Manon Lambert est passionnée par l’Halloween. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. Manon Lambert, de Saint-Antoine-de-Tilly, cultive depuis longtemps une véritable passion pour l’Halloween. Depuis quelques années, le terrain de sa résidence située sur le chemin de Tilly prend une allure lugubre alors que les pierres tombales, squelettes, crânes, loups-garous, sorcières et autres créatures cauchemardesques y prennent place.

«C’est mon dada, j’adore ça […] J’ai eu une garderie pendant 15 ans et j’aime les fêtes. À l’Halloween, j’ai toujours aimé me déguiser, c’est festif, ça touche autant les petits que les grands», a-t-elle avoué candidement.

Même si le soleil brillait lors de la visite du Peuple Lotbinière, la scène demeurait impressionnante et aussi effrayante. De la route, impossible de manquer la résidence de Mme Lambert, qui a pris plaisir à présenter chacune des saynètes qu’elle a créées.

Elle appuie sur un bouton et un cavalier sans tête s’anime. Un autre, et une araignée géante surgit d’une boîte. Ailleurs, une poupée chante une mélodie inquiétante. Plus loin, elle ouvre un véritable cercueil qu’elle s’est procuré, un ajout récent à sa collection. Peu importe où se pose le regard, les éléments du décor rappellent que le 31 octobre arrive à grands pas.

Travail de longue haleine

Cinq semaines sont nécessaires pour compléter le montage de sa cour qu’elle termine à l’Halloween avec l’installation de machines à fumée. Cette année, dame nature et les vents lui ont joué quelques tours, mais elle a réussi à bien ancrer son décor. Dans sa folle aventure, elle a le support de son mari, Marcel, qui lui apporte même son aide. «Il fait de l’air brush. Il est bon là-dedans. Il ajoute les ombrages, il met du sang, il trouve qu’il n’y en a jamais assez.»

Et les enfants, ils ont peur, mais reviennent quand même chaque année. «J’ai une poupée Anabelle depuis six ans. Les plus jeunes ont peur, mais ils me demandent si elle est là», raconte-t-elle.

Chaque année, sa collection s’agrandit toujours un peu plus. Elle pense à son décor constamment et se procure des accessoires pendant toute l’année. Elle trouve autant son bonheur dans les brocantes que dans les soldes de fin de saison des grandes chaînes de magasins. Elle fait également beaucoup d’achats aux États-Unis.

Célébration

Manon Lambert souhaite faire de sa passion un événement dont on parlera à l’extérieur du village. Le soir de l’Halloween, elle, des membres de sa famille et des amis déguisés accueillent petits et grands visiteurs. L’an dernier, elle a distribué pas moins de 300 sacs de bonbons. Cette année, elle attend environ 400 enfants.

Elle aime également rencontrer les visiteurs durant la journée. Elle a récemment accueilli le service de garde de l’école. Aussi, elle reçoit des touristes qui sont de passage. «J’ai eu des Suisses et des Français. Saint-Antoine est énormément visité par les Français et ils sont très impressionnés par la décoration parce qu’ils ne fêtent pas l’Halloween. Les Suisses, eux, ne se déguisent même pas.»

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Investissement majeur à Sainte-Agathe

SOCIÉTÉ. Le cœur de Sainte-Agathe subira une cure de rajeunissement. Avenir Sainte-Agathe et la municipalité ont confirmé un investissement de 1 M$ pour la construction d’un nouvel édifice qui abritera la clinique médicale et la pharmacie. Les travaux pour l'érection du bâtiment qui sera situé à l’intersection de la rue Saint-Georges et de la rue Gosford débuteront ce printemps et devraient être t...

Des toits s’effondrent à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Plusieurs toitures de Saint-Gilles ont cédé sous le poids de la neige. Les pompiers ont été appelés à intervenir à différents endroits de la municipalité, le 25 février, en lien avec ces incidents.

Une vie bien remplie

COMMUNAUTÉ. La Villa Laurence de Laurier-Station a récemment souligné l’anniversaire de sa doyenne. Jeanne Gagnon a soufflé 107 bougies, le 8 février dernier.

La MRC de Lotbinière représentée aux Jeux du Québec

SPORT. La MRC de Lotbinière aura sept représentants officiels à la 54e finale des Jeux du Québec, qui se déroulera du 1er au 9 mars, à Québec.

Saisie importante de méthamphétamines sur le territoire

FAITS DIVERS. Les policiers de la MRC de Lotbinière ont arrêté deux individus, le 1er mars dernier. Un homme dans la cinquantaine de Laurier-Station et une femme dans la vingtaine de Sainte-Croix auraient tous deux été accusés de trafic de méthamphétamines et répondus à des infractions en lien avec la Loi sur le tabac.

Laurier reçoit un prix

ÉCONOMIE. La Chambre de commerce de Lévis et le Centre Desjardins Entreprises Lévis-Lotbinière-Bellechasse ont remis, le 19 février, leur première Grande Distinction Desjardins de 2019. C’est l’entreprise Laurier, de Laurier-Station, qui a reçu le prix.

Cruauté animale entre Saint-Flavien et Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Une citoyenne de Saint-Agapit aurait découvert deux chats morts gelés dans des sacs sur le rang des Pointes qui relie Saint-Flavien et Saint-Agapit.

Les Éclairs de Lotbinière s’imposent à Saint-Hubert

RINGUETTE. Les Éclairs de Lotbinière, novice C, ont remporté les honneurs du 36e Tournoi ringuette de Saint-Hubert qui se déroulait du 12 au 17 février. Les joueuses ont eu un parcours parfait et ont vaincu en finale, dans une rencontre serrée, les Firebirds de Thetford Mines par la marque de 5-3.

Un premier festival de théâtre à Sainte-Croix

CULTURE. Sainte-Croix sera l’hôte du premier Festithéâtre amateur de Lotbinière. L’événement, où le rire et la bonne humeur seront au rendez-vous, aura lieu du 9 au 11 août.

Deux podiums pour Anthony Gervais-Marcoux

SPORT. L’Apollinairois, Anthony Gervais-Marcoux a remporté ses deux premiers podiums de la saison, lors des épreuves de la Fédération internationale de snowboard (FIS) qui se avaient lieu au Mont-Orignal, les 16 et 17 février derniers.