Les pompiers ont été appelés à intervenir sur le site du carambolage de l’autoroute 20. (Crédit photo : Archives)

TRANSPORT. Le 2 février dernier, près de 200 véhicules qui circulaient sur l’autoroute 20 ont été impliqués dans un carambolage monstre, à la hauteur de Val-Alain. Plusieurs services d’urgence ont été envoyés sur les lieux, à la demande des policiers pour leur prêter assistance. Deux semaines plus tard, le maire de Val-Alain se demande qui va payer la facture.

En vertu d’une entente de collaboration, les premiers répondants des municipalités avoisinantes ont été dépêchés sur les lieux pour aider leurs collègues de Val-Alain. Toutefois, ce déploiement a un prix et puisque l'événement est arrivé à Val-Alain, c’est la municipalité qui sera facturée.

Face à l’ampleur de l’incident, le maire, Daniel Turcotte, ne croit pas que Val-Alain devrait assumer les coûts.

«Je n’ai personne vers qui me tourner pour payer la facture, c’est ça qu’on trouve ridicule. Je m’attends à quelque chose de l'ordre de 3 000 $ à 4 000 $. Ce n’est pas un montant astronomique. C’est quand même symbolique. Ce n’est pas à mes citoyens à payer ça. J’ai appelé la Société d’assurance automobile. Elle rembourse seulement si les mâchoires de vie sortent, mais là, elles n’ont pas été utilisées. Ce sont les pompiers qui sont intervenus.»

Dans le cas d’un incident isolé, la réclamation est beaucoup plus facile. Les pompiers notent le numéro de plaque et la municipalité se tourne vers l’assureur du véhicule pour être dédommagée. «Là, il y avait tellement de véhicules impliqués. Est-ce que nous allons travailler deux semaines pour faire payer 200 propriétaires? En plus, il y en a eu 200, mais combien ont eu besoin des pompiers?», se questionne M. Turcotte.

Afin d’avoir une piste dans ses recherches, l’élu a contacté l’assureur de la municipalité et lui a demandé conseil, même lui n’avait pas de réponse à lui donner.

Aux frais qui seront facturés par Laurier-Station et Joly, s’ajoutent également ceux engendrés par l’entretien des routes de la municipalité. Puisque la circulation a été détournée par les rangs 2 et 5, les équipes d’entretien ont été appelées à intervenir pour déposer du sel et du gravier sur ces routes. «C’était pour être certain qu’il n’y ait pas d’autres accidents. On entretient nos chemins. Dans les circonstances, on l’a amélioré.»

Ce questionnement est important, estime Daniel Turcotte. Dans le cas de l’incident du 2 février, la municipalité aurait la capacité de payer. Cependant, pour un déraillement de train ou un autre événement majeur, la facture pourrait rapidement atteindre une somme largement supérieure à cette capacité.

 

 

 

Les plus lus

Mobilisation pour les sinistrés de la Beauce

COMMUNAUTÉ. Les gestes de générosité face à l’ampleur des dégâts causés par les inondations en Beauce se multiplient. Certaines municipalités voisines ont aussi décidé de contribuer pour venir en aide aux sinistrés.

Aide de 1,6 M$ pour la caserne de Joly

INFRASTRUCTURE. La construction de la nouvelle caserne d’incendie de Joly débutera le 6 mai. C’est ce qu’a confirmé le maire, Bernard Fortier, le 26 avril à l’occasion d’une conférence de presse annonçant une aide gouvernementale de 1,6 M$ à la localité.

Générosité bien sentie

FAITS DIVERS. Malgré les mauvaises conditions climatiques qui se sont abattues sur la région les 26 et 27 avril derniers, les citoyens de Saint-Narcisse-de-Beaurivage et de Saint-Patrice-de-Beaurivage ont été nombreux à répondre à l’appel à la solidarité lancé par les pompiers de leurs municipalités. Ils collectaient des biens et denrées pour les sinistrés de la Beauce.

Aide financière pour deux projets de plein air

SOCIÉTÉ. Le gouvernement a confirmé, le 13 mai, une aide financière de près de 130 000 $ à la MRC de Lotbinière et à la municipalité de Saint-Flavien pour l’amélioration de sites de pratique d’activités de plein air.

La ministre Blais inaugure l’agrandissement du Manoir le Beau Rivage

SOCIÉTÉ. L'agrandissement du Manoir le Beau Rivage a été achevé en décembre dernier. Ce nouveau pavillon, érigé au coût de 2 M$, a été inauguré officiellement le 17 mai en compagnie de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Travaux routiers à Saint-Gilles et Saint-Apollinaire

TRANSPORTS. La saison des travaux routiers est officiellement débutée. Le ministère des Transports a confirmé les deux premiers chantiers de l'année à Saint-Gilles et Saint-Apollinaire entre le 5 et le 10 mai.

Saint-Apollinaire veut restreindre l’accès à la malbouffe

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Apollinaire a modifié son règlement de zonage afin d’interdire l’implantation d’établissements de restauration rapide à proximité de la nouvelle École des Sentiers, présentement en construction.

Saint-Antoine-de-Tilly prend des couleurs bretonnes

FESTIVAL. Saint-Antoine-de-Tilly prendra des couleurs bretonnes, le 19 mai, à l’occasion du 7e Fest Deiz.

Le Festival Country primé aux Grands prix du tourisme

SOCIÉTÉ. Le Festival Country de Lotbinière est au nombre des 15 lauréats de la 34e édition des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches. Le gala qui s’est déroulé devant plus de 240 personnes a eu lieu le 2 mai au Centre des congrès de Thetford Mines.

De jeunes Gillois s’initient à l’artisanat

COMMUNAUTÉ. Les Fermières de Saint-Gilles ont initié quelques jeunes de la municipalité aux multiples techniques de l’artisanat. Depuis le début de l’année, environ 25 élèves de 8 à 12 ans ont eu l’occasion de prendre part à quatre activités différentes données au nouveau local des Fermières.