Jeanne Gagnon a célébré ses 107 ans. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. La Villa Laurence de Laurier-Station a récemment souligné l’anniversaire de sa doyenne. Jeanne Gagnon a soufflé 107 bougies, le 8 février dernier.

«Je n’ai pas été plus heureuse ou plus malheureuse qu’une autre. Je vis une année après l’autre. Je prends ce qui passe, je me berce, je regarde la télé et je lis. Je suis heureuse de pouvoir dire ce que je veux et ce que je ne veux pas.»

Femme de caractère, Jeanne Gagnon a toujours été très autonome. À 100 ans, elle habitait encore seule dans son appartement de Sainte-Croix. «J’étais bien!», a-t-elle simplement lancé, se rappelant au passage la belle amitié qu’elle entretenait avec le propriétaire de l’immeuble. Toutefois, il y a trois ou quatre ans, quelques blessures ont changé la donne.

Elle demeure aujourd’hui dans un petit logement de la Villa Laurence de Laurier-Station. Malgré tout, elle tient mordicus à son indépendance. «Je fais mes affaires seule autant que possible. Je suis contente d’en faire beaucoup par moi-même!»

De 16 à 33 ans, elle a enseigné dans une école de rang avant d’épouser le père de ses enfants, un producteur laitier prospère de Sainte-Croix. De cette union sont nés quatre enfants qui sont, aujourd’hui encore, sa plus grande fierté.

«Je voulais des enfants. Je les ai eus avec plaisirs. Je les aime. Je suis contente de les avoir. Elles me rendent ce que je leur donne d’amour. Elles sont très fines pour moi et me gâtent beaucoup», raconte-t-elle. Ses filles, Hélène, Anne et Judith sont maintenant des professionnelles accomplies qui lui ont donné trois petits-enfants et trois arrières-petits-enfants.

Lorsqu’elle parle du fils qu’elle a perdu quelques jours après sa naissance, l’émotion se lit sur son visage. Elle se remémore son passage avec beaucoup de tendresse. «Il était beau comme un ange», se souvient-elle.

Au décès de son mari, en 1959, elle est retournée à l’enseignement jusqu’à sa retraite, à 62 ans. Ensuite, elle a parcouru la planète et visité plus d’une quarantaine de pays comme la France la Grèce et l’Italie, qu’elle a visité du nord au sud.

Cette envie de voir le monde, elle l’entretenait depuis longtemps. «Je me souviens de ma mère qui lisait L’Action catholique et s’étonnait devant un voyage que le premier ministre ferait en Europe. J’ai dit à mes parents que moi aussi, quand je serais grande, j’irais en Europe.»

Jeanne Gagnon est née à Fortierville en 1912. Elle est la douzième d’une famille de 16 enfants. Sa longévité, elle la tient de sa mère qui est morte à 92 ans et n’est pas la seule centenaire de sa famille. Deux de ses sœurs ont vécu 100 et 107 ans. Une autre a aujourd’hui 98 ans.

 

Les plus lus

Investissement majeur à Sainte-Agathe

SOCIÉTÉ. Le cœur de Sainte-Agathe subira une cure de rajeunissement. Avenir Sainte-Agathe et la municipalité ont confirmé un investissement de 1 M$ pour la construction d’un nouvel édifice qui abritera la clinique médicale et la pharmacie. Les travaux pour l'érection du bâtiment qui sera situé à l’intersection de la rue Saint-Georges et de la rue Gosford débuteront ce printemps et devraient être t...

Des toits s’effondrent à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Plusieurs toitures de Saint-Gilles ont cédé sous le poids de la neige. Les pompiers ont été appelés à intervenir à différents endroits de la municipalité, le 25 février, en lien avec ces incidents.

La MRC de Lotbinière représentée aux Jeux du Québec

SPORT. La MRC de Lotbinière aura sept représentants officiels à la 54e finale des Jeux du Québec, qui se déroulera du 1er au 9 mars, à Québec.

Saisie importante de méthamphétamines sur le territoire

FAITS DIVERS. Les policiers de la MRC de Lotbinière ont arrêté deux individus, le 1er mars dernier. Un homme dans la cinquantaine de Laurier-Station et une femme dans la vingtaine de Sainte-Croix auraient tous deux été accusés de trafic de méthamphétamines et répondus à des infractions en lien avec la Loi sur le tabac.

Cruauté animale entre Saint-Flavien et Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Une citoyenne de Saint-Agapit aurait découvert deux chats morts gelés dans des sacs sur le rang des Pointes qui relie Saint-Flavien et Saint-Agapit.

Les Éclairs de Lotbinière s’imposent à Saint-Hubert

RINGUETTE. Les Éclairs de Lotbinière, novice C, ont remporté les honneurs du 36e Tournoi ringuette de Saint-Hubert qui se déroulait du 12 au 17 février. Les joueuses ont eu un parcours parfait et ont vaincu en finale, dans une rencontre serrée, les Firebirds de Thetford Mines par la marque de 5-3.

Un premier festival de théâtre à Sainte-Croix

CULTURE. Sainte-Croix sera l’hôte du premier Festithéâtre amateur de Lotbinière. L’événement, où le rire et la bonne humeur seront au rendez-vous, aura lieu du 9 au 11 août.

Saint-Antoine-de-Tilly congédie sa directrice générale

POLITIQUE. La municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly a remercié sa directrice générale, Claudia Daigle, le 19 février dernier.

Jacques Gourde chez Infoman

POLITIQUE. Le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a fait un passage remarqué à l’émission Infoman diffusée à Radio-Canada, le 28 février.

L’ensemble des traitements contre le cancer disponible à Lévis

SANTÉ. En Chaudière-Appalaches, les patients atteints de cancer pourront désormais être pris en charge à Lévis sans avoir à se rendre à Québec, grâce au nouveau Centre régional intégré de cancérologie (CRIC) situé à l’Hôtel-Dieu.