Le forum Demain Lotbinière s’est ouvert le 25 octobre (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

ENVIRONNEMENT. Le premier forum Demain Lotbinière : on s’emballe pour le climat s’est ouvert le 25 octobre, à Saint-Apollinaire. L’événement qui se poursuit jusqu’au 27 octobre réunit des experts de différentes sphères pour amorcer une réflexion sur les défis posés par les changements climatiques.

«Nous voulions briser l’isolement des gens qui veulent mettre l’épaule à la roue. Cela envoie un message très fort : vous n’êtes pas seuls et nous allons réussir», a lancé, en conférence de presse, Diego Creimer de la Fondation David Suzuki.

Plusieurs conférenciers issus de tous les milieux prendront la parole. Ils toucheront autant l’agriculture que l’administration municipale, la consommation, l’achat local et la mobilité durable.

«Nous voulons préserver notre planète et le forum est une bonne occasion d’avoir l’heure juste et de se faire une tête sur les actions à entreprendre», a ajouté le maire de Saint-Apollinaire, Bernard Ouellet.

De son côté, le président de l’UPA de Lotbinière-Nord, Denis Paquet, indique que l’agriculture est un «incontournable» pour faire bouger les choses. Ce dernier rappelle que les agriculteurs sont les premiers à constater et à être touchés par les impacts des changements climatiques. «Nous ne savons plus à quoi nous attendre», a-t-il constaté.

Initiatives

À l’ouverture du forum, le préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, a profité de l’occasion pour partager certaines initiatives de la MRC. Lotbinière est en train de renouveler sa planification stratégique qui sera élaborée selon trois grands principes : social, économique et environnemental.

L’organisation travaille également à l’implantation de la troisième voie dans la collecte des déchets (compostage). Aussi, depuis quelques années, la MRC a décidé de faire brûler le méthane qui s’échappe du lieu d’enfouissement technique de Saint-Flavien. «À ce jour, ce qui a été éliminé en gaz à effet de serre équivaut à 1 900 voitures. Nous en sommes fiers.»

Sortir de la dévitalisation

La petite municipalité de Saint-Valérien dans le Bas-Saint-Laurent a réussi à contrer une tendance lourde dans le bas du fleuve. Plusieurs petits villages vivent une dévitalisation et une baisse de leur population.

Le maire de l’endroit, Robert Savoie, a expliqué aux participants les stratégies que sa localité a employées pour renverser la vapeur.

«On a défini les besoins et la vision de la population. Tout ça a été regroupé dans un document avec des actions concrètes à poser sur 10 ans. […] En 2018, quatre ans avant la fin du plan, il est complété à 90%. La population devrait atteindre 1000 habitants d’ici là. L’école primaire était sur le point de fermer il y a 10 ans. Elle devrait être pleine à partir de 2019.»

Pour Robert Savoie, les plans de développement à long terme ne sont pas réservés uniquement aux grandes villes. En travaillant avec des valeurs et une vision qui touche les jeunes, il est possible de les inciter à revenir s’établir en région.

 

 

 

Les plus lus

Feu vert pour le développement du Domaine du Radar

TOURISME. Après avoir acheté les terrains de l’ancienne base militaire située à Saint-Sylvestre, en 2010, Richard St-Laurent s’est mis à rêver de faire du Domaine du Radar un incontournable touristique. Aujourd’hui, son souhait est en voie de devenir une réalité. Il a reçu, le 17 janvier, la confirmation d’une aide financière de 1,4 M$ du gouvernement du Québec. L’argent le supportera dans la conc...

Écurie détruite par les flammes

FAITS DIVERS. Les pompiers de Saint-Apollinaire ont été appelés à intervenir dans la nuit du 5 au 6 janvier pour un incendie qui s’est déclaré dans une écurie du rang Gaspé, à Saint-Apollinaire.

Valentin, le premier bébé de 2019

FAMILLE. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de l’année 2019. Le petit Valentin Chouinard est né le 1er janvier à 3h53, à l’Hôtel-Dieu de Lévis. Le poupon, originaire de Saint-Apollinaire, est en parfaite santé, tout comme sa mère.

Avertissement météorologique

MÉTÉO. Des avertissements météorologiques sont en vigueur dans presque toutes les régions du Québec.

Solugen s’installera dans Lotbinière

AGRICULTURE. Le traitement du lisier de porc représente un problème majeur pour les producteurs. L’entreprise lévisienne Solugen propose une solution technologique qui enraye ce problème. Lors de la COP 24, qui a eu lieu récemment en Pologne, elle a confirmé la mise en place d’une première vitrine technologique au printemps 2019, un investissement de 3 M$ et c’est dans une ferme de la MRC de Lotbi...

Emploi : l’une des meilleures croissances au Québec

SOCIÉTÉ. La MRC de Lotbinière est l’une des 10 MRC au Québec qui a connu la plus forte hausse de son nombre de travailleurs en 2017. Selon sa plus récente publication, qui fait état de l’évolution du marché du travail au Québec, l’Institut de la statistique du Québec (ISQ) classe Lotbinière au cinquième rang sur 104 MRC, avec une croissance de 2 %.

Moins de collisions mortelles sur les routes

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec (SQ) a publié, le 3 janvier, un bilan routier provisoire de l’année 2018. On peut y apprendre, entre autres, que le nombre de collisions mortelles survenues sur le réseau routier est en baisse. Les agents en ont comptabilisé 243 en 2017 par rapport à 235 en 2018.

Opération sécurité

SÉCURITÉ. Un barrage routier en plein mercredi après-midi est quelque chose de plutôt inusité. Pourtant, ceux qui se sont rendus à Saint-Agapit, le 12 décembre, en ont rencontré un. Cependant, ce n’était pas ceux qui avaient consommé drogue ou alcool qui étaient recherchés. Les autorités municipales voulaient attirer l’attention sur la problématique de sécurité à l’intersection de l’avenue Bergero...

Relais pour la vie : inscriptions ouvertes

COMMUNAUTÉ. La septième édition du Relais pour la vie dans Lotbinière aura lieu le 1er juin, au terrain des loisirs de Saint-Apollinaire. Le comité organisateur profite du temps des Fêtes pour lancer la période d’inscriptions.

Une bonne année pour Nez rouge

SOCIÉTÉ. Les responsables de l’Opération Nez rouge (ONR) de Lotbinière ont tracé un bilan positif de cette 27e année d’activité dans la région. En huit soirées d’activité, les 222 bénévoles ont aidé à la réalisation de 169 raccompagnements.