gaz naturel conventionnel sur une terre agricole de Joly, a dû répondre aux critiques qui lui ont été adressées par les représentants de plusieurs groupes opposés à de tels projets.

Il y aurait peu d’abandon d’animaux dans la région

SOCIÉTÉ. À l’approche du 1er juillet, certains refuges pour animaux de la province font une offensive de sensibilisation à propos des abandons. Dans la MRC de Lotbinière, le responsable du service Facepatte, Mathieu Bélanger, appelle aussi à la vigilance, mais indique que les abandons ne sont pas chose courante sur le territoire.

Un succès pour Les Rendez-vous sur le parvis

CULTURE. Le beau temps et le public ont répondu présents pour la cinquième édition des Rendez-vous sur le parvis. Plus de 6 000 personnes se sont déplacées pour prendre part aux activités et spectacles proposés les 28, 29 et 30 juin.

Unis pour les enfants

COMMUNAUTÉ. Les séjours en camps de vacances peuvent rapidement devenir coûteux. Pour les familles à faible revenu, les offrir à leurs enfants peut alors devenir un véritable casse-tête financier. Cet été, quinze enfants provenant de milieux moins favorisés ou qui ont des problématiques particulières des MRC de Lotbinière et des Appalaches seront soutenus financièrement et auront la chance de part...

Des prix pour les clubs FADOQ de Joly et de Saint-Apollinaire

COMMUNAUTÉ. À l’occasion de son assemblée générale annuelle, le 3 juin, la FADOQ – Régions Québec et Chaudière-Appalaches a remis différents prix aux clubs régionaux. Ceux de Joly et de Saint-Apollinaire étaient de ceux qui se sont démarqués.