Les élèves de 4e, 5e et 6e année de l’École l’Arc-en-ciel de Saint-Narcisse ont accueilli Luca Jalbert le 11 décembre. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

CULTURE. Le bédéiste Luca Jalbert était de passage, le 11 décembre, à l’École de l’Arc-en-Ciel de Saint-Narcisse. Il y a rencontré les élèves de 4e, 5e et 6e année afin de partager avec eux sa passion pour la bande dessinée et les guider dans la réalisation de leur propre planche.

D’ici la fin du mois de février, il aura visité toutes les écoles primaires de la MRC de Lotbinière qui accueillent des élèves du troisième cycle et fait connaissance avec plus de 600 jeunes. Ces passages s’inscrivent dans le cadre du concours Lotbinière complètement BD. «Je trouve que c’est un beau projet qui met l’imaginaire des enfants en action et qui stimule le travail autour du dessin et de l’écriture», a-t-il noté.

Le dessinateur passe une journée dans chaque établissement, avec les enfants. Le matin, il y présente une conférence sur son parcours artistique et explique les bases de la bande dessinée. En après-midi, ils ont l’occasion de pratiquer ces notions en créant leur propre histoire.

Les enfants de l’École l’Arc-en-Ciel étaient très concentrés et attentifs pendant leur après-midi de travail. De son côté, Luca Jalbert partageait son temps entre les classes de Mme Audrey et de Mme Sabrina et les petites mains levées étaient nombreuses. L’auteur prenait le temps de répondre à leurs interrogations en apportant de l’aide ou en offrant des conseils.

«Je trouve qu’ils sont intéressés. Ils mettent vraiment en application ce que je leur ai montré. Très vite, ils embarquent dans les concepts que je leur ai laissées. Ils sont bons et ont bien appris la leçon», s’est-il réjouit.

Pour les enseignantes, la présence de Luca leur a permis de concrétiser des notions abordées en classe. «Chaque année, j’essaie de voir la bande dessinée. J’étais bien contente d’avoir un expert, quelqu’un qui s’y connaît pour transmettre les termes relatifs à ça. Puis, il y a tout le volet de la création. Oui, il y a l’image, mais il faut penser à autre chose aussi. Je trouve que c’est une belle idée dont ils vont se souvenir longtemps», a expliqué l’enseignante de sixième année, Sabrina Asselin.

Une fois les bandes dessinées complétées chacune des écoles en sélectionnera trois. Par la suite, les 42 projets seront évalués par un jury qui choisira l’œuvre gagnante. Son auteur, ainsi que tous les camarades de son école qui ont participé au concours iront passer une journée à Québec, le 12 avril, au Festival Québec BD.

Persévérance

Au-delà du concours, l’auteur représente aussi un exemple des valeurs que les enseignantes veulent transmettre aux jeunes.

«Je trouve ça bien qu’il ait parlé de son histoire. Tout a commencé quand il était petit, qu’il avait pratiquement l’âge de nos élèves. Nous véhiculons beaucoup l’importance d’avoir des intérêts et des passions», a mentionné Sabrina Asselin.

«Il a persévéré, il n’a pas lâché, même s’il n’a pas eu de réponse dès les premiers moments», a enchaîné Audrey Lambert-Jacques, enseignante dans la classe de quatrième et cinquième année.

Entente culturelle

Lotbinière complètement BD est un projet initié par la MRC de Lotbinière dans le cadre de l’Entente de développement culturel avec le ministère de la Culture. Depuis 10 ans, la MRC prévoit une somme d’argent réservée uniquement à des initiatives destinées aux enfants.

«Avec le succès du projet Lotbinière légendaire, il y a trois ans, on s’est dit pourquoi ne pas ramener un nouveau projet régional. Puis, est venue l’idée de la bande dessinée. C’est un genre littéraire que les jeunes du troisième cycle étudient. Il a été offert aux 14 établissements qui offrent du troisième cycle et tous ont accepté», a expliqué la responsable de la culture et des communications à la MRC de Lotbinière, Marie-France St-Laurent.

 

 

Les plus lus

Des toits s’effondrent à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Plusieurs toitures de Saint-Gilles ont cédé sous le poids de la neige. Les pompiers ont été appelés à intervenir à différents endroits de la municipalité, le 25 février, en lien avec ces incidents.

Saisie importante de méthamphétamines sur le territoire

FAITS DIVERS. Les policiers de la MRC de Lotbinière ont arrêté deux individus, le 1er mars dernier. Un homme dans la cinquantaine de Laurier-Station et une femme dans la vingtaine de Sainte-Croix auraient tous deux été accusés de trafic de méthamphétamines et répondus à des infractions en lien avec la Loi sur le tabac.

Cruauté animale entre Saint-Flavien et Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Une citoyenne de Saint-Agapit aurait découvert deux chats morts gelés dans des sacs sur le rang des Pointes qui relie Saint-Flavien et Saint-Agapit.

Un premier festival de théâtre à Sainte-Croix

CULTURE. Sainte-Croix sera l’hôte du premier Festithéâtre amateur de Lotbinière. L’événement, où le rire et la bonne humeur seront au rendez-vous, aura lieu du 9 au 11 août.

Saisie de drogue à Lévis et à Saint-Apollinaire

FAITS DIVERS. Une opération conjointe des policiers de la Sûreté du Québec de Lotbinière ainsi que du Service de police de la Ville de Lévis a entraîné l’arrestation de trois personnes, le 21 mars, en lien avec le trafic de stupéfiants.

Saint-Antoine-de-Tilly congédie sa directrice générale

POLITIQUE. La municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly a remercié sa directrice générale, Claudia Daigle, le 19 février dernier.

Jacques Gourde chez Infoman

POLITIQUE. Le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde, a fait un passage remarqué à l’émission Infoman diffusée à Radio-Canada, le 28 février.

L’ensemble des traitements contre le cancer disponible à Lévis

SANTÉ. En Chaudière-Appalaches, les patients atteints de cancer pourront désormais être pris en charge à Lévis sans avoir à se rendre à Québec, grâce au nouveau Centre régional intégré de cancérologie (CRIC) situé à l’Hôtel-Dieu.

Des élèves passent la nuit à l’école

FAITS DIVERS. Les mauvaises conditions climatiques et les conditions routières difficiles qui en ont découlé le 25 février ont forcé certaines écoles de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) à garder des enfants à coucher pour la nuit. Finalement, ils ont été 158 à camper dans six établissements différents.

Les dragons ont repris du service

AFFAIRES. Les Dragons de Lotbinière étaient en action, le 28 février, à l’École secondaire Pamphile-Le May. Pour une sixième année, ils ont écouté les jeunes de la région leur présenter leur petite entreprise ou un projet d’entreprise qu’ils souhaitent concrétiser dans les prochaines semaines.