Crédit photo: Aude Malaret et Courtoisie

SANTÉ. En Chaudière-Appalaches, les patients atteints de cancer pourront désormais être pris en charge à Lévis sans avoir à se rendre à Québec, grâce au nouveau Centre régional intégré de cancérologie (CRIC) situé à l’Hôtel-Dieu.

Par Aude Malaret – Collaboration spéciale

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, ainsi que la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Marie-Eve Proulx, ont inauguré le 25 février les locaux tout juste terminés.  Construit à partir de 2016, le projet lancé par le gouvernement précédent représente un investissement de 157 M$.

Le CRIC regroupe les principaux services spécialisés en cancérologie, notamment des salles de consultations médicales et professionnelles ainsi que des services d'hémato-oncologie, de radio-oncologie et de pharmacie en oncologie, une clinique externe en soins palliatifs ainsi que des activités de prévention, de dépistage, de recherche et d’enseignement.

«Ce service ne va pas remplacer ceux qui existent déjà à Saint-Georges, Thetford Mines et à Montmagny. Les services qui sont dans les différents secteurs de Chaudière-Appalaches vont demeurer. C’est un ajout de services spécialisés pour que la population reçoive ces services plus près et n’ait pas à aller de l’autre côté du pont», a fait valoir la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann.

Doté d’une salle de tomographie par émission de positrons (TEP-TDM), le service en charge des diagnostics de cancer fonctionne déjà depuis janvier 2018. En mars puis en avril, ce sera au tour des services de chimiothérapie et de radio-oncologie de recevoir des patients. Le CRIC possède des équipements à la fine pointe de la technologie, tels que les accélérateurs linéaires utilisés en radiothérapie, au nombre de quatre pour l’instant, qui seront mis en service pour la première fois en Chaudière-Appalaches.

Du diagnostic à la guérison

Les installations ont été conçues afin de réunir dans un même lieu tous les professionnels impliqués dès le diagnostic. Le patient n’aura pas à se déplacer à différents endroits pour une consultation, le suivi et recevoir ses traitements. Des espaces de travail commun sont aussi prévus pour les professionnels de la santé qui pourront ainsi travailler en équipe sur place.

À partir de 2020, les patients en traitement de radiothérapie pourront être hébergés dans l’hôtellerie à prix modique qui sera située en face de l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Les patients en cancérologie jusqu'à maintenant pris en charge par le CHU de Québec seront graduellement transférés au CRIC, sur un horizon d'un an. Seuls des cas très spécialisés seront pris en charge sur la Rive-Nord. Depuis 2016, environ 3 400 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chaque année en Chaudière-Appalaches.

L’arrivée du CRIC a nécessité l’embauche de 160 professionnels. Plus de trois quarts des postes sont comblés malgré le défi qu’a représenté le recrutement dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, a assuré Daniel Paré, le PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches. Leur entrée en fonction est programmée selon le déploiement des différents services.

«Avec l'ouverture de ce 13e centre de radio-oncologie, le Québec se donne les moyens de mieux lutter contre le cancer, la maladie qui fait le plus de victimes au sein de notre collectivité, soit près de 20 000 décès chaque année. La création de centres spécialisés tels que le CRIC nous permet de mieux couvrir le territoire québécois et d'intervenir encore plus précocement auprès des patients, à proximité de leur milieu de vie, augmentant de manière substantielle les chances de rémission et de guérison», a déclaré la ministre de la Santé.

 

 

Les plus lus

Investissement majeur à Sainte-Agathe

SOCIÉTÉ. Le cœur de Sainte-Agathe subira une cure de rajeunissement. Avenir Sainte-Agathe et la municipalité ont confirmé un investissement de 1 M$ pour la construction d’un nouvel édifice qui abritera la clinique médicale et la pharmacie. Les travaux pour l'érection du bâtiment qui sera situé à l’intersection de la rue Saint-Georges et de la rue Gosford débuteront ce printemps et devraient être t...

Des toits s’effondrent à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Plusieurs toitures de Saint-Gilles ont cédé sous le poids de la neige. Les pompiers ont été appelés à intervenir à différents endroits de la municipalité, le 25 février, en lien avec ces incidents.

La MRC de Lotbinière représentée aux Jeux du Québec

SPORT. La MRC de Lotbinière aura sept représentants officiels à la 54e finale des Jeux du Québec, qui se déroulera du 1er au 9 mars, à Québec.

Saisie importante de méthamphétamines sur le territoire

FAITS DIVERS. Les policiers de la MRC de Lotbinière ont arrêté deux individus, le 1er mars dernier. Un homme dans la cinquantaine de Laurier-Station et une femme dans la vingtaine de Sainte-Croix auraient tous deux été accusés de trafic de méthamphétamines et répondus à des infractions en lien avec la Loi sur le tabac.

Cruauté animale entre Saint-Flavien et Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Une citoyenne de Saint-Agapit aurait découvert deux chats morts gelés dans des sacs sur le rang des Pointes qui relie Saint-Flavien et Saint-Agapit.

Les Éclairs de Lotbinière s’imposent à Saint-Hubert

RINGUETTE. Les Éclairs de Lotbinière, novice C, ont remporté les honneurs du 36e Tournoi ringuette de Saint-Hubert qui se déroulait du 12 au 17 février. Les joueuses ont eu un parcours parfait et ont vaincu en finale, dans une rencontre serrée, les Firebirds de Thetford Mines par la marque de 5-3.

Un premier festival de théâtre à Sainte-Croix

CULTURE. Sainte-Croix sera l’hôte du premier Festithéâtre amateur de Lotbinière. L’événement, où le rire et la bonne humeur seront au rendez-vous, aura lieu du 9 au 11 août.

Saint-Antoine-de-Tilly congédie sa directrice générale

POLITIQUE. La municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly a remercié sa directrice générale, Claudia Daigle, le 19 février dernier.

Jacques Gourde chez Infoman

POLITIQUE. Le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a fait un passage remarqué à l’émission Infoman diffusée à Radio-Canada, le 28 février.

L’ensemble des traitements contre le cancer disponible à Lévis

SANTÉ. En Chaudière-Appalaches, les patients atteints de cancer pourront désormais être pris en charge à Lévis sans avoir à se rendre à Québec, grâce au nouveau Centre régional intégré de cancérologie (CRIC) situé à l’Hôtel-Dieu.