Manon Lambert est passionnée par l’Halloween. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. Manon Lambert, de Saint-Antoine-de-Tilly, cultive depuis longtemps une véritable passion pour l’Halloween. Depuis quelques années, le terrain de sa résidence située sur le chemin de Tilly prend une allure lugubre alors que les pierres tombales, squelettes, crânes, loups-garous, sorcières et autres créatures cauchemardesques y prennent place.

«C’est mon dada, j’adore ça […] J’ai eu une garderie pendant 15 ans et j’aime les fêtes. À l’Halloween, j’ai toujours aimé me déguiser, c’est festif, ça touche autant les petits que les grands», a-t-elle avoué candidement.

Même si le soleil brillait lors de la visite du Peuple Lotbinière, la scène demeurait impressionnante et aussi effrayante. De la route, impossible de manquer la résidence de Mme Lambert, qui a pris plaisir à présenter chacune des saynètes qu’elle a créées.

Elle appuie sur un bouton et un cavalier sans tête s’anime. Un autre, et une araignée géante surgit d’une boîte. Ailleurs, une poupée chante une mélodie inquiétante. Plus loin, elle ouvre un véritable cercueil qu’elle s’est procuré, un ajout récent à sa collection. Peu importe où se pose le regard, les éléments du décor rappellent que le 31 octobre arrive à grands pas.

Travail de longue haleine

Cinq semaines sont nécessaires pour compléter le montage de sa cour qu’elle termine à l’Halloween avec l’installation de machines à fumée. Cette année, dame nature et les vents lui ont joué quelques tours, mais elle a réussi à bien ancrer son décor. Dans sa folle aventure, elle a le support de son mari, Marcel, qui lui apporte même son aide. «Il fait de l’air brush. Il est bon là-dedans. Il ajoute les ombrages, il met du sang, il trouve qu’il n’y en a jamais assez.»

Et les enfants, ils ont peur, mais reviennent quand même chaque année. «J’ai une poupée Anabelle depuis six ans. Les plus jeunes ont peur, mais ils me demandent si elle est là», raconte-t-elle.

Chaque année, sa collection s’agrandit toujours un peu plus. Elle pense à son décor constamment et se procure des accessoires pendant toute l’année. Elle trouve autant son bonheur dans les brocantes que dans les soldes de fin de saison des grandes chaînes de magasins. Elle fait également beaucoup d’achats aux États-Unis.

Célébration

Manon Lambert souhaite faire de sa passion un événement dont on parlera à l’extérieur du village. Le soir de l’Halloween, elle, des membres de sa famille et des amis déguisés accueillent petits et grands visiteurs. L’an dernier, elle a distribué pas moins de 300 sacs de bonbons. Cette année, elle attend environ 400 enfants.

Elle aime également rencontrer les visiteurs durant la journée. Elle a récemment accueilli le service de garde de l’école. Aussi, elle reçoit des touristes qui sont de passage. «J’ai eu des Suisses et des Français. Saint-Antoine est énormément visité par les Français et ils sont très impressionnés par la décoration parce qu’ils ne fêtent pas l’Halloween. Les Suisses, eux, ne se déguisent même pas.»

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Un accident de travail mortel à Saint-Flavien

FAITS DIVERS. Un homme a perdu la vie, hier soir, à la suite d’une chute de la nacelle dans laquelle il prenait place. Les événements sont survenus vers 23h, dans une carrière du rang Bois de l’Ail, à Saint-Flavien.

Accident mortel à Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Un homme a perdu la vie, cette nuit, alors qu’il a fait une sortie de route sur l’avenue Bergeron, à Saint-Agapit.

Un redécoupage qui ne fait pas l’unanimité

ÉDUCATION. La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a annoncé ses couleurs, le 24 octobre, quant au choix du redécoupage des bassins à Saint-Apollinaire. La nouvelle école accueillera des élèves de la maternelle à la sixième année, à la grande déception de plusieurs parents.

Il protège Saint-Patrice depuis 40 ans

SOCIÉTÉ. Doyen du Service de sécurité incendie de Saint-Patrice, Yves Bilodeau a consacré 40 ans de sa vie à protéger les citoyens de sa municipalité. La longue et fructueuse carrière de celui qui occupe depuis 17 ans des fonctions de direction a été honorée par ses collègues le 7 octobre dernier, à l’occasion du Rallye des pompiers.

Voleurs d’essence recherchés

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec (SQ) enquête actuellement sur une dizaine de vols d’essence commis dans la MRC de Lotbinière.

Accompagner les autres pendant 25 ans

COMMUNAUTÉ. Depuis 25 ans, l’Oasis Lotbinière apporte son support et son aide aux personnes vivant avec une problématique de santé mentale. L’organisme a souligné, le 5 octobre, son quart de siècle à agir dans la collectivité.

Sam Breton sélectionné aux Olivier

HUMOUR. L’Association des professionnels de l’industrie de l’humour a dévoilé, le 22 octobre, les artistes nommés au 20e gala des Olivier. L’humoriste Sam Breton reçoit sa première nomination en carrière dans la catégorie Découverte de l’année.

L’Halloween c’est du sérieux

COMMUNAUTÉ. Manon Lambert, de Saint-Antoine-de-Tilly, cultive depuis longtemps une véritable passion pour l’Halloween. Depuis quelques années, le terrain de sa résidence située sur le chemin de Tilly prend une allure lugubre alors que les pierres tombales, squelettes, crânes, loups-garous, sorcières et autres créatures cauchemardesques y prennent place.

Les fûts coulent à Saint-Flavien

ÉCONOMIE. Les propriétaires de la microbrasserie La Boîte à Malt, Steve Castonguay et René Bilodeau, ont officiellement inauguré leur nouvelle usine de production et leur salon de dégustation de la rue des Érables, à Saint-Flavien, les 19 et 20 octobre.

Simulation de sauvetage à Saint-Antoine

FAITS DIVERS. La Garde côtière canadienne (GCC) et le Service de sécurité incendie de Saint-Antoine-de-Tilly ont préparé une opération qui n’est pas passée inaperçue, le 14 octobre dernier. Ils ont mis en scène un sauvetage par hélicoptère.