Crédit photo: Aude Malaret et Courtoisie

SANTÉ. En Chaudière-Appalaches, les patients atteints de cancer pourront désormais être pris en charge à Lévis sans avoir à se rendre à Québec, grâce au nouveau Centre régional intégré de cancérologie (CRIC) situé à l’Hôtel-Dieu.

Par Aude Malaret – Collaboration spéciale

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, ainsi que la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Marie-Eve Proulx, ont inauguré le 25 février les locaux tout juste terminés.  Construit à partir de 2016, le projet lancé par le gouvernement précédent représente un investissement de 157 M$.

Le CRIC regroupe les principaux services spécialisés en cancérologie, notamment des salles de consultations médicales et professionnelles ainsi que des services d'hémato-oncologie, de radio-oncologie et de pharmacie en oncologie, une clinique externe en soins palliatifs ainsi que des activités de prévention, de dépistage, de recherche et d’enseignement.

«Ce service ne va pas remplacer ceux qui existent déjà à Saint-Georges, Thetford Mines et à Montmagny. Les services qui sont dans les différents secteurs de Chaudière-Appalaches vont demeurer. C’est un ajout de services spécialisés pour que la population reçoive ces services plus près et n’ait pas à aller de l’autre côté du pont», a fait valoir la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann.

Doté d’une salle de tomographie par émission de positrons (TEP-TDM), le service en charge des diagnostics de cancer fonctionne déjà depuis janvier 2018. En mars puis en avril, ce sera au tour des services de chimiothérapie et de radio-oncologie de recevoir des patients. Le CRIC possède des équipements à la fine pointe de la technologie, tels que les accélérateurs linéaires utilisés en radiothérapie, au nombre de quatre pour l’instant, qui seront mis en service pour la première fois en Chaudière-Appalaches.

Du diagnostic à la guérison

Les installations ont été conçues afin de réunir dans un même lieu tous les professionnels impliqués dès le diagnostic. Le patient n’aura pas à se déplacer à différents endroits pour une consultation, le suivi et recevoir ses traitements. Des espaces de travail commun sont aussi prévus pour les professionnels de la santé qui pourront ainsi travailler en équipe sur place.

À partir de 2020, les patients en traitement de radiothérapie pourront être hébergés dans l’hôtellerie à prix modique qui sera située en face de l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Les patients en cancérologie jusqu'à maintenant pris en charge par le CHU de Québec seront graduellement transférés au CRIC, sur un horizon d'un an. Seuls des cas très spécialisés seront pris en charge sur la Rive-Nord. Depuis 2016, environ 3 400 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chaque année en Chaudière-Appalaches.

L’arrivée du CRIC a nécessité l’embauche de 160 professionnels. Plus de trois quarts des postes sont comblés malgré le défi qu’a représenté le recrutement dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, a assuré Daniel Paré, le PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches. Leur entrée en fonction est programmée selon le déploiement des différents services.

«Avec l'ouverture de ce 13e centre de radio-oncologie, le Québec se donne les moyens de mieux lutter contre le cancer, la maladie qui fait le plus de victimes au sein de notre collectivité, soit près de 20 000 décès chaque année. La création de centres spécialisés tels que le CRIC nous permet de mieux couvrir le territoire québécois et d'intervenir encore plus précocement auprès des patients, à proximité de leur milieu de vie, augmentant de manière substantielle les chances de rémission et de guérison», a déclaré la ministre de la Santé.

 

 

Les plus lus

Mobilisation pour les sinistrés de la Beauce

COMMUNAUTÉ. Les gestes de générosité face à l’ampleur des dégâts causés par les inondations en Beauce se multiplient. Certaines municipalités voisines ont aussi décidé de contribuer pour venir en aide aux sinistrés.

Aide de 1,6 M$ pour la caserne de Joly

INFRASTRUCTURE. La construction de la nouvelle caserne d’incendie de Joly débutera le 6 mai. C’est ce qu’a confirmé le maire, Bernard Fortier, le 26 avril à l’occasion d’une conférence de presse annonçant une aide gouvernementale de 1,6 M$ à la localité.

Générosité bien sentie

FAITS DIVERS. Malgré les mauvaises conditions climatiques qui se sont abattues sur la région les 26 et 27 avril derniers, les citoyens de Saint-Narcisse-de-Beaurivage et de Saint-Patrice-de-Beaurivage ont été nombreux à répondre à l’appel à la solidarité lancé par les pompiers de leurs municipalités. Ils collectaient des biens et denrées pour les sinistrés de la Beauce.

Aide financière pour deux projets de plein air

SOCIÉTÉ. Le gouvernement a confirmé, le 13 mai, une aide financière de près de 130 000 $ à la MRC de Lotbinière et à la municipalité de Saint-Flavien pour l’amélioration de sites de pratique d’activités de plein air.

La ministre Blais inaugure l’agrandissement du Manoir le Beau Rivage

SOCIÉTÉ. L'agrandissement du Manoir le Beau Rivage a été achevé en décembre dernier. Ce nouveau pavillon, érigé au coût de 2 M$, a été inauguré officiellement le 17 mai en compagnie de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Travaux routiers à Saint-Gilles et Saint-Apollinaire

TRANSPORTS. La saison des travaux routiers est officiellement débutée. Le ministère des Transports a confirmé les deux premiers chantiers de l'année à Saint-Gilles et Saint-Apollinaire entre le 5 et le 10 mai.

Saint-Apollinaire veut restreindre l’accès à la malbouffe

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Apollinaire a modifié son règlement de zonage afin d’interdire l’implantation d’établissements de restauration rapide à proximité de la nouvelle École des Sentiers, présentement en construction.

Saint-Antoine-de-Tilly prend des couleurs bretonnes

FESTIVAL. Saint-Antoine-de-Tilly prendra des couleurs bretonnes, le 19 mai, à l’occasion du 7e Fest Deiz.

Le Festival Country primé aux Grands prix du tourisme

SOCIÉTÉ. Le Festival Country de Lotbinière est au nombre des 15 lauréats de la 34e édition des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches. Le gala qui s’est déroulé devant plus de 240 personnes a eu lieu le 2 mai au Centre des congrès de Thetford Mines.

De jeunes Gillois s’initient à l’artisanat

COMMUNAUTÉ. Les Fermières de Saint-Gilles ont initié quelques jeunes de la municipalité aux multiples techniques de l’artisanat. Depuis le début de l’année, environ 25 élèves de 8 à 12 ans ont eu l’occasion de prendre part à quatre activités différentes données au nouveau local des Fermières.