Étienne Rousseau est revenu dans sa ville natale pour présenter sa première exposition. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

CULTURE. L’artiste originaire de Saint-Apollinaire, Étienne Rousseau, vit un moment important de sa jeune carrière. Pour la première fois, il présente ses œuvres en solo et il le fait devant les siens. L’exposition Démarrage est présentée, jusqu’au 17 décembre, au Centre multifonctionnel de Saint-Apollinaire.

«Je montre des paysages qui sont traités de façon abstraite, presque effacés, transformés. Ils sont transposés. Donc, ce n’est pas une représentation directe du paysage», a expliqué l’artiste.

Parmi les 12 toiles qu’il a choisies, il a décidé de mettre de l'avant les deux styles qui le représentent. Le premier, plus graphique, rappelle la photographie. L’autre, plus intangible, joue sur les couleurs, les impressions. Le geste prend beaucoup d’importance et atténue la perception spatiale du tableau.

Chaque endroit qu’il croise, lorsqu’il est en voyage ou sur la route, devient par le fait même une source d’inspiration.

«Lorsque je regarde des paysages, je les mémorise, mais, il y a aussi un sentiment qui m’imprègne. Après, quand je suis de retour en atelier, je me rappelle cette émotion et je la transmets sur la toile en faisant ce que j’ai vu», a-t-il expliqué.

Pour les autres, il précise que son travail consiste à décortiquer chacun des plans du paysage. Il leur attribue aussi des couleurs contrastantes, loin des référents habituels.

De la photo à la peinture

Étudiant à la maîtrise en arts visuels à l’Université Laval, Étienne Rousseau a commencé son parcours artistique au Cégep, mais en photo.

«Je me suis tourné vers la peinture parce que j’ai toujours aimé la bi-dimensionnalité. Un moment donné, la photo, ça devient tellement technique qu’on perd l’aspect du plaisir. En création, il faut aimer ce qu’on fait. Il y avait une certaine rigidité en photo. C’est pour ça que je suis allé vers la peinture», a-t-il expliqué en présentant la première toile de sa collection, celle à l’origine de la transition. Cette dernière ne passe pas inaperçue et ressort du lot, autant par sa clarté que sa douceur.

Une première

Habitué des exhibitions collectives, Étienne Rousseau voit en Démarrage les premiers pas de sa carrière solo. «Je voulais, pour mon premier vernissage, pour ma première exposition, revenir dans ma ville natale. Je pense que j’étais rendu là», a-t-il expliqué, fier de pouvoir mettre de l’avant le fruit de plusieurs années de travail.

D’ailleurs, il confie avoir beaucoup appris sur la préparation et la gestion d’une exposition pendant le processus.

 

Les plus lus

Mobilisation pour les sinistrés de la Beauce

COMMUNAUTÉ. Les gestes de générosité face à l’ampleur des dégâts causés par les inondations en Beauce se multiplient. Certaines municipalités voisines ont aussi décidé de contribuer pour venir en aide aux sinistrés.

Aide de 1,6 M$ pour la caserne de Joly

INFRASTRUCTURE. La construction de la nouvelle caserne d’incendie de Joly débutera le 6 mai. C’est ce qu’a confirmé le maire, Bernard Fortier, le 26 avril à l’occasion d’une conférence de presse annonçant une aide gouvernementale de 1,6 M$ à la localité.

Générosité bien sentie

FAITS DIVERS. Malgré les mauvaises conditions climatiques qui se sont abattues sur la région les 26 et 27 avril derniers, les citoyens de Saint-Narcisse-de-Beaurivage et de Saint-Patrice-de-Beaurivage ont été nombreux à répondre à l’appel à la solidarité lancé par les pompiers de leurs municipalités. Ils collectaient des biens et denrées pour les sinistrés de la Beauce.

Aide financière pour deux projets de plein air

SOCIÉTÉ. Le gouvernement a confirmé, le 13 mai, une aide financière de près de 130 000 $ à la MRC de Lotbinière et à la municipalité de Saint-Flavien pour l’amélioration de sites de pratique d’activités de plein air.

La ministre Blais inaugure l’agrandissement du Manoir le Beau Rivage

SOCIÉTÉ. L'agrandissement du Manoir le Beau Rivage a été achevé en décembre dernier. Ce nouveau pavillon, érigé au coût de 2 M$, a été inauguré officiellement le 17 mai en compagnie de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais.

Travaux routiers à Saint-Gilles et Saint-Apollinaire

TRANSPORTS. La saison des travaux routiers est officiellement débutée. Le ministère des Transports a confirmé les deux premiers chantiers de l'année à Saint-Gilles et Saint-Apollinaire entre le 5 et le 10 mai.

Saint-Antoine-de-Tilly prend des couleurs bretonnes

FESTIVAL. Saint-Antoine-de-Tilly prendra des couleurs bretonnes, le 19 mai, à l’occasion du 7e Fest Deiz.

Saint-Apollinaire veut restreindre l’accès à la malbouffe

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Apollinaire a modifié son règlement de zonage afin d’interdire l’implantation d’établissements de restauration rapide à proximité de la nouvelle École des Sentiers, présentement en construction.

Le Festival Country primé aux Grands prix du tourisme

SOCIÉTÉ. Le Festival Country de Lotbinière est au nombre des 15 lauréats de la 34e édition des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches. Le gala qui s’est déroulé devant plus de 240 personnes a eu lieu le 2 mai au Centre des congrès de Thetford Mines.

De jeunes Gillois s’initient à l’artisanat

COMMUNAUTÉ. Les Fermières de Saint-Gilles ont initié quelques jeunes de la municipalité aux multiples techniques de l’artisanat. Depuis le début de l’année, environ 25 élèves de 8 à 12 ans ont eu l’occasion de prendre part à quatre activités différentes données au nouveau local des Fermières.