Crédit photo : Balto photographie - Courtoisie

SOCIÉTÉ. Jason-Elvis Métivier s’envolera prochainement pour les Pays-Bas afin de représenter le Canada lors du World Agility Championship qui aura lieu du 10 au 14 avril prochain dans la ville de Hellendoorm.

Par Francis Martel

Professeur depuis 2009 au Centre canin Toutou Concept de Saint-Agapit, Jason-Elvis en sera à une première expérience au sein de l’équipe nationale, soit l’Association d’agilité du Canada (AAC). Lui et son border collie, Nightmare, s’entraînent deux à trois fois par semaine en prévision de cette importante compétition où une quinzaine de pays seront représentés.

«Nous n’avons aucune idée d’à quoi va ressembler le parcours. On arrive la journée même et on a un certain temps pour marcher et étudier le parcours. Ensuite, je détermine la meilleure façon pour moi et mon équipe de faire le parcours. Donc, le chien ne sait pas du tout ce qu’il va faire. C’est vraiment le manieur qui doit le diriger», explique-t-il en précisant que l’ordre du parcours est laissé à la discrétion des concurrents.

Pour gagner sa place dans l’AAC, l’équipe de Dosquet a dû remporter auparavant le concours provincial avant de terminer première de sa catégorie lors du championnat national qui s’est déroulé en Ontario un peu plus tôt cette année.

Une connexion entre l’animal et l’humain

Un des secrets de la compétition canine réside dans la puissance de la connexion qui existe entre le chien et son maître.

«Par exemple, si quelqu’un d’autre court avec mon chien sans ne l’avoir jamais pratiqué, c’est possible que ça ne fonctionne pas. Il y a quelque chose qu’on fait lorsqu’on entraîne nos chiens qui sont propres à chacun. Lorsque la connexion est là, on le voit souvent lors des performances», souligne-t-il.

À partir de 18 mois, les chiens sont normalement prêts à commencer à faire des compétitions. Mais avant d’en arriver là, le maître doit choisir son futur équipier en fonction de certains critères précis.

«On regarde sa réaction avec l’humain. On veut un chien qui connecte. On observe s’il veut jouer. Lorsque tu cours, est-ce qu’il veut le faire avec toi? Est-ce que le chien est allumé?», énumère-t-il.

Par ailleurs, il mentionne également que les border collie sont très populaires dans les compétitions d’agilité canine. Il semble que leur grande rapidité soit une précieuse qualité.

Une passion de mère en fils

La passion de Jason-Elvis pour la compétition canine vient de sa mère.

«Ma mère a commencé l’agilité et moi je la suivais. Après, j’ai développé une passion pour ce loisir-sport et pour la compétition. Moi, ce que j’aime, c’est vraiment le maniement en agilité et les différentes façons de faire le parcours», confie-t-il. 

En ce sens, il garde sa passion bien vivante en donnant des pratiques dirigées au Centre canin tout en poursuivant son entraînement avec Nightmare.

Les plus lus

Mobilisation pour les sinistrés de la Beauce

COMMUNAUTÉ. Les gestes de générosité face à l’ampleur des dégâts causés par les inondations en Beauce se multiplient. Certaines municipalités voisines ont aussi décidé de contribuer pour venir en aide aux sinistrés.

Aide de 1,6 M$ pour la caserne de Joly

INFRASTRUCTURE. La construction de la nouvelle caserne d’incendie de Joly débutera le 6 mai. C’est ce qu’a confirmé le maire, Bernard Fortier, le 26 avril à l’occasion d’une conférence de presse annonçant une aide gouvernementale de 1,6 M$ à la localité.

Générosité bien sentie

FAITS DIVERS. Malgré les mauvaises conditions climatiques qui se sont abattues sur la région les 26 et 27 avril derniers, les citoyens de Saint-Narcisse-de-Beaurivage et de Saint-Patrice-de-Beaurivage ont été nombreux à répondre à l’appel à la solidarité lancé par les pompiers de leurs municipalités. Ils collectaient des biens et denrées pour les sinistrés de la Beauce.

Aide financière pour deux projets de plein air

SOCIÉTÉ. Le gouvernement a confirmé, le 13 mai, une aide financière de près de 130 000 $ à la MRC de Lotbinière et à la municipalité de Saint-Flavien pour l’amélioration de sites de pratique d’activités de plein air.

La ministre Blais inaugure l’agrandissement du Manoir le Beau Rivage

SOCIÉTÉ. L'agrandissement du Manoir le Beau Rivage a été achevé en décembre dernier. Ce nouveau pavillon, érigé au coût de 2 M$, a été inauguré officiellement le 17 mai en compagnie de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Travaux routiers à Saint-Gilles et Saint-Apollinaire

TRANSPORTS. La saison des travaux routiers est officiellement débutée. Le ministère des Transports a confirmé les deux premiers chantiers de l'année à Saint-Gilles et Saint-Apollinaire entre le 5 et le 10 mai.

Saint-Apollinaire veut restreindre l’accès à la malbouffe

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Apollinaire a modifié son règlement de zonage afin d’interdire l’implantation d’établissements de restauration rapide à proximité de la nouvelle École des Sentiers, présentement en construction.

Saint-Antoine-de-Tilly prend des couleurs bretonnes

FESTIVAL. Saint-Antoine-de-Tilly prendra des couleurs bretonnes, le 19 mai, à l’occasion du 7e Fest Deiz.

Le Festival Country primé aux Grands prix du tourisme

SOCIÉTÉ. Le Festival Country de Lotbinière est au nombre des 15 lauréats de la 34e édition des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches. Le gala qui s’est déroulé devant plus de 240 personnes a eu lieu le 2 mai au Centre des congrès de Thetford Mines.

De jeunes Gillois s’initient à l’artisanat

COMMUNAUTÉ. Les Fermières de Saint-Gilles ont initié quelques jeunes de la municipalité aux multiples techniques de l’artisanat. Depuis le début de l’année, environ 25 élèves de 8 à 12 ans ont eu l’occasion de prendre part à quatre activités différentes données au nouveau local des Fermières.