La nouvelle usine de Cétal. (Crédits photo : AnneCarrier architecte, Mélanie Labrecque et Courtoisie)

ÉCONOMIE. L’entreprise adaptée Cétal, qui emploie principalement des personnes vivant avec un handicap, ouvrira bientôt le plus récent chapitre de son histoire. D’ici quelques semaines, elle lancera la construction d’une nouvelle usine à Laurier-Station, un projet autofinancé de 4 M$.

«Nous avons pris tous les arguments de nos employés en considération. Tout sera amélioré pour eux. Nous avons étudié chaque commentaire pour faire le mieux possible, selon leurs besoins», a indiqué la responsable des communications, Stéphanie Blais.

L'usine regroupera toutes les activités de l’entreprise sous un même toit. Actuellement, la production est répartie sur deux sites distincts. La nouvelle bâtisse, située sur le chemin Olivier, sera divisée en deux parties. Dans la première, on y retrouvera une grande cafétéria vitrée et l’administration. Dans la seconde, il y aura des locaux qui serviront plus tard de classes et l’usine.

«L’usine sera séparée en deux, avec un mur coupe-son, parce qu’on ne veut pas mélanger le bois avec le reste. Cela nous permettra de faire les autres activités sans être pris dans le bruit. Ce seront des installations ultra-modernes», a confirmé le président du conseil d’administration, René Blais.

La compagnie est spécialisée dans la sous-traitance industrielle. Elle produit des palettes et des caissons de bois, fait de l’ensachage et a aussi développé une expertise dans la fabrication de câbles et de harnais électriques destinés à l’assemblage d’équipements de transport, de lavage industriel, de ventilation ainsi que de machines à café industrielles.

Les employés devraient intégrer leur nouvel environnement de travail en décembre, au plus tard vers le 1er janvier.

Production

Cétal emploie 120 personnes à Laurier-Station et 30 autres dans une usine qui a ouvert ses portes en 2016, à Victoriaville. «Nous faisons la preuve qu’il est possible d’avoir une entreprise, d’offrir une rémunération et de faire travailler des gens handicapées», a souligné René Blais.

Bien qu’elle soit un Organisme à but non lucratif (OBNL), Cétal bénéficie de subventions salariales d’Emploi-Québec qui couvre une partie de la rémunération d’une centaine d’employés.

«Sans ça, ce serait impossible de fonctionner. Ce qui fait que chaque année, on dégage un peu de profit. Cela nous permet d’accumuler un peu d’argent, de nous payer ça [l’usine] et d’avoir un milieu de vie plus intéressant et facile à gérer», a indiqué René Blais. Le chiffre d’affaires annuel de Cétal s’élève à 5 M$.

Valorisation

René et Stéphanie Blais ont insisté à plusieurs reprises sur le fait que Cétal est bien plus qu’un employeur. Il devient un milieu de vie pour les personnes qui y travaillent. «Ils sont contents de venir travailler», a expliqué Mme Blais. «Pour les parents, c’est merveilleux de voir que leurs enfants peuvent avoir un emploi comme tout le monde et peuvent se réaliser. Ils aiment ça et en sont fiers», a rajouté René Blais.

Les ouvriers bénéficient aussi de formation continue et rémunérée à raison de deux heures par semaine. Elle vise notamment à leur donner les outils nécessaires pour mieux gérer différentes situations du quotidien et à acquérir une certaine autonomie. L’objectif ultime est de leur permettre d’avoir accès au marché du travail régulier.

Chaudière-Appalaches est l’une des régions québécoises les mieux desservie par des entreprises adaptées. Chez Cétal, près de 80 % des employés présentent une déficience physique, mentale ou intellectuelle avec un caractère persistant. Pour être admissible au Programme de subvention en entreprise adaptée, il faut que la proportion d’employés ayant une limitation fonctionnelle s’élève à au moins 60 %.

 

Les plus lus

Popularité grandissante pour la Course des 4 Vents

SPORT. Le plaisir et les saines habitudes de vie seront à l’honneur à l’occasion de la quatrième Course des 4 Vents de Saint-Apollinaire. Les coureurs et marcheurs pourront prendre le départ des différentes courses le 16 juin, sur la rue Terry-Fox.

Un prix pour Joanik Masse

SPORT. Le footballeur originaire de Saint-Agapit, Joanik Masse a reçu un prix à l’occasion du 48e gala du Mérite sportif du Cégep de Lévis-Lauzon. L’événement a eu lieu le 9 mai et a récompensé les efforts d’une cinquantaine d’étudiants athlètes.

Carole Lauzé prend la relève de Jean Casault

RADIO. La San-Crucienne Carole Lauzé a repris les rênes de l’émission consacrée au paranormal à la radio communautaire de Lévis, CJMD 96,9 FM. Zone parallèle s’inscrit dans la suite des Faits maudits, l’émission animée par l’ufologue, auteur et animateur, Jean Casault.

La Belle et la Bête vue par Les Harmoniques

MUSIQUE. Le groupe vocal Les Harmoniques prépare son traditionnel spectacle annuel. Cette année, en plus des réinterprétations des succès populaires de l’heure, les choristes offriront une adaptation de la comédie musicale La Belle et la Bête. Ils monteront sur les planches de l’amphithéâtre de l’école secondaire Pamphile-Le May, du 18 au 20 mai.

Laurent Demers fier de sa saison

HOCKEY. Laurent Demers a joué sa dernière saison dans l’uniforme des Chevaliers de Lévis. Le joueur originaire de Saint-Gilles a terminé son parcours midget sur une bonne note avec la victoire des siens à la Coupe Dodge le 22 avril dernier.

Deux personnes blessées gravement dans une sortie de route

FAITS DIVERS. Le long congé a mal commencé pour deux personnes qui ont été blessées grièvement dans un accident survenu en fin d’après-midi, aujourd’hui, sur la route 116, à Saint-Agapit.

Cétal s’agrandit

ÉCONOMIE. L’entreprise adaptée Cétal, qui emploie principalement des personnes vivant avec un handicap, ouvrira bientôt le plus récent chapitre de son histoire. D’ici quelques semaines, elle lancera la construction d’une nouvelle usine à Laurier-Station, un projet autofinancé de 4 M$.

Mathieu Abel au Festival d’opéra de Québec

MUSIQUE. Mathieu Abel campera le rôle principal de l’opéra La Belle Hélène qui sera présenté en collaboration avec Les Jeunesses Musicales du Canada, les 28 et 30 juillet ainsi que le 1er août au Théâtre La Bordée. Le ténor originaire de Saint-Flavien interprétera le rôle de Pâris, dans la création de Jacques Offenbach.

Lotbinière accueille des députés français

POLITIQUE. Une dizaine de députés et de sénateurs de l’Assemblée nationale de France étaient de passage à Saint-Gilles, le 25 avril dernier. Les membres de l’Association interparlementaire Canada-France ont discuté de différents sujets d’intérêt pour les deux nations tout en découvrant le terroir de Lotbinière.

Des basketteurs talentueux

SPORT. Les équipes de la Rive-Sud de Québec ont fait bonne figure lors du Tournoi de l’École de mini-basketball de Québec (EMBQ) qui a eu lieu du 7 au 21 avril.