La Course des 4 Vents mise sur la réalisation de soi. (Crédit photo : Archives)

SPORT. Le plaisir et les saines habitudes de vie seront à l’honneur à l’occasion de la quatrième Course des 4 Vents de Saint-Apollinaire. Les coureurs et marcheurs pourront prendre le départ des différentes courses le 16 juin, sur la rue Terry-Fox.

Déjà, près de 500 participants ont confirmé leur inscription, ce qui constitue une augmentation par rapport à la même période l’année dernière.

«On accepte les poussettes, les personnes à mobilités réduites sont les bienvenues tout comme celles qui aiment courir des marathons. Ce n’est pas seulement pour les citoyens de Saint-Apollinaire. C’est pour tout le monde. L’année passée, j’ai eu des gens de Trois-Rivières et de Montréal. Étant donné que la Course du grand Lévis n’a pas lieu cette année, il y a aussi des groupes qui se sont formés pour venir à notre course», a noté l’une des responsables, Sandra Talbot.

La première édition, en 2015, avait attiré 607 coureurs. En 2016, il y en a eu 821 et en 2017, les organisateurs en ont dénombré 721.

Fête familiale

Ce qui, au départ, était une activité de financement pour amasser des fonds pour redonner son éclat à la cour de l’École des Quatre Vents s’est rapidement transformé en rassemblement familial.

Aujourd’hui, la Course des 4 Vents ne tourne plus uniquement autour de la course à pied. «Ce n’est pas seulement une campagne de financement, c’est un événement rassembleur pour la population, c’est vraiment une fête. […] Sur place, nous avons de l’animation, de la musique, des mascottes, des clowns, des maquilleurs et des prix de présence», a noté Mme Talbot. S’ajouteront aussi les kiosques des participants de la Grande journée des petits entrepreneurs.

En trois ans, près de 40 000 $ ont été amassés et réinvestis autant dans la cour de l’école que dans l’acquisition de matériel pour faire bouger les jeunes et dans la tenue d’activités le midi.

Bouger

Après avoir franchi la ligne d’arrivée, chaque participant recevra une médaille pour souligner les efforts qu’il a faits avant et pendant sa course. «L’important, c’est de traverser la ligne d’arrivée, c’est toujours ce que je dis. On partage les mêmes valeurs que celles que Pierre Lavoie veut transmettre. Ce qui compte, c’est d’être fier de soi, de s’être levé le matin et d’avoir décidé de bouger», a résumé Sandra Talbot.

En créant les parcours, les organisateurs ont pensé autant aux tout-petits avec des boucles de 1,2 et de 2,5 km qu’aux marcheurs avec une boucle de 5 km et aux coureurs avec des trajets de 5 km et de 10 km.

C’est motivant de constater que la population répond bien. On voit déjà que les enfants ont commencé à s’entraîner dans la rue parce qu’ils veulent faire leur parcours. Ils sont fiers de participer.»

Les départs pour les différentes épreuves seront donnés entre 8h et 11h30.

 

 

 

Les plus lus

Popularité grandissante pour la Course des 4 Vents

SPORT. Le plaisir et les saines habitudes de vie seront à l’honneur à l’occasion de la quatrième Course des 4 Vents de Saint-Apollinaire. Les coureurs et marcheurs pourront prendre le départ des différentes courses le 16 juin, sur la rue Terry-Fox.

Report de la course en canot

LOISIRS. Le comité organisateur de la 44e Course en canot sur la Beaurivage a décidé de reporter la tenue de l’activité au 28 et 29 avril.

Un prix pour Joanik Masse

SPORT. Le footballeur originaire de Saint-Agapit, Joanik Masse a reçu un prix à l’occasion du 48e gala du Mérite sportif du Cégep de Lévis-Lauzon. L’événement a eu lieu le 9 mai et a récompensé les efforts d’une cinquantaine d’étudiants athlètes.

Carole Lauzé prend la relève de Jean Casault

RADIO. La San-Crucienne Carole Lauzé a repris les rênes de l’émission consacrée au paranormal à la radio communautaire de Lévis, CJMD 96,9 FM. Zone parallèle s’inscrit dans la suite des Faits maudits, l’émission animée par l’ufologue, auteur et animateur, Jean Casault.

Laurent Demers fier de sa saison

HOCKEY. Laurent Demers a joué sa dernière saison dans l’uniforme des Chevaliers de Lévis. Le joueur originaire de Saint-Gilles a terminé son parcours midget sur une bonne note avec la victoire des siens à la Coupe Dodge le 22 avril dernier.

La Belle et la Bête vue par Les Harmoniques

MUSIQUE. Le groupe vocal Les Harmoniques prépare son traditionnel spectacle annuel. Cette année, en plus des réinterprétations des succès populaires de l’heure, les choristes offriront une adaptation de la comédie musicale La Belle et la Bête. Ils monteront sur les planches de l’amphithéâtre de l’école secondaire Pamphile-Le May, du 18 au 20 mai.

Cétal s’agrandit

ÉCONOMIE. L’entreprise adaptée Cétal, qui emploie principalement des personnes vivant avec un handicap, ouvrira bientôt le plus récent chapitre de son histoire. D’ici quelques semaines, elle lancera la construction d’une nouvelle usine à Laurier-Station, un projet autofinancé de 4 M$.

Deux personnes blessées gravement dans une sortie de route

FAITS DIVERS. Le long congé a mal commencé pour deux personnes qui ont été blessées grièvement dans un accident survenu en fin d’après-midi, aujourd’hui, sur la route 116, à Saint-Agapit.

Mathieu Abel au Festival d’opéra de Québec

MUSIQUE. Mathieu Abel campera le rôle principal de l’opéra La Belle Hélène qui sera présenté en collaboration avec Les Jeunesses Musicales du Canada, les 28 et 30 juillet ainsi que le 1er août au Théâtre La Bordée. Le ténor originaire de Saint-Flavien interprétera le rôle de Pâris, dans la création de Jacques Offenbach.

Lotbinière accueille des députés français

POLITIQUE. Une dizaine de députés et de sénateurs de l’Assemblée nationale de France étaient de passage à Saint-Gilles, le 25 avril dernier. Les membres de l’Association interparlementaire Canada-France ont discuté de différents sujets d’intérêt pour les deux nations tout en découvrant le terroir de Lotbinière.